Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Walking Dead. Saison 3. Episode 5.

12 Novembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-11-12-20h16m08s177.png

 

The Walking Dead // Saison 3. Episode 5. Say the Word.


Finalement, cette saison 3 de The Walking Dead parvient à être de plus en plus intéressante et surtout à développer des thèmes bien plus consistants que ce qu'elle avait l'habitude de nous offrir la saison passée (voire même durant la première saison qui a très mal géré l'aspect de la survie. Ce n'est pas en faisant la vaisselle dans une réserve d'eau artificielle que l'on va faire évoluer le tout, surtout que c'est tellement pas plausible étant donné que dans un l'eau qui stagne se développe une bactérie que seule Revolution semble avoir comprise. Mais au fond, je vais oublier ce léger incident étant donné que la série ne s'en sort pas trop mal cette saison, voire très bien. L'épisode précèdent était particulièrement fort émotionnellement. Il était donc logiquement très difficile de faire mieux cette semaine. Mais ce n'est pas grave car la série trouve le moyen de nous parler d'autres choses encore qui sont tout aussi intéressantes. Je pense à la cruauté humaine. Les multiples tortures réalisées sur les zombies (cet arrachage de dent en bonne et due forme par exemple). J'aime bien ce thème car il montre toute la perversion de l'être humain, comme si le fait que ces personnes étaient des zombies justifiait le fait que l'on pouvait manquer de respect à ceux qu'ils pouvaient être auparavant.

Le thème est très bien traité et la série me surprend donc une première fois dans cet épisode. Mais elle me surprend une seconde fois avec tout autre chose qui se rapproche également de la cruauté : les combats qu'organise le Gouverneur pour divertir la population. The Walking Dead tente de montrer que la nouvelle société est une société de régression. On en revient à l'époque des gladiateurs finalement. La scène est prenante et surtout permet à Andrea de voir ce qu'est devenu le monde. Elle est en face de la cruauté humaine et elle ne comprend pas pourquoi tout cela est organisé. Et ce même si elle veut donner une chance à Woodbury pendant que Michonne, comprenant que cet endroit n'est pas fait pour elle, quitte tout le monde pour une nouvelle vie. Woodbury est un ajout important dans The Walking Dead, et on le ressent au travers du personnage du Gouverneur dans un premier temps. Mais également grâce à Andrea et Michonne dans un second temps. Cette dernière va s'amuser avec les zombies pour les tuer, pendant que le Gouverneur ne comprend pas son comportement. J'ai beaucoup aimé le face à face entre les deux personnages, imposant un certain respect de la part du téléspectateur.
vlcsnap-2012-11-12-20h19m31s160.pngJ'espère maintenant que la suite sera encore plus folle car au fond, The Walking Dead s'est beaucoup transformée cette année. Pendant ce temps, à la prison, Rick commence à perdre pied et surtout à s'isoler. La confrontation du deuil est assez difficile pour lui qui ne prend même pas de temps avec sa fille fraichement sortie du ventre de sa mère. La jolie provient alors du reste du groupe qui tente, avec cet enfant, de voir leur avenir et ce qu'ils pourraient laisser en héritage. Je suis certain qu'il y a de très bonnes choses à voir par la suite autour de ce parallèle étonnant entre la tentative d'oublier et d'aller vers l'avant, pendant que Rick s'engouffre vers un point de non retour qui semble évident. Le fait que l'épisode alterne entre les deux environnements est une fois de plus quelque chose d'intéressant. Il va cependant falloir faire attention à ce que cela ne devienne pas forcément un axe narratif. J'aimerais bien que les deux se confrontent dans un épisode au moins durant quelques épisodes de la saison. Mais ce n'est pas encore prévu, et à mon avis, on est encore là un bon bout de temps dans cette prison.

Note : 7/10. En bref, des thèmes bien abordés en termes d'écriture. La série manque parfois de stratégie du point de vue de sa narration mais ce n'est qu'un détail puisque je n'ai pas vu le temps passé et je crois que pour The Walking Dead, c'est une saison sans faute pour le moment.

Commenter cet article

AdelineLac 18/11/2012 12:03


Oui c'est ce que je pense aussi, mais j'ai quand même eu un doute... parce que c'est bizarre qu'elle n'ait pas réapparu de tout l'épisode...


Vivement la suite!!

Cilou 18/11/2012 11:04


@AdelineLac, le groupe pense en effet que Carol a été tuée mais perso je pense qu'il y a toujours un espoir car à l'image nous avons rien vu seulement T- Dog se sacrifier pour
elle.

AdelineLac 18/11/2012 00:37


Mais je comprend pas, Carol est morte??

Cilou 12/11/2012 23:57


On voit bien l'évolution des personnages, la mort est une donnée intégrée par tous. L'épisode précédent a vu disparaître des membres "originels" du groupe et on voit qu'ils ont du chagrin mais
qu'ils passent vite à autres choses. Il n'ya plus apitoiement. Rick lui est en train de sombrer, la folie le gagne.


Michonne commence à devenir plus intéressante. Quant à Darryl , s'aperçoit de plus en plus au fil des épisodes que sa dureté n'est qu'une façade, c'est un grand sensible tout compte fait.


Je touve pour ma part que l'alternance Woodbury et le centre pénitencier casse un peu le rythme.

poulu 12/11/2012 23:11


Ca s'amuse toutes ces spéculations hasardeuses moi qui est lu la BD.


Sans donner trop de détails et si le scénario reste fidèle à la BD (ce qui est loin d'être toujours le cas) le téléphone qui sonne à la fin de l'épisode aura une importance presque vitale pour
Rick pendant un long moment.