Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The River. Saison 1. Episode 3. Los Ciegos.

15 Février 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-02-15-18h10m35s161.png

 

The River // Saison 1. Episode 3. Los Ciegos.


Déjà le titre de l'épisode est niais, et l'épisode en lui même était tout aussi moyen que les deux premiers. Ce que je ne comprends pas trop c'est pourquoi ils ont voulus faire de The River la série la plus bizarre et bordélique de la saison alors qu'il y avait les moyens d'avoir un point A et aller vers un point B en un rien de temps. Sérieusement, The River s'est transformer petit à petit en gloubiboulga, où le sujet n'est même plus de retrouver le Dr Emmet Cole, mais de nous servir des épisodes qui ressemble au format stand-alone, avec la petite dose de feuilletonnant derrière certes car on est sur un lieu qui bouge et navigue au gré des courants. La recherche d'Emmet n'avance donc pas, et les indices sont toujours aussi maigres. Ils vont par conséquent tenter de revenir sur les pas d'Emmet afin de découvrir pourquoi il a disparu. L'épisode était bien mieux foutu que l'épisode précédent et je parle au niveau de la forme puisque le rythme est bien plus tendu et tenu. Notamment par rapport aux moments où les personnages sont en danger.

Cela va passer par des personnages comme A.J par exemple qui va se retrouver à faire ses recherches pour lui aussi avoir une part de ce que l'on peut attendre de ce périple et qui va se retrouver enterrer sous un arbre. Le pauvre. Mais il l'a bien cherché aussi. J'aurais pas pris le risque personnellement, même pour tout l'or du monde de passer par là. Surtout que l'on avait découvert au début de l'épisode une des peurs de A.J. Evidemment que tout est lié et connecté et que tout est là pour nous faire vibrer. Et cela fonctionne assez bien finalement sur certaines parties comme celle ci. Cela va également passer par Clark qui se fait poignarder dans cet épisode. La tension est là, même si le vide scénaristique et le WTF est également là. Il y a des moments où The River est clairement en manque de scénario. L'histoire est écrire de façon assez mauvaise finalement. Tout ne se tient pas vraiment, malgré le fait qu'elle veuille avant tout jouer sur la forme. Si je regarde The River c'est aussi pour me poser des questions. Et Tess, et son couple, c'est tout aussi moyen. On ne comprend pas trop où la série veut vraiment nous emmener.
vlcsnap-2012-02-15-18h26m15s85.pngQuelques scènes fournissent le nécessaire en terme de frissons (on a notamment tout le passage avec les milles pattes, les chauves souris, les membres d'équipe qui vont tous devenir aveugles les uns après les autres (sauf A.J évidemment). Petit à petit l'épisode se trouve heurté à du vide. Et c'est bien le soucis. On accélère et la falaise était bien trop proche. The River arrive à tenir ses premières minutes, même avec une scène rip-off de The Blair Witch Project avec toutes ces petites pierres autour du camp des membres de l'équipe. Le rapprochement avec le film d'horreur (ayant amené ce style de réalisation au cinéma) connu est clairement presque à la limite de l'hommage pas trop avoué. Ce que je regrette c'est que The River tente juste de nous en mettre plein les yeux avec ses magnifiques décors et sa réalisation des plus originales pour une série. Alors qu'une série ce n'est pas un ensemble d'esbroufe. Il y a aussi des intrigues habituellement et tout part en sucette trop rapidement. Dommage.

Note : 5/10. En bref, The River reste une déception… Toujours sur la limite. Elle survit grâce à sa forme, et le fait qu'elle réussisse à parfois faire peur.

Commenter cet article