Critiques Séries : The Unknown. Saison 1. Pilot.

Sans-titre3.jpg

 

The Unknown // Saison 1. Episode 1. Yesterday / Pilot.


The Unknown est une série originale produite par Crackle.com, un site de streaming en ligne. Grâce à la magie des petits logiciels qui font croire que notre adresse IP est située aux Etats-Unis, j'ai pu enfin mettre la main sur ce premier épisode. The Unknown est une série d'anthologie d'horreur, un peu comme a peu l'être La Quatrième Dimension ou encore Masters of Horror. J'étais très curieux de découvrir cette série car elle a su attirer pas mal de noms connus du monde des séries. Et ce premier épisode ne fait pas défaut. Nous avons Dominic Monaghan, qui apparait comme le personnage récurrent, tenant un blog de phénomènes inexpliqués et d'affaires étranges (des zombies engagés par Al Quaïda à l'histoire de ce père de famille ayant perdu la tête dont nous allons suivre l'histoire durant ce premier chapitre). Créée par Chris Collins, un inconnu à mes yeux (et même à ceux de IMDB), The Unknown s'avère être une petite série sympathique.

Entre la peur, le suspense et l'horreur, une série d'anthologie explorant les phénomènes inexpliqués.
Sans-titre2.pngSans-titre1.jpgPaul Baker (incarné par Brian Krause - que tous les fans de Charmed reconnaitront - ) est donc un père torturé qui a tué trois personnes. Un prêtre (incarné par William Atherton - vu dans le rôle de Mickey dans la série policière Life -) est alors assez dérangé quand cet homme, présumé mort, vient à son officine lui confesser ses trois crimes. La base de ce premier épisode reste plutôt correcte et surtout assez classique. On nous plonge donc très rapidement dans un univers claustrophobe qui engage le téléspectateur à suivre une histoire d'horreur. C'est assez bien amorcé, notamment avec le coup des baby monitor. On ne sait pas trop à quoi s'attendre, ni même ce que ce personnage veut faire. J'ai donc apprécié que l'on ne sache pas tout de suite ce qui se passe dans cet épisode. Il faut attendre que l'intrigue prenne forme, et surtout que les flashbacks de Paul Baker viennent en aide au téléspectateur pour qu'il comprenne pourquoi il est dans cette maison.

Je n'ai pas sursauté, malheureusement. J'avais envie d'avoir peur, mais un peu comme Fear Itself (NBC, 2007), ou encore d'autres petites séries du même acabit du monde de l'horreur, j'ai du mal à être touché. Je suis peut être vacciné contre le genre tellement je l'adore et je regarde de films et séries. En tout cas, The Unknown reste une petite expérience appréciable et pas mauvaise. Je m'attendais à quelque chose de différent peut être. Notamment avec l'intervention du personnage de Dominic Monaghan qui ne sert finalement que de relayeur de l'information et de fil conducteur entre les épisodes. Le côté mythologique de la série n'existe donc pas vraiment. Il s'agit uniquement de nous raconter dans chaque épisode une nouvelle petite histoire d'horreur. Je vais laisse une chance à la première saison, composée de 6 épisodes, produite par les producteurs de Sons of Anarchy (tout de même).

Note : 5/10. En bref, un premier épisode correct pour une petite série d'horreur anthologique. Manque t-il peut être un peu plus d'originalité la dedans ?

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article