Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Shadow Line. Saison 1. Pilot (UK)

11 Juin 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2011-06-11-22h01m06s96.png

 

The Shadow Line // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Il y a 6 mois je découvrais la série Luther, policier de la BBC avec Idris Elba dans le rôle principal. Les 6 épisodes de cette série m'avaient littéralement envouté. On m'a prévenu avant de voir ce premier épisode que l'atmosphère était sensiblement la même et ça n'a pas loupé. Bien au contraire, alors que Luther est de retour la semaine prochaine, je me plonge ici dans une petite nouveauté, toujours de la BBC et c'est tout simplement génial. J'ai adoré. L'ambiance est si noire, et en fan de polar, je sais de quoi je parle. Les gens qui aiment de genre de grandes fresques où les flics sont plus suspects qu'enquêteur, ou les intrigues de fond ont quelque chose derrière le ciboulot. Voilà The Shadow Line, série en 6 épisodes (pour le moment) dont au final, après un épisode, j'espère déjà le renouvellement.

Harvey Wratten, à la tête d'une grande organisation criminelle, est assassiné alors qu'il vient de passer deux années derrière les barreaux. L'inspecteur Jonah Gabriel se voit assigner l'enquête. Sa première affaire depuis qu'il s'est fait tirer dessus lors d'une intervention de police qui a coûté la vie à son partenaire...
vlcsnap-2011-06-11-22h45m34s147.pngLa première étoffe de la série, tient vraiment de la première scène. La découverte du corps d'Harvey Wratten, un baron de drogue qui vient d'être libéré sur parole. L'histoire débute avec l'examen du corps et le côté police scientifique. L'arrivée de Jonah Gabriel joué par l'excellent Chiwetel Ejiofor, sur la scène de crime (j'ai bien aimé que l'on respecte les gants et mesure de protection pour éviter de contaminer la scène de crime, très peu de séries pensent à jouer sur ce réalisme là) était également une petite scène sympathique. C'est bon, je suis dans l'histoire. Oui, j'ai intégré les premiers plans dans mon esprits, ce côté pluvieux me rappelle un peu la série The Killing (ou bien l'originale Forbydensen). Peu importe, l'ambiance est là, très sombre et puis le travail du son sur les premières images est excellent. On s'attarde sur les détails ce qui me rappelle un peu le cinéma de Mallick, indirectement bien sûr.

Ce que The Shadow Line a bien compris c'est qu'il fallait une intrigue sous-jacente pour tenir en haleine le téléspectateur. On prend alors un sergent corrompu qui va informer Jay Wratten, le neveu dérangé d'Harvey qui lui aussi a été relâché de prison et son acolyte Joseph Bede joué par l'excellent Christopher Eccleston (que l'on a déjà pu voir dans de nombreux films mais dernièrement dans un épisode d'Accuser, une autre série britannique que je vous invite à découvrir). La femme de ce dernier semble souffrir d'Alzheimer. Bref, toute cette partie était plutôt pas mal et surtout, j'adore l'intérêt qui est porté au côté monétaire de l'affaire. Les Wratten se retrouve poursuivi par une voiture (toute la scène dans son intégralité était excellente), il y a de l'action, des moments on l'on se demande bien ce qui pourrait se passer par la suite.
vlcsnap-2011-06-11-22h59m06s79.pngEt puis bien sûr j'en reviens à Gabriel qui a un passé. En effet, il revient là sur sa première affaire depuis qu'il ait reçu une balle dans le crâne lors d'un travail bâclé d'infiltration qui aura coûté la vie à son partenaire. Le personnage est très mystérieux et son contentieux m'intrigue. C'est un peu comme Luther finalement mais en moins noir. Gabriel garde malgré tout sur son visage des traits d'humilité. Luther était celui qui ne veut rien entendre et fait à sa manière. D'ailleurs au bureau le personnage est assez intéressant dans sa relation avec ses collègues. Il cache quelque chose, c'est ce dont on se doute dès le début et le fait qu'il retrouve chez lui une mallette pleine de livres sterling ne va pas m'aider à ne pas avoir de doute sur lui et son passé.

Au final The Shadow Line offer un pilot plus que convainquant. Son ambiance et ses personnages viennent déjà de me transporter dans leur histoire. J'attends la suite avec grande impatience et je ne manquerais pas de vous en parler. Le côté froid et morose de la série est ce qui réussi le mieux aux séries policières ces derniers temps. Peut être un raccourci facile qui n'importe pas vraiment de grandes tirades et impose directement son ordre établi. J'espère qu'il y a plus que ça derrière cette série, mais elle me donne déjà très envie.

Note : 8/10. En bref, un pilot cinglant où les personnages et l'ambiance frappent où il faut. Hâte de découvrir la suite.

Commenter cet article

delromainzika 12/06/2011 13:53



Oui je vois ça. Il fait pas mal de rôles au ciné et quelques guest.



DarkVegas57 12/06/2011 13:51



Je regarderai peut-être si les épisodes qui suivent sont à la hauteur, rien que pour Eccleston, que je n'ai plus suivi depuis Doctor Who saison 1. Il est très actif en ce moment, au passage.