Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Walking Dead. Saison 1. Episode 4.

22 Novembre 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2010-11-22-21h57m27s36.png

 

The Walking Dead // Saison 1. Episode 4. Vatos.


Et si c'était l'épisode de la réconciliation entre moi et tous ceux qui aiment cette série ? Peut être mais c'est pas encore ça. Alors bien sur, je suis obligé de baissé mes attentes envers cette série mais là, je trouve que cela commence à bien faire. Outre quelques bonnes idées, je n'ai pas trouvé l'ensemble très charmant. En fait en cache le vide par quelque chose de rythmé et quand on veut écrire quelque chose de plus fouillé, tout de suite, le rythme retombé comme un soufflé.
Je suis bien sûr déçu mais cet épisode tente vraiment de me réconcilié. Tout d'abord car on en voit un peu plus d'Atlanta. On découvre donc les "encore humain" méchants qui tente un peu de faire un trafic de toute ce qu'ils peuvent. Echange d'otages, petites frayeurs dans la ville et moments d'actions, la série s'en sort bien, même haut la main sur ce plan car bien sûr ce n'était pas dégueulasse comme au début de la série. Ca tente de monté crescendo et j'aime cette idée. Ainsi, le scénario un peu plus fouillé de ce nouvel épisode permet de trouver le juste équilibre entre action zombiesque et écriture d'invention proposée.
Cette série s'enracine à proposer quelque chose de terre à terre. Alors on n'arrête pas de me dire que c'est le genre qui veut ça mais je suis déçu, c'est pas parce qu'on est dans ce genre qu'on ne peut pas faire quelque chose dans la veine AMC. C'est beau cette série mais la partie camp dans cet épisode ne prenait aucun intérêt. Elle permettait juste de dormir entre deux bonnes scènes jouissives où l'action coulait à profusion. Dans l'épisode 3 le camp était la partie la plus intéressante que la série est pu offrir mais là, c'était aussi mou qu'une chique et ça manquait de cachait. Même Sarah Wayne Callies ne sauve pas le truc, c'est dire.
Bien sûr la scène finale de l'épisode, c'est souvent ce qu'il y a de plus réussi. Encore une fois je m'y attendais pas du tout et se fût une excellente idée que de faire venir les zombies au camp. Ca permet d'une part de faire partir les personnages dont on ne veut plus par la suite et de deux de rythmé un peu et avec entrain la suite de la saison. Je rêvais d'un film de zombie qui pose une vraie réflexion sur la survie et l'entre-mort. Finalement, c'est juste un divertissement opportuniste. Dommage.

Note : 7/10. En bref, l'action est la seule chose qui permet à la série de se sauvée de l'intérêt dont elle pourrait faire preuve à mes yeux.

Commenter cet article

Guillaume 24/11/2010 18:15



Je ne dis pas qu'elle est mauvaise actrice car je ne l'ai jamais vue en dehors de The Walking Dead. Mais elle n'est pas sensationnelle dans ce rôle. Peut-être va elle s'améliorer par la suite.
Par contre Jon Bernthal joue très mal, surtout quand il est aux côtés d'acteurs confirmés comme Jeffrey DeMunn ou Laurie Holden. Autrement la fin de la saison 1 s'annonce mouvementée avec la
certains personnages après l'attaque du camp dans l'épisode 4.



delromainzika 24/11/2010 13:15



Totalement d'accord sauf pour Sarah Wayne Callies que j'adore



Guillaume 24/11/2010 10:44



J'espère que la saison 2 (si elles est produite) sera meilleure. En tous cas certains acteurs laissent à désirer. Si un quasi inconnu comme Andrew Lincoln s'en sort bien, Sarah Wayne Callies
(Lori) et Jon Bernthal (Shane) sont tout simplement mauvais. Et ce n'est pas par rapport à leurs personnages, mais en rapport avec leur jeu. L'une est transparente, et l'autre surjoue à mort. Je
préfère cent fois Laurie Holden (actrice nettement plus confirmée) dans le rôle d'Andrea (personnage féminin le plus intéressant je pense) et même Steven Yeun dans le rôle de Glenn.