Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Town. Mini-series. BILAN (UK).

27 Décembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2012-12-27-14h22m10s98.png

 

The Town // Mini-series. 3 épisodes.
BILAN


ITV1 aime bien les drames psychologiques et cette fois avec The Town, elle joue sur une corde différente de celles sur lesquelles elle avait pu jouer récemment. Alors que je commençais à perdre espoir quant aux mini séries anglaises, je vois que finalement la fraicheur n'est pas si morte que ça. Bien évidemment, The Town n'est pas exempt de défauts mais elle reste globalement une assez bonne surprise qui mérite le coup d'oeil. Notamment pour la prestation d'Andrew Scott que l'on avait déjà pu voir il n'y a pas si longtemps que ça dans Sherlock dans le rôle de Jim Moriarty. J'aime beaucoup cet acteur et je trouve qu'il était encore une fois très bon dans The Town. C'est une prestation sensible et violente à la fois qu'il nous offre, cet homme qui revient, et qui est au fond très torturé. On ne sait pas ce qu'il se passe réellement alors qu'il revienne, et pourquoi les choses changent autour de lui. Notamment quand il retrouve un amour perdu. Il y avait quelques moments plus touchants, d'autres plus forts. C'est aussi pour cela que j'aime bien les drames psychologiques. On seul regret vis à vis de The Town c'est qu'il n'y a aucun effort de fait sur l'esthétique.

Mark Nicholas revient dans sa ville natale, qu'il a quittée il y a bien longtemps. Il découvre que sa grand-mère occupe désormais sa chambre, et apprend à connaître sa petite-sœur, Jodie, qui est en pleine adolescence. Mark va aussi découvrir que la vie a continué pendant son absence et que d'autres choses ont bien changé, notamment Alice, son premier amour, qui est à présent mariée et a un enfant... Mark hésite à rester dans cet endroit qui était autrefois son "chez lui", mais qui aujourd'hui ne ressemble plus à ce qu'il a connu.
vlcsnap-2012-12-27-13h52m57s232.pngvlcsnap-2012-12-27-14h52m09s173.pngThe Town n'est pas moche, bien au contraire, mais j'ai l'impression que toutes les mini sérises sont réalisées de la même façon ce qui empêche bien évidemment de se sentir un peu plus concerné. Il y avait de quoi faire, notamment car nous suivons plusieurs générations de personnages. Des jeunes avec la jeune fille et son petit ami qui ne veut pas encore passer à l'acte ace elle ou encore les retrouvailles entre Mark Nicholas et sa bien aimée, sans compter sur la grand mère qui se retrouve à travailler de nouveau afin de subvenir aux besoins de la famille étant donné que les parents ne sont maintenant plus du tout vivants. L'histoire en soit n'a rien d'exceptionnelle mais je ne sais pas, c'est fluide et assez bien écrit. De plus, la prestation d'Andrew Scott est suffisamment bonne pour que l'on passe un agréable moment. Quelques éléments restent cependant prévisibles, et c'est bien dommage. De plus, quelques intrigues du second épisode ne sont pas des plus nécessaires. L'ensemble fonctionne cependant assez bien jusqu'à la révélation finale à laquelle je m'attendais plus ou moins.

Je pourrais également citer la prestation sympathique de Kelly Adams (Les Arnaqueurs VIP) dans le rôle de Lucy. Avec Andrew Scott ils forment un plutôt agréable duo. De The Town s'échappe une certaine belle dose de mélancholie et de menace de toutes parts. On ne sait pas exactement ce qu'il peut se passer et pourquoi ou comment. Le Maire était un personnage assez drôle dans le sens ridicule. Je n'ai pas tellement compris ce personnage. Non pas qu'il fût inutile mais qu'il ne servait pas nécessairement bien le récit dans la manière dont il est raconté. Je regrette aussi que certaines histoires (comme celle de la fille) n'aient pas de dénouement. On reste donc dans le doute d'une potentielle suite (qui n'arrivera jamais). Ces personnages sont devenus attachants au fil de ces trois épisodes, même si au fond je ne suis pas certain qu'ils aient encore grand chose à raconter réellement. Comme on le dit souvent, les meilleures choses sont souvent les plus courtes. The Town était donc une sorte de nouvelle chose intriguante dans un paysage où ITV nous gave aux dramas qui se ressemblent beaucoup trop et qui n'ont rien de nouveau.

Note : 6.5/10. En bref, une petite mini série dramatique, mélancolique et sympathique. La prestation d'Andrew Scott (Sherlock) fait beaucoup il est vrai.

Commenter cet article