Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Tomorrow People. Saison 1. Episode 2. In Too Deep.

17 Octobre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Tomorrow People

vlcsnap-2013-10-17-17h44m58s126.png

 

The Tomorrow People // Saison 1. Episode 2. In Too Deep.


La recette de The Tomorrow People fonctionne pour le moment suffisamment bien pour être suffisamment captivante. Il faut cependant faire attention au fait qu'il y a énormément de facilités et que l'on voit venir tout un tas de choses. C'est dommage, cela casse presque le rythme des épisodes mais bon, une fois que l'intrigue aura réellement pris racine, il sera bien plus plaisant de suivre les nouvelles aventures de notre héros en herbe. J'ai retenu quelque chose dans cet épisode c'est quand John dit : "Stephen, we are not super heroes. We are a hunted species trying to survive". Au fond, cela veut donc dire que The Tomorrow People ne veut pas être le nouveau Kick-Ass ou je ne sais trop quoi en version série. Le but est réellement de nous raconter l'évolution de la race humaine avec ses pouvoirs. John est quelqu'un qui a une personnalité plutôt intéressante. C'est en tout cas l'impression que m'a donné cet épisode. Je me demande comment il va bien pouvoir faire pour accepter le fait que Stephen est quelqu'un qui a aussi envie de sauver les autres et notamment quand il s'agit de sauver des membres de son espace.

Tout cela n'est pas facile quand Stephen doit continuer à mener une double vie (d'un côté les Tomorrow People et de l'autre cette terrible société menée de main de maître par notre méchant de la saison). Même si The Tomorrow People sonne pas mal le déjà vu, je ne sais pas pourquoi mais je suis captivé par ce que la série nous raconte. Cette semaine on colle un coéquipier à Stephen incarné par Carter McIntyre (Undercovers, Drop Dead Diva) qui a apparemment un peu trop abusé du gel. J'ai du coup retrouvé ici un peu de Matrix et de ses agents. Leur duo ne fonctionne pas. D'une part car Stephen veut sauver le jeune garçon et l'amener chez les Tomorrow People et d'autre part car l'autre veut le tuer tout simplement, car c'est ce que l'agence leur demande (ou presque). Le twist final (la mort du coéquipier et la révélation qui va avec) était particulièrement prévisible et c'est dommage car j'aurais vraiment aimé que l'on nous démontre que ce n'est pas possible. Cela aurait fait un peu comme avec les débuts de Arrow où tout évoluait à la vitesse d'une fusée. C'était d'ailleurs confortable une série qui épuisait toutes ses cartes dès ses premiers épisodes (surtout que finalement on a découvert qu'elle a encore tout un tas de choses à nous raconter par la suite).
vlcsnap-2013-10-17-17h55m42s158.pngStephen est quelqu'un que tout le monde peut aimer. C'est un personnage qui fait calibrer pour se faire adorer des téléspectateurs. Il a tout pour lui et il y a cette envie de sauver les autres qui est assez touchante finalement. Je ne sais pas si j'ai envie de réellement voir quelque chose d'exceptionnel dans The Tomorrow People mais en tout cas pour le moment je trouve que la série parvient à suffisamment me divertir pour me donner envie de poursuivre l'aventure. Il y a des moments où l'on a l'impression qu'il y a une morale derrière tout ça, bien pensante et c'est aussi le problème (la fin de l'épisode où Stephen s'engage à changer sa vie, d'être un bon frère, un bon fils, un bon ami) car au fond je n'ai pas envie que les personnages soient enlisés dans une morale de ce genre là. Mais bon, The Tomorrow People a aussi des atouts et je suis plutôt séduit. La preuve en est, je ne me suis pas ennuyé devant cet épisode. Ce n'est pas un renouvellement du genre non plus, mais voilà il y a tout un tas de bonnes choses a tenter avec cette escouade de personnages charismatiques et tous plus beaux les uns que les autres.

Note : 5.5/10. En bref, prévisible et bourrée de facilité certes mais divertissante. De plus, le héros est charismatique et donne envie de s'y attacher tout de suite. Pari plutôt gagné non ?

Commenter cet article