Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Straits. Saison 1. Episode 5.

26 Février 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-02-26-12h43m09s90.png

 

The Straits // Saison 1. Episode 5. Epiphanies.


On est déjà au cinquième épisode (sur 10) et donc à la moitié de cette première saison et au final, on a pas vu grand chose. Même si les intrigues avancent et que l'on sent que les décors et la chaleur font leur effet, The Straits n'offre pas un spectacle suffisant. Mais je ne vais pas trop me plaindre car comparé à l'épisode précédent, celui ci n'était pas si mal que ça. Bien au contraire. Avec "Epiphanies" on est replonger une nouvelle fois dans le bon drama familial dans lequel on peut s'attendre à être plonger avec une série comme celle ci. Tout n'est pas totalement réussi. L'attention de la police va se faire ressentir de plus en plus dans la série. Et il était temps, car je pense qu'une série sur des criminels ne peut pas se faire sans une partie un peu policière. Evidemment, la vengeance de Noel aurait pu être quelque chose de bien mieux traité par la série mais je ne suis pas totalement déçu. The Straits est une série très sympathique d'un côté car elle nous livre des trucs cools. Bon, ce qui est vrai et dommage c'est que l'on ait pas vraiment de nouveauté à proprement parler dans le genre dans lequel est opère. Car oui, The Straits est très classique. Un peu trop à mon goût.

Noel a bien pris les choses en main de toute façon, et cela se voit un peu plus. En effet, il décide d'importer certains travailleurs du sexe, même si Harry avait dit non à ce genre de commerce par le passé. Harry n'étant pas là pour lui dire non, forcément, Noel fait ce qu'il veut. Et on ne peut pas dire que cela soit dans l'accord de tous. Il va se mettre sa famille petit à petit à dos finalement. Mais Noel est un homme qui sait prendre les choses en main, c'est ce que tente de nous prouver l'épisode avec plus ou moins de grosses ficelles bien évidemment. C'est un des soucis du scénario de The Straits, il n'est pas totalement réussi. Effectivement, plusieurs choses me titillent malgré tout, et je me demande donc en toute logique le pourquoi du comment. Noel va même aller jusqu'à intimider Sissi afin de débloquer des fonds. C'est quand même bien foutu. Mais le soucis avec The Straits c'est qu'elle n'a rien innové. La série est clairement pas une grande innovation. Quand j'avais lu le pitch je m'étais dit qu'il y avait un espoir de voir quelque chose de nouveau et de différent de Underbelly et cie.
vlcsnap-2012-02-26-12h29m40s197.pngGary va être chargé par Noel de faire les ramassages mais quand il va découvrir une jeune fille mineure, évidemment c'est là qu'un soucis majeur de moral va se poser. J'ai bien aimé que Gary soit ce fameux porte parole de la morale dans la série. Car il fallait quelqu'un dans ce genre de là. Pendant ce temps, Marou va pour la premier croire qu'il ferait bien meilleur chef de file que Noel, ce qui plait beaucoup à Lola. Evidemment. L'épisode va également plonger Marou dans une sorte de vendetta avec le gang des bikers qui pourrait bien voir la fin de Noel arrive plus vite qu'on ne le pense. Je ne sais pas quoi attendre de nouveau de la série maintenant, car je pense que l'on est dans un système un peu trop mécanique et du coup, la plupart des mouvements faits sur l'échiquiers sont prévisibles. Mais The Straits n'est pas pour autant une "mauvaise" série, juste une série qui malgré de beaux décors (c'est indéniable) n'arrive pas trop à sortir de son schéma trop classique.

Note : 5/10. En bref, un peu plus intéressant que le précédent, notamment pour Noal et la vendetta qui s'organise contre lui.

Commenter cet article