Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Rickey Smiley Show. Saison 1. Pilot.

20 Septembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-09-19-17h14m41s145.png

 

The Rickey Smiley Show // Saison 1. Episodes 1 et 2. Pilot / Two.


Rickey Smiley s'est rapidement fait un petit nom dans le milieu du divertissement, entre sa présence dans un talk show sur FOX 5 ou encore en étant l'une des voix de Hot 107.9. Sauf que maintenant, TV One, la chaine câblée afro-américaine, lui donne sa chance : celle d'être la star de sa propre sitcom. Avant son lancement, Rickey Smiley a présenté cette série comme une comédie familiale qui avait des traits de caractère en commun avec "Martin" (la sitcom de Martin Lawrence des années 90, maintenant arrêtée). J'aime bien découvrir de nouvelles comédies afro-américaines parce que j'ai dans l'espoir d'en trouver un jour une bonne qui me fera autant dire qu'a pu le faire le Cosby Show ou encore plus récemment la très sous estimée comédie de Chris Rock : Tout le monde Déteste Chris. The Rickey Smiley Show fonctionne donc un peu comme Ma Famille d'Abord (et Martin), comme une comédie familiale sans aucune originalité et nous faisant toujours autour d'un Rickey Smiley complètement fou qui enchaine les dialogues comme une caisse enregistreuse les codes barres en heure de pointe.

La vie de Rickey Smiley entre la vie de famille pas toujours facile en tant que père célibataire et la vie professionnelle où il tente toujours de se faire un nom...
vlcsnap-2012-09-19-17h14m09s74.pngLe premier problème de The Rickey Smiley Show c'est de ne pas avoir voulu faire quelque chose de nouveau. Cette volonté de rester coincer dans les années 90 et ces comédies basiques ne gêne. Autant sur TV Land cela peut fonctionner (comme on a pu le voir récemment avec la médiocre mais agréable par moment The Soul Man, également une sitcom afro-américaine), autant là… j'ai du mal à comprendre. Surement coincée au beau milieu de rediffusions de sitcoms basiques, The Rickey Smiley Show ne parvient pas à chercher quelque chose de nouveau. TV One tente de créer ses propres comédies, tout simplement en tentant de capturer l'audimat de BET (une autre chaine câblée afro-américaine souvent la proie de détracteurs). Rickey Smiley est sympathique (en tout cas, c'est sous cette forme qu'il apparait dans ce premier épisode) mais il est beaucoup trop surexcité. Il n'y a aucun contrôle des personnages et le débit est donc beaucoup trop rapide. Les dialogues s'enchainent comme des pièces dans un distributeur automatique. Sauf qu'au bout d'un moment… ça suffit tout simplement.

La comédie ronronne dans des élucubrations familiales classiques entre la fille contente de se voir offrir un "phone that is smart" (la blague du smartphone à laquelle j'ai ri tout de même), ou encore la soeur qui se voit offrir un super poste et qui va devoir travailler encore plus qu'avant, … Et puis il y a Rickey, le père de famille, assez sympa mais pas assez amusant. Son boulot d'animateur radio (s'inspirant de sa propre vie) est assez ennuyeux. Il ne se passe pas grand chose et les interactions avec les divers collègues manquent tout de suite de fraicheur. Car ce côté tupperware micro-ondable… moi je n'en suis pas un grand fan. Au final, The Rickey Smiley Show prouve donc que les sitcoms afro-américaines ont encore un long chemin à faire avant de trouver la bonne formule. Si certaines apparaissent correctes, globalement il manque un truc. Je ne dis pas que certains n'apprécieront pas l'humour, ou le casting, mais c'est tellement hermétique à toute innovation que j'ai l'impression de vivre dans un sac de congélation.

Note : 2/10. En bref, deux épisodes assez mauvais. En voulant jouer la carte de la sitcom afro-américaine classique, The Rickey Smiley Show se heurte aux blagues réchauffées, à la mise en scène chaotique et à la gestion d'action catastrophique. Une série en carton, malheureusement.

Commenter cet article