Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Vampire Diaries. Saison 3. Episode 18.

30 Mars 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : The Vampire Diaries

stefans-soft-touch_487x325.jpg

 

The Vampire Diaries // Saison 3. Episode 18. The Murder One.

 

Il était temps que la série se réveille un peu après les deux derniers épisodes. Même si celui-ci n’est pas totalement réussi (merci encore à certains éléments ennuyeux), l’ensemble reste plutôt bon. Depuis le début de la saison les Originaux font rages à Mystic Falls. Mais il faut s’attendre à leur chute inévitable d’ici la fin de la saison. La semaine dernière je parlais du fait qu’ils soient tous liés et qu’il est donc bien plus simple de tous les tuer d’un seul coup. C’était sans compter la perspicacité de Klaus qui va demander à Bonnie d’inverser le sort. Evidemment elle va y parvenir et seul Finn va se retrouver mort dans cette histoire. Mais aussi Troy et Sage mais on en parlera plus tard de ces deux là. La semaine dernière, le cliffangher m’avait rendu impatient de voir la suite de la série. Il est même certain que sans ce cliffangher, je n’aurais pas été aussi impatient de voir la suite. Le « Let’s kill some Originals » était jouissif et promettait quelque chose de jouissif en retour. Malheureusement, ce n’est pas totalement le cas. Il est vrai que l’on ne pouvait pas penser que la série allait déjà tuer ses Originaux alors que la saison n’est pas achevée mais bon, on pouvait toujours claquer des doigts. Bref, cette semaine on prépare nos plans, et tout va assez vite finalement.

 

C’est pourquoi je ne regrette pas le développement même de l’épisode dans sa construction. Très sommaire en son genre, mais efficace en termes de rebondissements. Après tout, The Vampire Diaries c’est une question d’action et de suspense, mais aussi de twists (par moment). Stefan et Elena préparent alors la mort de tous les Originaux en touchant purement et simplement le plus faible d’entre eux : Finn. Sauf que, évidemment Sage est aux alentours et ne parviendra pas à le sauver. Pour corser l’intrigue un peu plus et donner du plomb dans les ailes (il faut bien un peu de suspense et de consistance, rendre la tâche tellement difficile qu’elle en serait presque impossible), on ajoute une dimension à la mort des Originaux. Quand l’un meurt, tous les vampires qu’il a créés (donc qui sont de son sang) meurent aussi. C’est pourquoi Sage et Troy vont eux aussi trépasser. C’est mignon mais voilà comment se débarasser de Cassidy Freeman en deux épisodes. J’aime cette idée en tout cas. Même si l’actrice est cool, son personnage était aussi intéressant qu’une poupée vaudou. Autant dire que pour moi, elle n’avait pas grand intérêt. Juste là pour attraper les fans de Smallville, un attrape nigaud en sommes.

TVD318_1244b.jpg-24556bf3-t3.jpg

L’épisode est l’occasion rêvée de revoir Bonnie (rêver, autant dire que pour moi cela tient plus du cauchemar). Désolé mais cette actrice est toujours aussi mauvaise et la seule scène émouvante qu’elle doit avoir, celle du lâcher prise, où elle craque complet parce qu’elle en peut plus de cette vie (sa mère transformée en vampires, devoir se faire persécuter par des vampires, des vampires, etc… elle éclate comme un ballon). Cette scène était nulle. Sérieusement, c’est sans compter toute la partie « sorcellerie » avec ses incantations et le moment où elle se sent plus. Moi j’adhère pas désolé. Bonnie est pour moi le pire personnage de la série. Cela restera comme ça pour toujours à mon avis, et malheureusement. Pendant ce temps, ce que l’on apprend au sujet de la lignée de sang, évidemment c’est intéressant et cela met plus de piment dans les affaires de la série car tuer Klaus pourrait être un soucis pour Tyler, mais aussi pour Caroline, Damon ou encore Stefan car oui, les frères ne connaissent même pas leur lignée. Ils sont assez drôles quand on y pense vous ne trouvez pas ? Dans le dernier épisode de la saison on aura sans aucun doute droit à une mort touchante pour l’un (ou plusieurs) des personnages et j’ai déjà hâte.

 

Quant aux sentiments d’Elena, cela reste correct. Disons que The Vampire Diaries a toujours su gérer cette partie là de la série avec assez de malice pour ne pas nous ennuyer. Evidemment on sort la ribambelle de musiques douces, les mots bien trouvés, et les expressions de visage d’Elena qui donnent envie de se plonger le nez dans un mouchoir (oui, j’ai un rhume, merci les allergies). Stefan donne à sa dulcinée si elle a des sentiments pour Damon. Evidemment, elle ne va pas savoir quoi répondre à part un rapide « I don’t know what I feel anymore ». Qu’elle est difficile cette fille quand même. Mais voilà, elle ne sait pas faire un choix. Enfin, l’épisode conclut de la plus mauvaise façon qu’il soit : sur l’horrible intrigue d’Alaric. Comment voulez vous que je puisse avoir une bonne impression de cet épisode quand on nous comme ce genre de chose à la fin ? Donc son alter-ego maléfique a caché le pieu en White Oak. C’est un petit coquin celui là, il aime jouer à cache pas. Je n’ose même plus imaginer le genre de jeu qu’il veut avec son pieu maintenant (et évidemment par pieu je ne parlais pas du lit). Ah oui, et cri du cœur : RAMMENEZ NOUS KATERINA !

 

Note : 6.5/10. En bref, il y a de bons moments et des choses un peu trop niaises. Mais l’ensemble est cohérent et permet de retrouver l’intrigue principale de la saison. Il était temps.

Commenter cet article