Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Walking Dead. Saison 2. Episode 11.

5 Mars 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-03-05-18h16m30s117.png

 

The Walking Dead // Saison 2. Episode 11. Judge, Jury, Executioner.


Après avoir enchaîné deux bons épisodes ce qui était trop beau pour être vrai, The Walking Dead retrouve ce qui fait son succès depuis cette saison : le "Promenons nous". Ce principe selon lequel les scénaristes ont déclarés qu'il fallait qu'on s'ennui dans une ferme pour déblatérer des propos philosophiques sur un ton aussi monotones que peu passionnant. Il y a de l'idée, notamment dans la quête Dale qui va voir tout le monde afin de les convaincre qu'il ne faut pas tuer Randall car ce n'est pas une solution. Evidemment, Dale est un personnage tellement inintéressant depuis le début de la saison, ne servant strictement à rien que le mettre en avant comme si l'on passait du coq à l'âne (ce qui est le cas puisque l'on passe du puissant face à face entre les frenemis Rick et Shane à cette pseudo-réflexion sur la vie). Et c'est des intentions tout à fait louable puisque le but de cet épisode est clairement de montrer que The Walking Dead ce n'est pas qu'une série de zombie mais qui tente aussi de replacer les êtres humains dans leurs plus bas instincts. Sauf que je pense que cela aurait pu être fait de façon plus transparente et moins chiante. Dale avait en ses mains les clés d'une discussion, d'un débat, mais il se contente d'être un messager et du coup… tout est passif. On invite seulement le téléspectateur à décider de la mort ou non de Randall quand la question va finir par être posée par Rick vers la fin de l'épisode.

Rick va donc devoir tuer Randall mais à quel prix. Telle est la question qu'il a du se poser au fond de lui. Et on y va encore pour une réflexion aussi chiante qu'inutile. Elle ne permet pas de mettre les personnages en condition. Je n'arrive pas à voir ce que The Walking Dead veut nous dire. Elle est tellement floue et pourtant elle en prend du temps pour installer chaque truc. C'est pire que faire un château de cartes en pleine tempête. Le soucis finalement ce n'est pas le manque de zombie (et je commence à le comprendre maintenant après avoir vu un peu plus clair avec deux épisodes précédemment), mais tout simplement le fait que le discours manque de mots et de fond. Il s'en dit des choses certes, mais on ne va jamais au bout. The Walking Dead doit être une série qui ose des choses (bon la scène finale était un exemple certes mais ce n'est pas suffisant, une série comme The Walking Dead ne doit pas reposée entièrement sur des scènes finales qui supplante tout et laissent une bonne impression au téléspectateur après ce brainwashing interminable).
vlcsnap-2012-03-05-18h07m34s132.pngQuand on un épisode avec un titre comme "Judge, Jury, Executioner", j'aurais aimé m'attendre à ce que l'on tue réellement Randall. Au moins les enjeux auraient été différents et notamment le traitement du choc post-asassinat (oui, c'est un assassinat) par les membres du groupe aurait pu justement être intéressant. Seule la scène de Rick face à Randall alors qu'il s'apprête à le tuer était passionnante. Vraiment intense, juste et sans faux pas (et pourtant, je suis pas fan du jeu de l'acteur mais bon). Autre moment fort de l'épisode son ouverture évidemment lorsque Daryl torture Randall afin de dénouer le vrai du faux et surtout savoir si il est une menace ou non pour le groupe. Daryl va dire que oui. La scène de torture était intense et pas trop mauvaise. Encore une fois, The Walking Dead exploite ici un personnage raté qui ne sert presque à rien. C'est bête mais à force de tourner autour du même noyau, il n'y a plus rien à grignoter autour et donc on va chercher ailleurs, mais qui dit qu'ailleurs c'est un gage de qualité ?

L'épisode précédent relançait les enjeux même de The Walking Dead. Cette fois c'est raté. On va aussi prendre en compte le fils de Rick et Lori qui va se retrouver face à un zombie qu'il ne va pas tuer et qui va finir par avoir la peau de Dale à la fin de l'épisode. Car oui, Dale meurt à la fin de cet épisode. C'est bête non ? Nous relancer un personnage dans un épisode pour le tuer à la fin. Elle est belle la morale de The Walking Dead. Alors malgré tout je dois avoué que je me suis pas aussi ennuyé que dans les épisodes précédents de la saison mais on tourne réellement en rond et j'en ai marre de ça. Car la série a tellement de choses à dire et à faire encore. Un zombie par épisode ce n'est pas suffisant. Je sais que c'est aussi une série qui raconte la vie post-apocalyptique mais des films comme La Route (ce n'est pas un symbole du film énergique) arrivent à traiter de sujets sans pour autant nous ennuyer. Le soucis avec The Walking Dead c'est que les sentiments sont tellement ternes qu'on a même pas de compassions à la fin pour Dale même si la scène est inattendue et choquante.

Note : 4/10. En bref, un jour il faudra penser à rendre les dialogues philosophiques moins chiants et surtout à ne pas gâcher le potentiel lancé dans les deux épisodes précédents.

Commenter cet article

paradisie 22/05/2016 03:25

je suis d'accord avec ta dernière phrase si tu précise que "c'est ton sentiment" et non pas le sentiment que l’on doit penser obligatoirement...
je cite :
"""Le soucis avec The Walking Dead c'est que les sentiments sont tellement ternes qu'on a même pas de compassions à la fin pour Dale même si la scène est inattendue et choquante."""

c'est ton point de vue et les sentiments que tu as pu construire face a ces moments de cette l’épisode.
chaque individue véhicule ses propre réflexions et attachement car ils sont dépendant de notre propre vécu a nous.

pour ma par en plus d’être choquante, cette scène finale ma fait de la peine. dès la première déchirure de son corps par le rôdeur et jusqu'a sa mort, je me suis dis il va vivre encore c'est pas réellement possible dans arriver a la.
intensément, innocemment, je me suis fortement accroché à cette idée car j'ai assé bien apprécié le personnage de bout en bout.

ex:
sur une scène particulièrement d'un film visionné par 10 sujets qui ne ce connaissent pas :
l’échelle de sentiments sera variable très fortement et donc cela penchera dans la balance pour le degré d’appréciation finale des 10 sujets.

where can i watch the Walking Dead Season 6 episode 2 streaming free 06/08/2015 12:36

where can i watch the Walking Dead Season 6 episode 2 streaming free

where can i watch the Walking Dead Season 6 episode 1 online streaming 06/08/2015 12:33

where can i watch the Walking Dead Season 6 episode 1 online

Xmas 06/03/2012 15:17


Après deux épisodes énormes remplis d'action, suspens, horreur, tension et drame; bref parfait, c'est reparti pour la traversée du désert. L'épisode 11 était assez mou mais moins pire que le
début de saison. 13/20. Seul point positif de l'épisode la mort du vieux. Le seul personnage TV de toute ma vie que j'ai jamais autant détesté. Il m'a ruiné la série. Ses scènes sont tout
bonnement INSUPPORTABLES. Mais bon même sa mort n'était pas jouissive. J'aurai aimé que le prisonnier s'échappe et le tue. Là ça aurait été trop bon! La série manque toujours d'audace. J'aurais
préféré que le petit tue le zombi ou le prisonnier ou le vieux. Quelque chose de choc quoi. Là tout est lisse. Cette saison 2 est franchement ennuyeuse. Seuls les épisodes 5, 7, 9 et 10 sortent
vraiment du lot, mais bon quand TWD est bon elle l'est vraiment alors rdv la semaine prochaine plein d'espérances. :D

jessiy 06/03/2012 02:03


Excellent épisode pour ma part et assez surprise que Dale soit mort, j'aimais beaucoup le personnage. C'est une part d'humanité en moins dans ce groupe, par contre Lorie je ne la supporte pas et
je trouve qu'elle ne sert à rien. Le gosse est assez flippant, il a un côté vraiment sombre. On ne voit plus un enfant quand on le voit et je trouve que s'est plutôt bien foutu. J'aime beaucoup
l'approche psychologique de l'épisode. Dale va beaucoup manquer à la série comme Shane car je pense que ça fin est proche !