Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Straits. Saison 1. Pilot et Episode 2 (Australie).

5 Février 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-02-05-20h22m46s161.png

 

The Straits // Saison 1. Episodes 1 et 2. The Proposition (Pilot) / The Trouble with Raskols.


Je pars donc à la découverte ici d'une toute nouvelle série australienne et mon planning des prochaines semaines s'alourdi puisque de nouvelles séries vont faire leur apparition sur l'île d'Océanie, sans compter sur le second épisode de Conspiracy 365. Bref, je ne suis pas là pour vous parler de mon planning mais de The Straits, la nouvelle série australienne sur des familles un peu mafieuses. Après la très sympathique Underbelly (dont j'ai vu la première saison et n'ai pas eu le temps de voir les trois suivantes), nous voilà devant The Straits et c'est plutôt pas mal. Cette série en dix épisodes débutait jeudi dernier avec deux épisodes. The Straits est intéressante car elle raconte avec beaucoup de sympathie une histoire qui au départ avait tout pour être banale. ABC 1, la chaîne australienne à qui l'on doit cette série nous fait également voyager dans de magnifiques décors. Franchement ces paysages paradisiaques, on en voit peu souvent dans les séries américaines (sauf dans celles qui sont tournées à Hawaii voire Miami et encore…)

La famille Montebello n'est pas la typique famille australienne moyenne. Contrebandiers des temps modernes, l'entreprise familiale est le transport de drogue en Australie, avec des armes à feu et la faune exotique pour décor, faisant usage des liens du sang et de la loyauté dans les îles du détroit de Torres.
vlcsnap-2012-02-05-20h41m43s4.pngAvec The Straits, ABC 1 tente de nous sortir une série a la HBO. Le scénario est plutôt bien ficelé et les personnages assez bien présenté. Le premier épisode est là pour nous les présenter justement et développer un peu les intrigues. Il est aussi là pour nous montrer le business et comment il fonctionne de la fabrication à la livraison et même jusqu'à la vente. C'est donc un sujet qui n'est pas traité de façon superficiel. Bien au contraire. C'est aussi le moment de nous montrer les travers de cette famille avec un meurtre et quel meurtre. En effet, Harry Montebello fait tué un homme dans une piscine remplie de méduses. Autant dire que ce n'est pas un meurtre banal. Et Harry est un très bon personnage incarné par un Brian Cox (Deadwood) toujours en pleine forme (c'est d'ailleurs le seul acteur que l'on connaît dans cette série si l'on est pas formé aux séries et formats australiens). En effet, The Straits m'a fait découvrir des acteurs et des actrices plutôt pas mauvais. Le patriarche, Harry est mon personnage préféré car il a la poigne et le sang froid.

Mais il est également très familial et du coup, fait encore plus peur par moment. Notamment quand il va aller à la rencontre de ses clients. The Straits est d'autant plus intéressante qu'elle nous propose de plonger dans un univers en dehors des grandes villes (un peu à la manière d'une Justified aux Etats-Unis pour prendre quelques références que vous puissiez retrouver). Le marché noir explose dans ces deux séries et clairement, The Straits apparaît comme une série bien montée dès le début. Même si j'ai eu un soucis avec les musiques de fond, pas excellentes (j'aurais largement préféré qu'elles ne soient pas aussi omniprésente et que l'utilisation de tubes connus se fassent). Malgré tout, je garde en tête la très bonne musique du générique qui est très joli également. Mais au delà d'une histoire de famille c'est aussi une histoire autour du crime organisé. Les quelques scènes d'action de ces deux personnages sont plutôt bonnes et le rythme est là.
vlcsnap-2012-02-05-21h15m56s59.pngThe Straits, malgré son supposé faible budget (cela se voit assez fortement dans l'imagerie de la série, qui est propre aux fictions australiennes comme par exemple Underbelly et que je n'aime pas vraiment mais bon, ce n'est qu'un détail le scénario étant bien plus fort). Au final, ces deux épisodes nous donne clairement envie de voir la suite. Je sais pas si vous tenterez l'expérience et si je vous ai tenté. Mais en tout cas, la curiosité n'a pas de prix et elle est foi de bonne vertus. Je vous assure. Je n'aurais jamais découvert une série australienne il y a deux ans si je n'avais pas pris cette curiosité maladive d'aller voir autre part qu'aux Etats-Unis et en France pour les séries. The Straits est une bonne facture, un bon "crime drama" comme on le dit si bien dans le jargon. Il y a quelques ajustements à faire mais les personnages ont une bonne dynamique et chacun à une bonne place. Le seul soucis reste les histoires d'amour, un peu trop light pour être passionnantes. Seul le couple Kitty / Harry offre la dose nécessaire. Et Gary en quelque sorte aussi avec sa petite partie de sexe dans le second épisode.

Note : 7/10. En bref, un bon "crime drama" australienne. Les décors sont magnifiques et les intrigues teintées d'action mais aussi de moments captivants autour d'une famille qui n'a pas froid aux yeux.

Commenter cet article