Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Straits. Saison 1. Episode 8.

17 Mars 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-03-17-11h36m29s168.png

 

The Straits // Saison 1. Episode 8. The Big Mistrake.


Je pense que le plus gros problème de The Straits c'est de ne jamais avoir sû être fun voire drôle. Pour une série qui utilise des armes tel que des lances roquettes ou l'on a également des crocodiles, … il n'y a rien de bien fun en fait. Et pourtant ce n'est pas ce qui devrait manquer. Je repense encore au meurtre par des méduses (assez horrible en son genre), la scène de torture assez suggestive avec de l'eau brulante, des machettes en veux tu en voilà, … The Straits a tellement de choses qui peuvent mener à des moments bien funs et sympathiques, sauf que non, c'est souvent mal amené et par la même occasion ennuyeux. La série se prend beaucoup trop au sérieux et ne va donc forcément pas au bout des choses et au bout de ce que le téléspectateur attend de ce genre de décors. Quand on va sur une île paradisiaque ce n'est pas pour s'ennuyer, mais pour prendre du bon temps non ? Le soucis de The Straits c'est de faire tout à l'envers de ce qu'il faudrait. Même si certaines intrigues ne sont pas mauvaises je ne peux m'empêcher de voir tout le ridicule de certaines.

Je pense notamment à Gary qui se retrouve avec une jeune fille de 16 ans. Cette relation ne plait pas à son père, Harry, et évidemment Gary n'en fait qu'à sa tête. Mais bien plus loin que cette relation, il y a une coquille vide. On sent que Gary est là, mais que le personnage n'a plus rien à faire ces derniers temps. Depuis le retour de Harry au poste de responsable de la famille et du business familial, évidemment, on sent que Gary passe au second plan. Et c'est bien dommage. Durant cet épisode je me suis particulièrement bien ennuyé voire endormi dans les premières images (les 30 premières peut être ? Sur 1h d'épisode c'est quand même assez chiant non ?). Et pourtant, pour revenir sur Gary et Bridget, je pense que leur déclaration d'amour n'est pas la pire chose que l'épisode voit en son sein. Peut être même que l'épisode aurait pu être encore mieux si tout ça n'avait pas été aussi rasoir, mais bon. Le moment qui m'a le plus touché c'est quand Harry dit au revoir à Natasha. Ce moment là est un des meilleurs de la série. Mais le soucis c'est qu'elle n'a presque jamais été présent dans la série, de ce fait, la disparition du personnage passe vraiment inaperçue (ou presque).
vlcsnap-2012-03-17-11h04m47s97.pngDans le dernier quart de l'épisode, la mort de Lola apporte également beaucoup d'émotions à la série. Surtout parce que Marou va devoir s'en charger. Lola a tenté de tuer Harry tout de même. Même si cette intrigue était complètement folle, surtout pour la partie où Harry tombe des escaliers et Lola tente de le tuer par la suite, évidemment on s'amuse difficilement de ce que l'on nous raconte. Mais voilà, la série embrasse un peu plus son côté fun et cela fait plaisir. Le retournement de situation de cet épisode permet surtout de relancer la série dans son dernier quart puisqu'il ne reste que deux épisodes avant le final de la première saison. Mais The Straits est une déception. Quand j'avais eu écho du pitch de la série, je m'attendais à quelque chose de très différent de ce que j'ai pu voir, surtout avec les décors que l'on a. On est donc en droit de se demander si on ne s'est pas moqué de nous ou bien si on nous a pas survendu la série. Je pense qu'il y a un peu des deux la dedans. Je vais rester jusqu'au bout maintenant mais bon, The Straits n'aura pas été à la hauteur…

Note : 4/10. En bref, un épisode qui fait dans le 50/50… une première moitié ennuyeuse et inutile, et une seconde moitié plus passionnante et intéressante avec de vrais enjeux et une mort...

Commenter cet article