Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Whole Truth. Saison 1. Pilot.

23 Septembre 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2010-09-23-18h51m27s61.png

 

The Whole Truth // Saison 1. Episode 1. Pilot.

 

Bruckheimer et sa machine à fric était de retour avec une nouvelle série et encore pour ABC. Et voilà, dès les premières minutes je l'ai senti, cette machine à fric n'est plus une machine à idée. On garde la même dose d'écriture, les mêmes fonds musicaux de transition (qui m'ont drôlement rappelés ceux de The Forgotten) et la même réalisation de on en fait le moins pour en faire le plus. Bref, pas convaincu. Ce qui ressort et brille dans ce pilote c'est le casting, Maura Tierney en tête. J'étais également content de retrouver Rob Morrow malgré ses quelques petites crises de colère sur-jouées dans ce pilote ce qui gâche parfois le truc.
Vieux amis de Yale, Jimmy Brogan et Kathryn Peale sont désormais rivaux à la Cour de Manhattan. Lui est un des meilleurs avocats de droit pénal de New York, et elle est Chef adjointe au bureau du procureur. Le déroulement des affaires criminelles est ainsi présenté avec les points de vue de la défense et de l'accusation. Les deux parties se livrent à une guerre sans merci dans laquelle la culpabilité ou l'innocence de l'accusé n'a finalement rien à voir avec la vérité. Ce qui importe, c'est ce que pense le jury !
Voilà, The Whole Truth est très loin de m'avoir convaincu, c'est très coincé, très froid, pas très accueillant et quand on vient de voir juste avant le pilote énergique de The Defenders, on ne peut pas bien apprécié celui ci. Je dois le dire tout de suite, Bruckheimer a perdu la main, il produit ici une série sans intérêt, pas forcément sans fondement car l'idée de suivre un procès de la "prosecution" (poursuites judiciaires) au "trial" (procès). Cette idée est bonne mais on se perd dans l'intrigue et ça virevolte dans tous les sens. Je ne suis donc pas fan de l'intrigue et puis c'est déjà vu, ça me rappelle d'ailleurs un The Forgotten version judiciaire.
Pour ce qui est du casting, j'aime bien Maura Tierney, de la retrouvé (enfin, de la découvrir pour moi qui n'ai vu que deux épisodes d'Urgences) dans The Whole Truth était fait pour elle. On sent que le rôle était écrit sur mesure, je ne sais d'ailleurs pas si Joely Richardson aurait pu être aussi bonne dans la peau de Kathryn Peale. Mais voilà, bien que le jeu de l'actrice soit excellent, je ne sais pas ce que le personnage a à raconté, et il semble qu'il n'est pas grand chose. Jimmy Brogan, le personnage de Rob Morrow était sympa lui aussi, assez facile à suivre mais encore une fois voilà, derrière un personnage plutôt sympa, que se cache t-il, j'ai l'impression qu'il y a un vide problématique derrière la série...
Ainsi, The Whole Truth n'est pas une excellente série, ce n'est pas une bonne série non plus, elle reste à la limite du correct. Disons qu'il faut aimé les produits de la maison Bruckheimer, car là, ce n'est même plus inspiré, c'est un mélange froid et sans fond d'une série judiciaire chaleureuse. Seul le duo d'acteur sauve le programme. Ca fait peur mais quand on voit l'audience du pilote, c'est pas un problème, c'est fini et torché. En tout cas, la série me reverra peut être pour un second essai.

Note : 4/10. En bref, rien de bien inventif, Bruckheimer garde les mêmes dialogues, les mêmes musiques de fond et la même réalisation que ses séries habituelles, une déception.

Commenter cet article

delromainzika 23/09/2010 19:33



Ben moi je trouve que Bruckheimer s'use. Il fait la même chose tout le temps depuis Eleventh Hour et ça comme à me gaver. Seule Chase est "innovante" dans la maison Bruckheimer par rapport à ce
qu'il fait déjà car il n'y a pas le même ton ni la même réal, ni la mm musique.



Gaetan 23/09/2010 19:20



Ben ça va, tu l'as pas trop démolie non plus cette série. En fait, je te rejoins plus ou moins dans ton analyse, c'est juste que moi j'ai accroché et toi non. Le problème c'est sans doute que
l'ambiance est un peu trop froide et sérieuse, du coup je comprends pourquoi le pilote n'a pas marché.