Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Trophy Wife. Saison 1. Episode 6. Halloween.

30 Octobre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-10-30-10h59m38s20.png

 

Trophy Wife // Saison 1. Episode 6. Halloween.


« Beeeeeeeeeeerrrrrt »
Halloween dans Trophy Wife aurait pu être une vraie catastrophe sauf que c’était génial. J’étais hilare tout au long de l’épisode et je dois avouer que j’ai adoré l’idée. Et pour la première fois de toute l’histoire de la série, Jackie était drôle et servait à quelque chose. Pourtant, cet épisode exploite quelque chose d’assez simpliste finalement mais le fait qu’il y ait d’excellentes répliques (et je n’aurais jamais assez de cette critique pour vous cités toutes celles que j’ai adoré) et en plus de ça les personnages servaient tous à quelque chose. C’était le problème des épisodes précédents de Trophy Wife, les personnages n’étaient pas nécessairement tous utiles et cela m’avait un peu déçu. Notamment Jackie dont je me questionnais sur son utilité. Elle avait beau être un peu frappée, elle ne m’avait pas vraiment surpris. Mais j’ai adoré dans cet épisode sa place de mère qui a envie de passer Halloween avec Bert, son fils. Et du coup, elle va suivre Bert et Kate. La manière dont l’intrigue évolue était jouissif. Notamment car cela permet de délivrer quelques faces à faces assez étranges (« Oh you’re Lady Gaga » - « No, I don’t know who it is. I’m Queen Elisabeth ») de même que la scène de rencontre dans la rue façon cinglé de film d’horreur.

Par certains aspects, cette partie de l’épisode aurait très bien pu être dans The Neighbors, l’autre comédie de ABC. Jackie est un peu folle sur les bords, comme les extra-terrestres de cette comédie et Kate représente le côté un peu plan plan des Weaver. Trophy Wife n’a pas pour autant pompé sur The Neighbors (l’épisode d’Halloween était complètement différent) mais j’ai l’impression de retrouver un peu de leur personnalité. Ce n’est pas pour autant un défaut étant donné que l’on s’amuse terriblement. Mais Trophy Wife, grâce à l’histoire de Jackie / Kate et Bert qui disparait arrive à sortir un peu de sa mécanique et à délivrer quelque chose de nouveau. La recherche de Bert était une très bonne idée (notamment quand elles vont se retrouver avec deux enfants qui ne sont pas les leurs mais qui sont déguisés de la même façon que Bert - « We kidnapped two kids »). Et puis il y a le costume de Kate, celui du centaure. C’était quand même grandiose ce costume. J’ai pouffé de rire à chaque fois que Malin Akerman tentait de courir avec ce gros machin attaché au derrière. Et puis elle va expliquer à Bert… « Sometimes, when a man loves a horse ».
vlcsnap-2013-10-30-11h05m46s114.png
« Hey Justin Bieber »
« No, I’m Ellen DeGeneres »
Il y a bien évidemment le costume de Warren. Quand sa soeur lui dit qu’il ressemble à Justin Bieber et qu’il avoue qu’il s’agit d’Ellen DeGeneres après avoir fait une sorte de danse (qui aurait pu être du Justin Bieber) j’ai pouffé. De même que dans la scène post-générique de l’épisode qui était elle aussi, assez rigolote. Warren n’a jamais été le personnage le plus drôle de Trophy Wife et il trouve le moyen de me faire rire avec cet épisode. Comme quoi, tout peut arrive. Pendant ce temps, mou avons tout autre chose. En effet, Peter en a marre de voir un enfant coller des oeufs sur sa maison. C’est pourquoi, quand il pense avoir retrouvé le coupable de l’an dernier, il s’assure de lui faire passer un interrogatoire en bonne et due forme.
« I’ll be with you in a second, Eggs… Benedict… Arnold »
« Reaching »
Cette partie de l’épisode était elle aussi inspirée, notamment car elle permet d’utiliser tous les personnages.

Que cela soit Hillary qui va tomber sous le charme du lanceur d’oeuf (et ce dernier va en profiter) ou encore Pete et Diane qui vont former un duo absolument fabuleuse. Forcément que le lanceur d’oeuf c’était bien lui, et la fin de l’histoire était plutôt amusante elle aussi. Finalement, je n’ai aucun reproche à faire à cet épisode si ce n’est que j’ai l’impression que ce n’était pas suffisant. Parfois, il y a des comédies qui méritait de nous faire des double épisodes sur certaines intrigues et je pense sincèrement que Trophy Wife en avait besoin pour le coup. Il y avait tellement de bonnes choses dans cet épisode. De personnages drôles et tout le monde, même Jackie, a servi à quelque chose comme quoi, c’est une excellente idée.

Note : 9.5/10. En bref, je ne pouvais pas rêver mieux. Hilarant.

Commenter cet article