Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The White Queen. Saison 1. Episode 5.

21 Juillet 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2013-07-21-16h36m58s150.png

 

The White Queen // Saison 1. Episode 5. War at First Hand.


Je crois que l'on arrive enfin à l'épisode de The White Queen que j'attendais. Je voulais que cette série soit un mélange logique entre action, romance et histoire. Sauf que depuis le début, il n'y a eu que la romance qui a réellement réussi à percer dans la série. Du coup, je me suis demandé s'il n'y avait pas un problème. Et puis l'épisode précédent tentait de faire un peu bouger les choses dans une bonne direction, sans pour autant que cela ne devienne réellement passionnant. Cette série a tellement de difficultés pour transformer les choses en bonnes choses que l'on s'ennui donc terriblement. Sauf que miracle, "War at First Hand" tente de changer la donne avec quelque chose de plutôt rythmé et efficace. A mon grand étonnement, j'ai donc bien aimé. Je sais que je suis un peu masochiste d'avoir réussi à aller jusque là, surtout que ce n'était pas non plus ce que j'ai pu voir de plus transcendant dans l'histoire des séries. Mais bon, on ne va pas bouder son plaisir de toute façon. Il y avait du sang, de la boue, des combats avec et sans épée, des décors différents, ...

Tout était donc là pour que l'on ait enfin ce que l'on est venu chercher quand l'on a commencé cette série. Anne Neville par exemple qui a passé les semaines précédentes à nous ennuyer avec des choses qui n'intéressait qu'elle. Laissant alors le téléspectateur dans une brume épaisse, ne sachant pas quand le tout allait enfin pouvoir exploser en quelque chose de bien plus jouissif. Si l'on pouvait trouver cette série un peu plate, je trouve que Jamie Payne (Doctor Who, The Hour), le réalisateur de cet épisode de The White Queen, a apporté un peu d'envergure à la série. Une toute nouvelle dimension en somme et je suis ainsi plus que ravi. D'autant plus que maintenant la série ressemble vraiment à ce que l'on peut attendre d'une série qui se déroule à cette époque. On n'a plus l'impression d'être dans une série à huis clos dans une Abbaye ou dans un château avec des romances ici et là pour nous alpaguer. Car je dois vous avouer que les romances je n'en ai rien à faire quand elles sont aussi peu inspirées.
vlcsnap-2013-07-21-16h39m16s248.pngJe ne connais pas la vraie histoire de la reine Elizabeth mais je ne pense pas que c'était aussi navrant à voir en vrai. The White Queen tente également de nous surprendre, notamment avec ce qu'il va arriver à Lord Warwick. Si ce personnage n'était pas vraiment intéressant lors des débuts de la série, il a su petit à petit se faire une place au sein d'un casting de femme assez riche. Maintenant qu'il s'est retrouvé au coeur de l'action, on a envie eu ce que l'on était en droit d'attendre de ce personnage également. Et ainsi, j'ai été plus que ravi. La petite guerre qu'il se passe dans cet épisode apporte un peu de piment à une série qui en avait bien besoin. Cela réveille également l'instinct médiéval de la série alors qu'auparavant elle ne ressemblait pas à grand chose. Le manque d'identité de The White Queen reste cependant un énorme problème qu'il est difficile de démanteler mais j'ose à penser que les cinq prochains épisodes sauront développer un peu plus le tout.

Note : 5.5/10. En bref, un épisode assez correct avec une belle petite scène de combats.

Commenter cet article