Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Shadow Line. Saison 1. Episode 7. FINAL.

9 Juillet 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2011-07-09-16h41m53s44.png

 

The Shadow Line // Saison 1. Episode 7. Episode Seven.
SERIES FINALE


J'ai appris à mes dépends que la série n'aura pas de suite, enfin, qu'elle a été pensée comme une mini série. Il est vrai, elle a une fin, une fin qui me plaît moyennement et surtout, un déroulé plutôt moyen pour un dernier épisode. Quand on voit l'intensité même du précédent, cet épisode paraît presque fade, juste un retour des choses où il y a des gens qui meurs comme c'était prévu depuis le début. Bede, Jonah restent donc les deux gros piliers à mourir. La série ne connaît pas de happy end, mais surprend donc par son côté glacial toujours bien mis en place. J'aurais rêver d'un peu de gaité dans ce monde de brute, que la série tente de prouver qu'il n'y a pas que le mal mais c'est seulement et uniquement en la femme de Jonah que l'on va retrouver ce charme instantané dans une scène finale qui ma foi, n'aura pas vraiment eu l'intensité que je recherchais. Ca fini en queue de poisson.

Khokar est forcé de prendre sa retraite après que Gabriel ait tenté de faire assassiné Gatehouse par Petra. La scène de fin de l'épisode précédent était vraiment pas mal du tout, et son retour image dans ce nouvel épisode, plutôt sympathique. Encore une fois, Gatehouse a une longueur d'avance sur tout le monde et Gabriel, qui avait prévu que sa collègue tue Gatehouse va finalement se retrouve dans un guet-apens où sa collègue va l'assassiné froidement. On voit au fond que Gatehouse est un personnage qui n'a aucune sensibilité, et ce qu'il veut depuis le début c'est la mort de Jonah mais il a attendu le bon moment. Gabriel n'avait peut être pas la carrure nécessaire mais son personnage gagne un peu plus en intensité dans ce dernier épisode. J'ai aimé comment il va choisir d'être le côté du bien plutôt que celui du mal dans ce monde de policiers corrompus.
vlcsnap-2011-07-09-16h50m16s216.pngLe commandant Penney va apprendre à Gabriel que Counterpoint était un programme mis en place afin de débusquer l'argent sale afin de financer les pensions des policiers. Encore une fois, on voit bien que derrière toute cette série il y a un schéma très simpliste. On aurait du voir dès le début que tout le monde est pourris mais non, on se laisse plongé dans un univers sombre et très souvent macabre. Au final, ce dernier épisode m'a effectivement déçu. Je m'attendais a une fin plus présente, plus intense et à des scènes plus marquantes. J'aurais également aimé qu'on laisse la série se démarquer de son schéma de la saison dans la scène final qui n'avait pas grand intérêt si ce n'est que de rappeler que Gabriel était quelqu'un de bien. Je reste sur ma fin.

Note : 6/10. En bref, un dernier épisode décevant compte tenu de la mise en place de l'intrigue juste ici et de la montée d'adrénaline.

Commenter cet article