Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Touch. Saison 2. Episode 9. Clockwork.

30 Mars 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-03-30-14h26m55s178.png

 

Touch // Saison 2. Episode 9. Clockwork.


Je dois avouer que j'attendais avec grande impatience les retrouvailles entre Kiefer Sutherland et Annie Wershing. En effet, les deux acteurs incarnaient des personnages de la série 24. Cette dernière était même arrivée avec la nouvelle vague de la saison 7 et nous aura fait vibrer au rythme de ses aventures jusqu'au milieu de la huitième saison. J'étais donc très content de voir cette petite réunion d'anciens de 24. Une bonne idée. Mais la bonne idée s'arrête là. J'avais lu qu'il fallait attendre de cet épisode une course contre la montre sauf que l'on a été trompé sur la signification de course contre la montre. En effet, Martin va devoir sauver le père du personnage d'Annie Wershing, une thérapeute, qui est sur le point de se faire assassiner en prison par injection létale. Mais tout commence alors que Martin est à la recherche de Philip Green, un homme que Jake lui a désigné. Sauf qu'il va apprendre que Mr Greene était le premier patient du Dr Teller et qu'il est en prison pour le meurtre de trois employés d'Aster Corps.

Cette société est assez mal utilisé dans Touch je trouve. La menace ne se ressemble plus. Si dans l'épisode précédent on était réellement parvenu à engager quelque chose de passionnant, cet épisode ne fait que piétiner à mon grand regret. Si Aster Corps est une vraie machine à tuer, on devrait ne pas pouvoir laisser Martin et Jake comme si de rien n'était dans une maison à la vue de tout le monde et surtout où n'importe qui peut aller et venir comme si de rien n'était. Dommage que Touch ne capitalise donc pas du tout sur ce qui avait été fait dans l'épisode précédent. La mort du personnage de Maria Bello était une belle opportunité pour rendre la série encore plus sombre et donc bien plus passionnante à mes yeux. Car cette seconde saison de Touch s'englue pas mal pour le moment dans des intrigues ennuyeux et lancinantes. Sans compter le fait que Tim Kring ne semble pas avoir de réelle direction pour sa série.
vlcsnap-2013-03-30-14h39m23s236.pngC'est dommage car je suis certain qu'il y a encore tellement de choses à faire et cette histoire de la scène avec Annie Wershing était l'occasion rêvée de recréer quelque chose. Sauf que le tout tombe à plat malheureusement. Le Dr Kate Gordon était donc un personnage un tantinet trop classique. Il aurait fallu que cet épisode nous révèle quelque chose de moins risible en plus de ça. Car au fond, les choses n'avancent pas assez bien. "Clockwork" est donc à mes yeux un épisode assez embêtant de Touch car il ne parvient pas à faire quoi que ce soit de bien avec tout ce que la série a pu développer dans l'épisode précédent (et que j'avais très justement adoré). Peut être que la suite sera de bonne facture, mais je n'en suis pas sûr. J'ai des doutes sur que peut réellement faire Touch sur la longueur car tout n'est pas parfait c'est certain, mais tout pourrait être aussi bien plus nerveux. Tant que les choses ne se forceront pas plus à nous offrir des scènes d'action alors on va s'ennuyer terriblement.

Note : 4/10. En bref, toujours cette médiocrité navrante. C'est dommage car le potentiel est sous les yeux de Touch. Annie Wershing et Kiefer Sutherland en pleine réunion d'ex de 24, cela aurait pu être l'occasion d'apporter un peu de piment à Touch. Mais rien...

Commenter cet article