Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Trophy Wife. Saison 1. Episode 19. The Minutes.

20 Avril 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-04-18-01h03m27s119.jpg

 

Trophy Wife // Saison 1. Episode 19. The Minutes.


Faire une parodie de Scandal dans Trophy Wife était une brillante idée. Je n’ai jamais vu Trophy Wife comme une série meta et pourtant, elle s’en ait très bien sortie quand il s’agit de rendre hommage à Olivia Pope et cie. Mais cet épisode n’est pas uniquement réussi pour cette parodie (ce serait dommage tout de même). Du coup, j’ai passé un agréable moment avec les personnages et ce dès l’introduction de l’épisode. Nous avons Diane et Kate qui se rendent à une réunion de parents organisateurs d’évènements à l’école de leurs enfants. Diane va manger un biscuit trop sec de Kate et s’étouffer. Mais Kate va lui sauver la vie (tout en lui brisant une côte). J’ai trouvé la scène brillante car en plus de fonctionner sur un principe particulièrement simpliste, c’était une scène drôle. Il n’y a pas toujours besoin d’en faire des caisses pour nous faire rire et c’est ce que cette scène tend à nous prouver. Si ce cold-open est très réussi, il est avant tout là pour mettre à l’écart Diane de ce comité. Kate pendant ce temps va se faire une place et tenter de détendre l’atmosphère en se moquant brillamment de Diane. Là aussi le tout fonctionne terriblement bien, notamment car j’ai toujours trouvé intéressant de créer une certaine rivalité entre Diane et Kate.

Cela faisait un bout de temps que Trophy Wife n’avait pas chercher à dissocier les deux femmes (pour mieux les associer à l’issue de l’épisode). La première partie était peut-être légèrement en dessous de ce que l’on peut attendre d’un épisode de cette comédie mais la seconde partie, notamment grâce à la parodie de Scandal, le tout était beaucoup plus jouissif. Diane est donc fan de Scandal et elle s’imagine déjà en Olivia Pope. Elle va même pousser le vice jusqu’à emprunter son manteau trop large (qui actuellement cache sa grossesse). Une fois cette parodie vue, très bien fichue malgré le fait que ce n’était pas nécessairement utile pour l’histoire développée, je me rends compte que Marcia Gay Harden en Olivia Pope c’est tout simplement brillant. Surtout qu’elle va utiliser jusqu’à son plissement d’yeux. Un grand moment. Pourtant, je ne m’attendais pas nécessairement à ce que Trophy Wife évolue dans cette direction. Bien au contraire. Par ailleurs, cet épisode nous offre donc l’occasion de recréer l’univers de Scandal (ses transitions sous forme de clichés et de cliquetis d’appareil photo, etc.).
vlcsnap-2014-04-18-00h51m14s214.jpgC’est ingénieux sans être la meilleure trouvaille qu’il soit non plus. C’est du classique mais Trophy Wife se transforme en quelque chose d’autre, une vraie série à références et c’est tout de suite étrange. Pour une série qui a toujours tenté de faire de la comédie familiale pure et dure, elle se sert ici d’un élément extérieur mais moderne pour faire de la comédie familiale différente. Et puis il y a le reste de l’épisode. Je n’ai pas nécessairement trouvé le reste hilarant, notamment car je ne suis pas le plus grand fan qu’il soit des enfants de Trophy Wife mais peu importe, ce que je retiens avant tout chez les enfants c’est l’association d’Hillary avec Pete et Jackie. C’est une configuration que Trophy Wife n’avait pas encore tentée mais qui s’avère finalement être plus intéressante que voulue. Ce n’était pas hilarant et cela manque cruellement de place dans cet épisode mais je suis persuadé qu’il y a encore de quoi faire avec cette configuration. Finalement, ce nouvel épisode était tout ce que l’on pouvait attendre de la part de la série (et même plus encore).

Note : 7/10. En bref, une parodie de Scandal et puis s’en va.

Commenter cet article