Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Walking Dead. Saison 3. Episode 13.

11 Mars 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

the-walking-dead-rick-and-the-governor.png

 

The Walking Dead // Saison 3. Episode 13. Arrow on the Doorpost.


Cet épisode n'avait rien de transcendant et pourtant, je l'ai beaucoup aimé. Il y a plusieurs raisons à cela et la première c'est la bande originale. Mine de rien, depuis que Frank Darabont n'est plus là, The Walking Dead profite de quelques séquences pour mettre quelques très bons titres. C'est un choix judicieux qui est encore fait cette semaine durant la fermeture de "Arrow on the Doorpost". C'est pour ce genre de choses que j'apprécie The Walking Dead aussi parfois. Mais pas que, car ce n'est pas une pauvre petite chanson qui fait tout un épisode. Le reste du temps nous allons jouer à un petit jeu de rencontres. Les personnages vont enfin se croiser, notamment Rick et le Gouverneur qui vont tenter de trouver un terrain d'entente cordiale entre les deux parties. Ce n'est pas quelque chose de facile et surtout, personne ne crois que cela soit possible, sauf Andrea qui a toujours autant le cul entre deux chaises. Il faut dire qu'elle n'a pas encore vraiment choisi son camp bien que Rick reste assez proche d'elle dans le sens où ils ont fait une partie du voyage ensemble. Et puis Andrea est toujours autant victime du syndrome de Stockholm.

J'ai trouvé les dialogues entre Rick et le Gouverneur corrects. Ce n'est pas aussi percutant que j'aurais aimé que cela ne le sois. Disons que Rick n'est pas incarné par le meilleur acteur du moment du coup... je reste un peu sur ma faim, mais ce n'est pas grave. C'était un passage nécessaire et assez bien entrepris par le scénario. Je n'ai donc rien à redire. Pour ce qui est des autres face à face, je ne suis pas aussi clément. Notamment vis à vis de Hershel et Milton ou encore de Martinez et Daryl. Il y avait de bien meilleures ouvrages à faire de ces séquences. La série ne profite pas suffisa    mment de côté face à face. Contrairement à la séquence entre Rick et le Gouverneur qui exploite cela à merveille. J'en redemandais encore et encore. Mais comme toutes les bonnes choses, il ne faut pas non plus en abuser au risque de lasser les gens. Andrea quant à elle reste discrète finalement, bien que sa place dans la série n'avait jamais autant été remise en question. On ne sait pas réellement où elle en est mais c'est ça aussi qui est terriblement excitant finalement.
the-walking-dead-the-governor.pngLa partie déceptive de l'épisode reste la prison. Merle devient un personnage bien trop moralisateur. C'est dommage car pour moi The Walking Dead pourrait être encore plus fascinante dans ce côté un peu trop moral et gentillet. La série mérite bien un traitement de cheval parfois dans le sens où les morts n'ont jamais raison de la moral. Alors que depuis le temps, je vois difficilement comment l'on peut encore penser comme Merle. Mais il aime tellement comment il pense qu'il n'est pas prêt de changer. C'était le moment ennui de l'épisode. Il veut que le bien triomphe (que le Gouverneur meurt) et protéger son frère. Bien que cela soit compréhensible, je trouve que c'est bien trop mal fichu dans le sens où la série nous a prouvé qu'il n'y avait plus de bien ou de mal. Michonne ne sert cependant pas à grand chose cette semaine alors que le personnage prenait du grade dans l'épisode précédent (que j'avais beaucoup aimé et qui est l'un de mes préférés de cette saison 3). Alors certes cet épisode tente de trouver le moyen de repousser les échéances mais au fond c'est aussi ce que l'on peut attendre d'une série comme The Walking Dead. Elle doit nous faire réfléchir avant d'agir (on est habitué maintenant).

Note : 6/10. En bref, un épisode intéressant d'un côté mais un peu trop médiocre de l'autre.

Commenter cet article

Marissa 15/03/2013 13:03


Après réflexion c'est vrai que c'est abusé comme leur dialogue est peu percutant (Rick a le charisme d'une huitre dans ces scènes) alors que c'est justement la force de la série d'offrir des
moments riches en tension..Je pense notamment saison 2 a la confrontation dans le bar quand Rick tue des hommes pour pas qu'ils viennent jusqu'à la ferme et qu'on voit qu'il commence à moins
ressentir d'humanité. Le dialogue (je crois qu'il y'a aussi glenn et hershel dans le bar) avec les gars était très fort et je m'attendaiss vraiment à une scène du genre pour une confrontation
Rick / gouverneur qui devrait être un des moments forts de cette saisons..

Cilou 14/03/2013 22:04


@Marissa, je ne suis pas une grande spécialiste au voiture mais je crois qu'Hershel conduit une automatique ( comme c'est souvent le cas aux usa).


J'ai été vraiment déçue par cet épisode le plus faible de la saison. La confrontation Rick / le gouverneur c'est un pétard mouillé alors que cette scène aurait due être une scène dès plus riche
en intensité.


Je pense moi aussi qu'Andréa a compris à qui elle avait affaire et qu' elle a choisi le camp de Rick.

Marissa 14/03/2013 01:10


y'a que moi que ca choque qu'hershel ait pu conduire qu'avec une jambe?

Marissa 14/03/2013 00:43


Bien dans l'ensemble (notamment la tte fin) mais j'avoue que je m'attendais a encore mieux concernant le tete a tete tant attendu rick/gouverneur. Les dialogues n'etaient pas aussi percutants
qu'ils auraient pu etre et il n'y avait pas cette tension que la serie arrive a nous offrir parfois..

delromainzika 12/03/2013 11:02


Bien évidemment c'est vrai qu'il peut y avoir une notion de sacrifice derrière tout cela, mais elle n'était pas obligée de coucher avec le Gouverneur non plus :) Je sens qu'il y a une part qui
lui dit reste car finalement elle est bien là, et l'autre car elle se sent redevable.