Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Walking Dead. Saison 4. Episode 11.

24 Février 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-02-24-18h23m53s164.jpg

 

The Walking Dead // Saison 4. Episode 11. Claimed.


De cet épisode je ne retiens finalement pas énormément de choses. Certes il y a de très bons moments, notamment avec Michonne qui commence à nous en dire un peu plus sur son passé alors qu’elle passe du temps avec Carl ou encore Rick qui tente de luter pour sa vie. Mais tout le reste n’a pas réussi à avoir mon intérêt. Je pense notamment à l’arrivée du Sergent Abraham Ford dans les rangs de The Walking Dead. Incarné par le très bon Michael Cudlitz, je dois avouer que je n’arrive pas encore à savoir encore à quoi ce personnage sert réellement. Certes ils sont tous plus ou moins funs, notamment Ford qui a simplement envie de sauver le monde et pour se faire il veut emmener le scientifique Eugene Porter (incarné par Josh McDermitt) à D.C. Tout simplement car Eugene pense qu’il sait très bien comment éradiquer ce qui a causé cette invasion de zombies. Et puis il y a aussi Rosita (incarnée par Christian Serratos). Mais si les trois personnages sont funs, je trouve qu’ils n’apportent pas autant à The Walking Dead que l’on n’aurait pu le demander. Disons que j’aurais aimé les voir un peu plus longtemps sans que Glenn et cie ne soient là pour plus ou moins nous les présenter.

C’est une erreur que les scénaristes de The Walking Dead ont fait. Je suis persuadé que l’on aurait pu s’attacher un peu plus à cette histoire. En tout cas peu importe, j’ai beaucoup aimé la tension installée autour de Rick dans cet épisode. Rick permet le retour des épisodes où l’on se ronge les ongles devant la série, où l’on a peur pour la vie des personnages, etc. Car oui, on peut avoir peur pour la vie des personnages, ils ont bien tué pas mal de monde depuis la saison dernière (Hershel étant le dernier en date il me semble). Peu importe, en tout cas Rick qui tente de se sortir d’une bien mauvaise situation c’était grandiose. La série choisie uniquement de nous montrer le point de vue de Rick. On ne voit donc jamais (sauf une fois) le visage des bandits quand la caméra rode autour de Rick. C’est un parti pris qui étonne mais qui donne aussi à la scène tout son sens. J’ai tout bonnement adoré ça. La tension est encore plus palpable et le téléspectateur se sent encore plus oppressé alors qu’il semble vivre les choses aux côtés de Rick. J’aurais presque adoré que cela dure encore plus longtemps mais bon, il ne faut pas abuser des bonnes choses.
vlcsnap-2014-02-24-18h39m11s130.jpgJe me demande également si cette intrigue autour de Rick n’est pas un moyen pour The Walking Dead d’éviter que le téléspectateur s’ennuie ailleurs. Je dois avouer que je me suis un peu ennuyé avec Abraham, notamment car cela prend la forme de dialogues pas toujours très passionnants. Il y a certes quelques bonnes idées mais à mon humble avis cela aurait pu être un peu plus soigné. Je pense donc encore une fois que Michonne, Carl et Rick forment un très solide trio. J’espère qu’ils vont donner la chance à ces trois personnages de vivre de leur côté encore quelques temps avant de créer les retrouvailles avec l’autre groupe (car le monde, dans The Walking Dead, est très petit). Finalement, j’ai trouvé cet épisode déséquilibré. D’un côté il y a de très bonnes idées et de l’autre j’ai l’impression que la série va un peu trop vite en besogne en cherchant à nous emmener vers quelque chose d’assez prévisible (les faces à faces entre les anciens et les trois nouveaux). Maintenant je suppose qu’il faut attendre de voir Abraham peut-être prendre un peu plus de place dans la série. Car j’aime beaucoup ce personnage au premier abord.

Note : 6/10. En bref, pas toujours très juste, l’épisode a le mérite de ne pas nous assommer.

Commenter cet article

Thomas Marlowe 24/02/2014 19:42


On sent bien qu'on est en pleine transition et je pense que c'est une phase nécessaire. Ce nouveau lieu, ce "sanctuaire", m'intrigue beaucoup.