Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Syndicate. Saison 1. BILAN.

27 Avril 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

syndicate_2178420b.jpg

 

The Syndicate // Saison 1. 5 épisodes.
BILAN


Fraichement renouvelée pour une seconde saison par BBC One (forte de ses 5 millions de fidèles), je reviens vous parler de The Syndicate alors que la première saison s'est achevée hier soir. J'avais beaucoup aimé le premier épisode, et je vous avais montré ma réjouissance il y a donc plus d'un mois. The Syndicate c'est une petite aventure dans le quotidien de jeunes gagnants du loto d'un supermarché. Durant les cinq épisodes on se rend très vite compte que la série nous offre le quotidien de personnages brisés. J'ai notamment adoré le second épisode centré sur Denise. Son histoire était particulièrement touchante. Un mari qui la quitte parce qu'il ne la désire plus, alors elle décide de changer son apparence et de devenir ce que son mari voulait d'elle. Sauf que la flamme n'est plus là. The Syndicate tente donc de parler des soucis de l'argent au fur et à mesure. On comprend combien gagner de l'argent a de nombreux désavantages. J'aime bien le personnage de Stuart également, mais moins celui de son frère. Ce dernier, Jamie, se retrouve toujours dans des situations peu enviable.

Si vous vous souvenez du premier épisode vous vous souvenez sûrement du fait qu'il a voulu cambrioler le magasin de son employeur avant même de gagner. Annie va apprendre qu'elle est atteinte d'un cancer dans le troisième épisode. Cette intrigue était touchante elle aussi mais moins captivante que l'épisode deux. En effet, The Syndicate arrive à vraiment nous plonger dans le désespoir de ces gens qui étaient autrefois tous amis et que l'argent va séparer petit à petit. Après avoir vu ces cinq épisodes je me demande à quoi ressemblera la suite de la série (4 nouveaux épisodes). Il faut attendre le dernier épisode pour que tout le monde se rassemble autour d'une même question. Le personnage de Bob est celui que je n'aime pas. J'aurais préféré qu'il claque au début de la série, comme le scénario le laissait entendre. La tension dramatique de la fin de la saison avec l'enquête de la police qui évolue sur le cambriolage, aurait alors pu être bien plus fun.
syndicate_2202065i.jpgMalgré tout, la série n'est pas exempt de défauts. Durant cette première saison certaines intrigues (notamment le personnage de Leanne que je n'aime pas, ou encore le côté bâclé de toute l'aventure d'Amy et de son enfant. D'ailleurs, cela permet de développer un peu plus le personnage de Stuart dans l'épisode 4. Les défauts de la série se poursuivent avec une histoire qui a du ma à retrouver une cohérence à la fin de la saison. On nous balance plein de trucs en même temps, comme si l'on devait à tout prix conclure le tout le plus rapidement possible. Il y avait tellement de choses à faire, comme le mariage de Bob et leur safari (c'est joli mais pas forcément utile dans cet épisode finalement, surtout la scène face à la girafe qui est ridicule comme tout). L'intrigue mafieuse de la saison qui est lancée dans le dernier épisode ne m'a pas spécialement passionnée. J'ai l'impression que l'on s'est éloigné petit à petit du sujet de base de la série : une bande d'amis qui gagnent au loto.

Je suis bien d'accord que gagner au loto pour amener son lot de déconvenues dramatiques, mais les intrigues de ce genre là, c'est très moyen. Au final, je pense que The Syndicate avait tout pour être excellente et développer un peu mieux ses personnages. Certains l'ont été (Stuart, Denise voire aussi Amy), mais d'autres sont restés très en surface (Bob, Jamie, Leanne). A mon grand regret. Malgré tout, j'ai passé un bon moment devant ces cinq épisodes. On voit que la BBC est à l'origine de cette série. Le ton est assez clair. C'est encore un reproche que je peux faire à cette chaine. Le lissage de ses productions à ses propres codes rend tout ce qu'elle fait uniforme.

Note : 6/10. En bref, pas toujours réussie, cette petite chronique sur la vie de 5 gagnants à la loterie gagne en intérêt dans l'émotion qu'elle dégage.

Commenter cet article