Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The White Queen. Saison 1. Episode 3.

14 Juillet 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2013-07-07-21h28m06s145.png

 

The White Queen // Saison 1. Episode 3. Three.


Encore une fois, The White Queen se concentre sur des choses futiles et non pas ce qu'il y a de plus intéressant. La scène sur la mer était assez sympathique et permet de donner un coup de fouet à l'épisode alors que le téléspectateur est sur le point de s'endormir. Mais cela ne dure que quelques minutes et dans un épisode qui dure presque une bonne heure, autant dire que l'on sent passé le temps. Surtout que ce qu'il y a de plus intéressant dans The White Queen s'évapore à grande vitesse. L'erreur de The White Queen est surement de vouloir faire reposer toute la série sur la Reine Elisabeth. Au fond, je pense qu'il y avait de quoi transformer le tout en quelque chose de bien plus digeste. Pendant ce temps, Elisabeth et Jacquetta vont se tourner vers la sorcellerie pour tenter de stopper Warwick et George. Cette partie de l'épisode manque un peu d'entrain. Le problème de l'histoire de sorcellerie c'est que l'on n'en a pas grand chose à faire. Au fond, je préfère largement que l'on nous raconte des petites histoires plus palpitantes.

Alors certes, sans la sorcellerie nous n'aurions pas eu la scène sur le bateau, mais tout de même. La relation entre Edward et Elisabeth manque d'intérêt. Les scénaristes ne parviennent pas à transformer cette histoire en quelque chose de réellement passionnant. C'est sans aucun doute la faute à la fainéantise de tout ce beau monde. Et puis il y a tout ce que la série tente de développé artificiellement en lançant l'idée au travers d'une lettre ce qui casse complètement la logique de la série mais aussi son intérêt. On a l'impression que quelqu'un écrit des situations sur une lettre, les envoie et demande par la suite aux acteurs de jouer cette situation. Sauf que nous ne sommes pas dans Times Up les amis, nous sommes dans The White Queen. Certes, il y a des plans qui se mettent en route et des personnages qui commencent à peine à prendre forme mais voilà, je pense sincèrement que ce n'est pas possible d'aller plus loin.
vlcsnap-2013-07-07-21h54m45s4.pngSurtout que l'histoire d'Edward, capturé dans le château de Warwick, alors que pendant ce temps se manigance une petite trahison avec George, tout cela aurait très bien pu prendre une autre force, beaucoup plus éloquente. Voilà encore un gros souci de dialogues. The White Queen ne sait pas réellement dans quelle cours jouer alors elle se retrouver au beau milieu d'une mixture pas très digeste. C'est en tout as de cette façon que je le ressens depuis le début. Margaret Beaufort aurait pu être l'atout maitre de l'épisode et puis finalement tout fini en eau de boudin. De quoi me demander ce que je fais encore là (surtout qu'il reste encore sept épisodes). Mais le fait que l'on fasse des rapprochements avec l'histoire de Jasper Tudor par exemple me donne envie de poursuivre l'aventure, ne serait-ce que pour me rappeler la série les Tudors encore un peu plus. Malgré des moyens certains, on sent que The White Queen peine à montrer son ambition. Dommage.

Note : 2.5/10. En bref, un scénario bourré de trous et d'ennui.

Commenter cet article