Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Touch. Saison 2. Episode 7. Ghosts.

16 Mars 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-03-16-15h40m10s250.png

 

Touch // Saison 2. Episode 7. Ghosts.


Alors qu'il pleut à Los Angeles, Martin et Jake se retrouve pris au piège par une coupure de courant dans un immeuble où réside un ami de Martin, Seal, ex-membre de la Navy maintenant à la retraite. Tout cela n'était pas anodin bien entendu puisque Guillermo est là lui aussi. Moi qui m'attendais à ce que cela soit particulièrement rythmé (le sujet le présageait en tout cas), je me suis retrouvé finalement avec un épisode particulièrement ennuyeux. Si l'avancée de la série est bel et bien le fait que Jake est plus que jamais en danger à cause de Guillermo, ce dernier n'a rien de bien intéressant à nous raconter. C'est dommage car je suis sûr qu'avec un peu plus de jugeote la série aurait pu trouver le moyen de changer cette histoire en quelque chose de tellement plus fantastique. D'autant plus qu'il y avait aussi de quoi créer un univers émotionnel fort (Martin et Jake se retrouvaient ensemble et la fin finie donc en queue de poisson, sans bruit). Du coup, quand Martin se retrouve à tenter de nous offrir quelques scènes d'action bienvenue, le tout est très loin de ce qu'il pouvait faire dans 24.

Je sais bien, vous allez me dire que Touch n'est pas 24. C'est vrai. Je n'en n'attendais rien de tel d'ailleurs avant que la saison 2 ne fasse son apparition et se 24-ise. Car que les choses soient claires, les scènes de tortures de l'épisode précédent avec Maria Bello, ce n'était pas du tout proche du Touch que l'on pouvait voir durant la première saison. Sans compter le côté course contre la montre pour sauver Amelia des griffes de ce vilain groupe pharmaceutique. L'autre chose que je trouve assez ridicule dans cet épisode c'est l'ajout de cette dose de fantastique à la série. En effet, Amelia et Jake peuvent communiquer à distance avec leurs pensées. Je trouve ça tellement ridicule que j'ai du mal à comprendre le virage fantastique et fantasque de Touch. Alors certes c'est l'esprit de Tim Kring et il a toujours été un peu étrange (surtout si l'on se souvient de la première partie de la saison 3 de Heroes, qui a, à mes yeux, détruit complètement la série). Mais ce n'est pas une raison pour merder autant avec Touch.
vlcsnap-2013-03-16-15h40m09s233.pngJe sais bien que la série n'ira pas plus loin que la seconde saison et ce n'est pas une mauvaise idée d'ailleurs, mais j'ai peur aussi qu'elle ne sache pas vraiment comment refermer ce chapitre. La série piétine donc encore une fois et ce malgré tout ce qu'elle a sous la main. Entre Seal qui aurait pu nous offrir de nouvelles choses autour des personnages (cela sera juste quelques souvenirs bien évidemment et ensuite l'action prendre place dans l'épisode), ou encore le fait que Guillermo est enfin arrivé à Los Angeles. Moi je pense que Touch s'éparpille un peu trop et ferait bien mieux de revenir sur le droit chemin. L'enquête de Martin va dans tous les sens et ne mène vraiment à rien. Je me demande aussi pourquoi Jake n'est pas mieux exploité dans la série. Alors certes il ne peut pas parler, mais j'aimerais bien qu'il agisse un peu plus. Ce n'est pas comme si c'était trop loin demander. Et puis Amelia qui dans cet épisode était encore plus ridicule qu'autre chose. Dommage, Touch rate encore une fois plus ou moins tout ce qu'elle fait dans cet épisode.

Note : 4/10. En bref, malgré quelques scènes sympathiques, le tout est à la fois incohérent, ennuyeux et fait office de remplissage. Dommage.

Commenter cet article