Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Yard. Saison 1. Episodes 4 et 5.

7 Août 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Eté

vlcsnap-2011-08-06-23h41m23s125.png

 

The Yard // Saison 1. Episodes 4 et 5. The Catcher / The Great Compromise.


Je crois que je vais refuser d'avoir des enfants. En fait, ils sont à la fois tellement attachants mais tellement méchants entre eux que cela me donnerait presque envie de ne pas en avoir, afin de leurs éviter ce genre de trucs. Comme manger des vers par exemple. C'était vraiment dégueulasse quand j'y repense. Tout comme le trafic de sandwiches au beurre de cacahuète mené par la bande des méchants de la cour de récréation. Mais alors, ces deux épisodes étaient encore une fois plein de bonnes histoires et de trucs que j'aurais jamais imaginer voir dans une série sur des enfants. C'est traité de façon si adulte que l'on ne reconnaîtrait presque pas si ils sont vraiment des enfants ou non.

D'ailleurs, ces deux épisodes permettent la mise en valeur des adultes dans la série qui sont toujours implicites (on ne voit jamais leur tête, preuve qu'une fois de plus la série appartient aux enfants et non aux grandes personnes). Le mockumentary fait son effet et une fois de plus de The Yard passe pour cette nouvelle série qui a tout compris, notamment sur les sujets qu'elle aborde. Mais alors qu'aux débuts, les épisodes avaient des sujets spécifiques, je pense que le scénario se complexifie au fur et à mesure. Ce qui ne me déplait pas du tout. Bien au contraire. Pour en revenir aux adultes, on a droit à une vraie intervention : les fouilles à l'entrée, l'arrestation d'Adam, etc… C'est ce que je retrouve de très charmant dans cette série.
vlcsnap-2011-08-06-23h30m14s88.pngDans "The Catcher", c'est l'histoire de ces fameux sandwichs qui est mise en avant. Le tout est fait avec parcimonie. L'intrigue n'est pas mal avancée. Le tout gagne au profondeur au fur et à mesure que le scénario prend forme. Mais c'est quand même "The Great Compromise" qui ajoute la touche un peu plus salée au reste. Notamment grâce au fait que Adam fini par laissé la cour à son fidèle ennemi. Je ne sais pas ce que le final de la saison prévoit mais je suis curieux de le savoir. En tout cas, depuis le début cette petite série canadienne est une pépite que je ne cesse de vouloir découvrir. Toutes les choses, même les bonnes ont une fin, je ne sais pas si je vais pouvoir me résigner à regarder le dernier épisode de la première saison. Je me suis attaché à cette société d'un autre monde quand même.

Note : 7/10. En bref, deux épisodes à la hauteur qui permettent surtout d'épaissir le scénario pour le meilleur.

Commenter cet article