Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The White Queen. Saison 1. Episode 9.

15 Août 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-08-15-13h34m43s65

 

The White Queen // Saison 1. Episode 9. The Princes in the Tower.


Je pense que The White Queen est avant tout là pour nous dégouter de la vie de Reine, de Roi, etc. En effet, qui a réellement envie d'occuper ce genre de postes quand l'on voit à quel point les choix, les trahisons et cie sont ce qui régit ces emplois. Du coup, encore une fois cet avant dernier épisode cherche à assombrir un peu le propos de la série. Depuis le pilote, je trouve que la série n'a pas su justement utiliser de façon intéressante son côté plus sombre et ce n'est pas à deux épisodes de la fin qu'il fallait démarrer cela. Je trouve donc que la série peine à trouver un truc réellement intéressant à nous raconter, que tout fini plus ou moins par devenir assez ennuyeux. C'est d'ailleurs l'un des plus gros problèmes de The White Queen, d'être ennuyeuse. Je suis certain que si les sujets étaient traités de façon bien plus intéressante, il n'y aurait clairement pas ce problème là. Mais le pire c'est qu'ils ont décidé de réellement secoué un peu la série dans cet épisode, à un épisode de la fin, autant dire qu'il est un peu tard pour mettre un coup de pied sur l'accélérateur.

C'est encore plus dommage du coup, car je suis certain que cet épisode, se concentrant uniquement sur une seule intrigue : le destin des Princes dans la Tour, était parfaitement calibré pour être encore plus passionnant dans la tête des scénaristes. A l'écran on ne ressent pas tout très bien, et c'est une fois de plus la faute au casting que je trouve toujours aussi faiblard. Surtout que l'histoire en elle-même de l'épisode est plutôt fascinante et bien fichue. C'était cohérent du début à la fin et puis il y avait quelques bons dialogues et face à face. Mais ce n'est pas suffisant à mes yeux pour réellement démontrer que The White Queen n'est pas aussi nulle qu'elle n'en avait l'air au premier abord. Elizabeth veut virer les garçons, Richard les veut avec lui, et Margaret et Anne les veut morts. J'ai beaucoup aimé le personnage de Lord Stanley dans cet épisode, trouve le moyen d'assombrir un peu plus la série dans un sens plutôt plaisant et efficace. The White Queen, la Red Queen et Anne forment un trio de femmes fortes efficace.
vlcsnap-2013-08-15-13h49m20s133.pngC'est à mon sens ce qu'il fallait depuis le début de la série et non pas nous ennuyer avec tout un tas d'élucubrations ici et là sur les histoires d'amour plus ou moins ratées de chacun. Ce n'est pas l'amour qui fait l'intérêt de The White Queen dans le sens où la romance a toujours été son point faible. Les scénaristes m'ont légèrement ennuyé avec toutes ces histoires. Bref, cet épisode était donc plutôt correct par rapport aux autres mais arrive bien trop tard. On sent que dans la narration tout s'accélère et je suis certain qu'avec plus de temps cela aurait pu se décanter et donner alors à l'épisode une envergure un peu plus ambitieuse. Et puis nous avons bien évidemment les décors, bien plus intéressants. Reste seulement la prestation d'un peu tout le monde qui fait malheureusement écho au fait que le casting de la série est assez fiable. Fort heureusement que Rupert Graves est là, dans le rôle de Lord Stanley, pour nous offrir de bons moments. Par ailleurs, certains d'entre vous s'en moque comme de l'an 40 mais Starz a enfin débuté la diffusion de la série, ce qui veut dire que l'on peut voir la version avec zizis (pour ceux que ça intéresse).

Note : 5.5/10. En bref, un épisode plus ambitieux et beaucoup plus réussi en somme.

Commenter cet article