Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : True Blood. Saison 5. Episode 7.

23 Juillet 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : True Blood

vlcsnap-2012-07-23-13h54m19s115.png

 

True Blood // Saison 5. Episode 7. In the Beginning.

 

Il se passe pas mal de choses durant ce nouvel épisode de True Blood et ce n’est pas plus mal. Passé, présent, tout s’entrecroise de façon à former un tout agréable, fluide et énergique. Ce dont j’ai toujours peur chaque année dans True Blood c’est que les intrigues moins passionnantes viennent gangrener les meilleures. C’est un peu ce qui s’est malheureusement passé dans l’épisode précédent. L’intrigue de Terry Bellefleur m’avait beaucoup déçu et elle n’avance malheureusement pas vraiment. Du coup, « In the Beginning » accorde ses violons pour tenter de mieux répondre aux téléspectateurs. Dans un premier temps en rappelant que les personnages sont aussi humains et pas uniquement noyés au beau milieu d’une tonne de créatures en tous genres. C’est pourquoi on offre une très jolie scène à Arlene qui regarde la vidéo de son mariage avec Terry. C’était mignon, gentil, doux. Cela permet de rappeler que True Blood a aussi des personnages à visage humain comme ceux-ci. J’ai également adoré la scène entre Jason et Sookie quand il lui apporte son petit déjeuner. C’était mignon et encore une fois emplie d’une belle preuve d’humanité.

 

Le visage humain de True Blood, on ne le voit qu’à de très rares occasions, souvent noyée dans ce trop plein de surnaturel. Ce n’est pas forcément un problème en soit, mais cela nous coupe de tout ce que l’on peut retrouver de ces personnages en nous. Pour ce qui est des intrigues de l’épisode, nous revenons tout d’abord sur la mort de Roman qui avait été vécu par tout le monde comme un choc durant l’épisode précédent. Ce grand retour de Russell Edgington est réellement une bonne idée. C’est du grand n’importe quoi sur la fin de l’épisode mais très plaisant donc pas de raison de bouder son plaisir. Russell tente maintenant d’asseoir son pouvoir sur les vampires, difficilement mais va malgré tout envouter Bill et Eric. J’ai d’ailleurs l’impression qu’ils se font envouter chaque année dans différentes histoires. Ce retour de Russell vient accompagner de la définition des réelles intentions de Salome. Elle n’est pas du côté de Roman, mais bien la complice de Russell. On revient donc sur le moment où elle l’a sauvée, et comment elle a réussie à lui redonner son entrain. Sauf que Salome promet une chose : le grand retour de Lilith. Avec cette déclaration on est en droit de se poser des questions : peut-elle vraiment revenir ?

vlcsnap-2012-07-23-13h53m49s71.png

Il faut attendre la dernière minute de l’épisode pour assister à la renaissance de ce personnage mythique dans la mythologie des vampires. Salome porte donc en elle toute la mythologie religieuse de la série désormais. C’est l’une des parties les plus passionnantes de cette nouvelle saison de True Blood, et j’ai évidemment hâte de voir ce que Lilith peut apporter à la série. Ce personnage me fait déjà frissonner. Son apparition était particulièrement chaude et élégante, tout en nous offrant une scène de nudité teintée de sang (et là, c’est moins délicieux, je dois l’avouer). La dernière scène de l’épisode mettant en scène Russell dans ce bar rempli de chair fraiche était excellente. Le karaoké est un truc complètement barré. Et la tuerie finale était aussi excellente. C’est du True Blood classique que l’on retrouve dans cet épisode (qui fait parti des meilleurs de la saison avec le 5.04). Pendant ce temps, nous suivons les aventures de Sookie qui redevient un personnage utile après avoir été laissée de côté une grande partie de la saison, malgré elle. Elle apprend cette semaine que ses pouvoirs de fées pourraient bien disparaitre car elle n’est pas complètement fée, seulement à moitié.

 

Elle prend la décision de supprimer ses pouvoirs en les épuisants même si elle sait pertinemment que ceux-ci l’on déjà sortie de situation pas toujours très accueillantes. On se souvient de la saison 2 (où l’on découvrait son pouvoir) par exemple. Elle était très touchante durant cet épisode et j’en veux plus des moments comme ça pour la charmante Anna Paquin. On continue également avec Jason. Le pauvre ne sait plus vraiment que faire. Ce dernier se retrouve encore une fois dans une position pas très enviable avec Jessica. Cette dernière reste paumée pour moi. Je ne sais pas trop où l’on veut emmener sa relation avec Jason. Hoyt quant a lui était kidnappé dans l’épisode précédent et forcément, on a droit à la suite cette semaine. C’est curieux, pas forcément très passionnant, si ce n’est que le tout est relié à Sam puisque ce sont bêtement les chasseurs. On se permet aussi de revenir sur Terry et son histoire de monstre de fumée Lost-esque. C’est une intrigue plus drôle qu’autre chose mais cela passe très bien. Je n’oublie pas non plus Tara qui dit au revoir à sa mère (elle est mariée avec un pasteur et ne peut pas avoir d’enfant vampire).

vlcsnap-2012-07-23-13h53m55s130.png

C’était touchant voire même déchirant par certains aspects car j’avais adoré la relation développée entre Tara et sa mère. Cette dernière combattant ses démons grâce à sa fille. Je regrette que l’on en soit arrivé là pour Tara même si c’est un gros regain d’intérêt pour elle. Quant à Lafayette, ce dernier m’a beaucoup fait rire durant l’épisode, un peu malgré lui d’ailleurs. C’est toujours marrant de le voir dans ses situations de sorcières.

 

Note : 9/10. En bref, un bazar comme toujours mais jouissif et malgré tout humanisant.

Commenter cet article