Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Tomorrow People. Saison 1. Episodes 15 et 16.

18 Mars 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Tomorrow People

vlcsnap-2014-03-18-16h09m20s240.jpg

 

The Tomorrow People // Saison 1. Episodes 15 et 16. Enemy of my Enemy / Superhero.


Avec les deux épisodes précédents, The Tomorrow People reprenait légèrement du poil de la bête mais maintenant le seul poil que je vois c’est celui dans la main des scénaristes. C’est vraiment des fainéants et plus je regarde leur série plus c’est visible. Ce qui est dommage là dedans c’est le fait que malgré un potentiel certains la série ne parvient pas vraiment à délivrer ce pour quoi elle a été créée au premier abord. Tout commence donc avec « Enemy of my Enemy ». Cet épisode permet donc à Julian de revenir sur le devant de la scène. C’est une bonne idée de départ, notamment car ce méchant n’est pas comme Ultra. Il est différent, un peu plus imprévisible. C’est ce que j’ai envie de voir dans une série comme The Tomorrow People. Des choses que l’on voit légèrement moins venir. Si l’histoire reste assez classique, le problème ne vient pas de Julian mais du reste. On a l’impression que l’épisode fait énormément de mise en place et qu’au moment de passer à l’action, il ne se passe pas grand chose. C’est dramatique, surtout pour une série de cette envergure. D’ailleurs, elle m’avait redonné confiance avec les deux épisodes précédents alors que la série bousculait méticuleusement sa mécanique.

Une mécanique huilée mais pas toujours très juste. Du coup, je me demande sincèrement ce qu’ils veulent faire avec le personnage de Julian. Celui-ci est certainement le personnage qui avait le plus de potentiel dans The Tomorrow People depuis que je me suis rendu compte que Jedikiah était plutôt quelqu’un qui brasse de l’air que quelqu’un qui fait réellement quelque chose. Je pense que Jedikiah commence en plus de ça à m’irriter sérieusement. J’aimais bien quand il était légèrement plus fou et capable du pire. Maintenant on a l’impression qu’il s’est rapidement transformé en une sorte de loukoum. Il faut dire qu’avec Julian la série a introduit un méchant de taille. Quelqu’un de beaucoup plus intéressant sur tous les plans. Il y a également l’intrigue de John qui aide Astrid. C’est certainement quelque chose que j’aurais apprécié si seulement The Tomorrow People faisait en sorte de rendre cette intrigue réellement passionnante mais il ne se passe strictement rien. Je me suis donc surpris à trouver ça légèrement médiocre. Ce n’est pas mauvais à proprement parler mais disons que la série ne sait pas quoi faire pour rendre ça intéressant, alors on s’ennuie terriblement.
vlcsnap-2014-03-18-15h55m25s87.jpgUn peu comme la relation entre Cara et John. Cette relation dure depuis des siècles mais elle n’avance jamais. Du coup, la meilleure chose que j’ai pu voir dans cet épisode c’est certainement John qui explique qu’il a appris à faire le petit déjeuner dans… une série télé. Puis nous passons à « Superhero ». En voilà un épisode bien intéressant sur le papier. Les Red Avengers, comme ils aiment bien s’appeler, permettent à Russell de se demander s’ils ne devraient pas sortir un peu de leur cave et prendre le soleil afin d’aider les autres. Ce n’était pas totalement raté, je dirais même que j’ai pris un certain plaisir à suivre les aventures des Red Avengers mais encore une fois la série aurait très bien pu faire quelque chose de beaucoup plus passionnant. C’est assez rythmé pour ne pas trop s’ennuyer (pour une fois), mais j’ai l’impression que l’on nous pond une telle histoire et puis qu’il n’y a pas de recherche de fond derrière. Du coup, c’est certes sympathique à l’écran car l’on voit les personnages bougés mais s’il n’y a pas de vraie réflexion. Surtout que Russell, qui tente d’en amorcer une, est plus ou moins coupé dans son élan.

C’est dommage de voir que The Tomorrow People n’accepte pas d’utiliser tout son potentiel. On se retrouve donc avec une série légèrement mal fichue qui fonctionne surtout grâce à ses cliffanghers. Celui du père de Stephen par exemple était un bon cliffangher. J’ai envie de connaître la suite des aventures des personnages mais est-ce suffisant pour réellement me donner envie de poursuivre. Je ne sais pas trop, avec son nouvel horaire, de toute façon The Tomorrow People semble déjà condamnée à l’annulation.

Note : 3/10 et 4.5/10. En bref, malgré quelques belles promesses ici et là, le tout ne rugit pas suffisamment.

Commenter cet article