Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Trophy Wife. Saison 1. Episode 5. The Tryst.

26 Octobre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-10-23-23h00m09s137.png

 

Trophy Wife // Saison 1. Episode 5. The Tryst.


Cet épisode de Trophy Wife était bourré de choses que j’adore. Et ce qu’il y a de bien également c’est que cette comédie colle parfaitement à l’esprit de ABC (et ce même si les audiences sont assez mauvaises, ce qui me déçoit tout particulièrement). Cet épisode est avant tout une sorte d’enchainement de gags. C’est une très bonne chose pour une comédie et ce même si au fond cet épisode ne parvient pas forcément à tout relier de façon logique et passionnante. Tout commence avec le cold open qui exploite encore une fois le filon de Kate et Pete qui tentent d’éviter Diane et des obligations. J’ai trouvé ça amusant car les personnages parviennent vraiment à transformer quelque chose d’assez correct en quelque chose de beaucoup plus drôle. C’est en tout cas l’impression que j’ai eu avec cet épisode. J’en veux plus des petits moments de ce genre là. Fort heureusement, Trophy Wife avait un autre personnage excellent en stock lors de la petite fête d’Halloween de l’école des enfants : Mrs. Steinberg. Phyllis Smith que j’adorais dans The Office joue le rôle d’une femme qui a peur des discours en public.

« The Tryst » est aussi un épisode assez amusant car il permet de lier un peu mieux Kate et Pete. Depuis le début de Trophy Wife, je remarque que la série a surtout jouer sur les différences entre Diane et Kate et le fait que les deux femmes ne peuvent pas s’entendre. La série ne cherche pas forcément à se concentrer sur la relation de couple des Harrison. C’est dommage car d’un côté Trophy Wife est aussi une comédie familiale très moderne sur une famille recomposée. Mais d’un autre côté, elle n’embrasse pas toujours cette partie d’elle-même. Cet épisode parvient à associer les deux de façon plutôt efficace. J’ai beaucoup aimé que l’on se concentre en grande partie sur les adultes. Notamment Kate et Pete enfermés dans ce placard à balais. C’était une scène assez cocasse (et le coup de la clef que Kate tape contre la tuyauterie était amusant) même si ce n’est clairement pas le meilleur moment de l’épisode. Encore une fois c’est Diane qui vole la vedette à tout le monde. Marcia Gay Harden méritait encore plus de dialogues farfelus, de scènes folles et de moments où elle est mise en avant mais il ne faut pas non plus abuser des bonnes choses.
vlcsnap-2013-10-23-23h06m12s183-copie-1.pngJe regrette par ailleurs l’absence de Meg dans cet épisode. Cela ne veut pas pour autant dire que c’est une mauvaise chose mais au fond j’aimerais bien que Meg soit un personnage à part entière de la série et non pas quelqu’un de récurrent. La plus grosse déception de la soirée c’est Jackie. Le personnage ne sert strictement à rien finalement. C’est un peu la Winston de Trophy Wife. Tous les gens qui regardent New Girl me comprendront. Cela ne veut pas dire que le personnage ne sert à rien non plus, notamment car j’ai trouvé plutôt drôle son fils dans l’épisode mais Jackie pourrait faire tellement plus de choses et surtout permettre à Diane d’être mise un peu en retrait. C’est vrai, Kate et Jackie ne sont jamais mise en compétition alors qu’il y a largement de quoi faire. Finalement, ce nouvel épisode de Trophy Wife avait ses atouts et ses défauts mais j’ai bien aimé que l’on n’exploite pas Halloween pour dire d’exploiter Halloween. Ce n’est pas quelque chose qui a réellement grand chose à faire avec l’épisode finalement.

Note : 5.5/10. En bref, assez sympathique malgré le côté totalement décousu de l’épisode.

Commenter cet article