Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Top of the Lake. Mini-series. Part 3.

2 Avril 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

totl_ep3_05_100.jpg.CROP.multipart-medium.jpg

 

Top of the Lake // Mini-series. Episode 3.


J'avais eu l'occasion de vous parler très récemment des deux premiers épisodes de cette charmante mini série : Top of the Lake. Et je dois avouer que j'ai du mal à lui trouver des défauts. Cette semaine nous allons découvrir une petite vidéo qui met en scène Tui. Bien évidemment, tout de suite j'ai repensé à la vidéo dans The Killing (US) (et je suppose aussi la version originale). C'était tellement flagrant mais ce n'est pas grave car au fond, je trouve presque Top of the Lake encore plus soignée que sa conjointe. Pourquoi ? Tout simplement car Jane Campion avec son comparse dont j'ai oublié le nom parvient à créer quelque chose d'assez singulier avec Top of the Lake. Dans ce climat très étrange et mystérieux, nous sommes plonger avec calme finalement dans l'histoire. Il n'y a jamais de gestes brusques. Tout est fait pour que l'on se sente vraiment imprégnés par le sujet. Ce qui n'est pas plus mal au fond car c'est aussi pour cela que j'aime Top of the Lake. Cela ressemble un peu à ce cinéma indépendant, cette nouvelle vague. Et à raison puisque Top of the Lake est diffusée sur Sundance Channel.

Ce troisième épisode se concentre sur un sentiment assez étrange qu'est le dégoût de soi. Ce qui va permettre à Robin et Matt de se confronter malicieusement. Robin est depuis le début de la série quelqu'un qui ne lâche pas son os. C'est une femme intrépide qui cherche la justice pour Tui. On peut le comprendre car je suis certain que cela cache quelque chose. Peut être est ce qu'elle a perdu un enfant quand elle était plus jeune (on va lui poser la question à un moment de l'épisode afin de savoir si elle a un enfant). Elle veut aussi passer du temps avec la vidéo de Tui pour l'éxaminer et comprendre qui était cette jeune fille. Un peu comme son homologue de The Killing qui s'était elle aussi imprégnée de la vidéo de Rosie Larsen afin de mieux la comprendre et surtout pourquoi elle a été tuée. Robin sent qu'elle peut se retrouver en Tui aussi. C'est un peu ce sentiment d'empathie qui est génial car le téléspectateur que je suis le ressent aussi. Du coup, on parvient encore plus à s'imprégner de la sagesse de Top of the Lake.
totl_ep3_10_1000.jpgPendant ce temps, Matt (incarné par le très bon Peter Mullan) continue d'être le personnage fascinant et sournois qu'il a toujours été. Même si Top of the Lake laisse échapper quelques moments de tendresse, au fond on sait qu'il n'est pas aussi chaleureux que Robin. Maintenant que Matt est aussi bien présenté et que les choses commencent à évoluer de façon intelligentes, je me demande ce que Top of the Lake a encore en réserve pour nous. Finalement, peut être que les choses ne vont pas se dérouler comme on peut l'espérer. J'ai envie qu'il y ait une certaine prise de risque avec Top of the Lake. On ne peut décemment pas laisser les choses de façon à ce qu'il n'y ait pas de prise de risque. Surtout quand l'on voit ce suicide (qui à mon avis va faire jaser dans le prochain épisode un peu plus) ou encore toute cette histoire de drogue qui se trame en sous marin (on peut encore se souvenir des histoires de The Killing). Je vais essayer d'arrêter de faire des connexions avec The Killing car les deux séries sont différentes par beaucoup d'aspects mais elles deux ont un lead féminin.

Note : 8.5/10. En bref, la série nous plonge un peu plus dans sa stupeur et sa froideur. J'aime.

Commenter cet article