Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : True Blood. Saison 6. Episode 2. The Sun.

24 Juin 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : True Blood

vlcsnap-2013-06-24-08h02m59s195.png

 

True Blood // Saison 6. Episode 2. The Sun.


Et si True Blood devait changer ? Après "The Sun" c'est en tout cas ce que je peux me demander en toute logique. Cet épisode était bien moins cinglé que le précédent et je pense que cela veut tout simplement dire que la série doit revoir sa ligne éditorial. Le premier épisode avait surtout comme défaut de trop en faire. D'être dans l'excès. Et au bout d'un moment, quand quelqu'un a été trop nourri, il en vomi. C'était en partie mon cas la semaine dernière, comme si j'en avais assez du True Blood qui ne réfléchissait plus vraiment. C'est pourquoi j'avais même vu en ce personnage du Gouverneur m'avait beaucoup plu. Car il apportait enfin ce dont True Blood avait besoin, un vrai méchant, flou, dont nous ne connaissons pas encore réellement l'objectif. J'ai envie d'en voir plus de ce personnage et je suppose que cela se fera très rapidement. Mais la mise en place de son histoire, la présentation de sa fille, de sa maison gardée par plusieurs gardes armés, ... La série s'amuse à sa façon tout en restant suffisamment intelligente. C'est pourquoi cet épisode était séduisant. Il ne cherche pas à trop en faire.

D'ailleurs, quand True Blood cherche à trop en faire (Eric qui s'envole comme Superman par exemple), cela tourne le tout au ridicule et donne alors envie au téléspectateur de pouffer tant ce que l'on voit à l'écran ne ressemble à rien. Eric est pourtant un personnage important dans cet épisode alors qu'il est le seul à réellement prendre en charge cette histoire de Gouverneur qui veut réduire les vampires à des créatures sanguinaires qu'il faut absolument réduire en purée. Au fond, ce personnage est le seul qui a toujours pris des initiatives dans la série si l'on remonte le temps. C'est une figure emblématique en somme. Bill de son côté a toujours été plus intéressé par ses histoires de coeur qu'autre chose. J'ai adoré sa manière de rencontrer le Gouverneur par exemple. C'était tellement jouissif et encore plus quand ce dernier se retrouve à prendre au piège son assaillant (cette histoire de lentilles était excellente tout de même). C'est formidable car True Blood ne prend pas trop le téléspectateur pour un débile mental dans cette partie de l'épisode.
vlcsnap-2013-06-24-09h02m19s211.pngEric était donc au centre de cet épisode et à raison. Ce que j'aime bien chez lui c'est sa manière de prendre le tout en main, d'avoir une sorte d'esprit paternel vis à vis de ses personnages. Pendant ce temps, Bill alias Billith devient de plus en plus cinglé. Outre sa manière bien à lui de se nourrir (car oui, pour le coup c'était l'une des scènes les plus drôles que j'ai pu voir dans la série je crois) cette semaine, l'occasion était donc rêvée de mettre en avant le fait que le personnage devient de plus en plus fou. Cela passe notamment par le fait qu'il est maintenant connecté à tous les vampires et ressent donc toutes leurs peines alors qu'ils sont torturés par des humains avides de sang de vampires. D'ailleurs, ce que j'ai apprécié c'est que l'on mette en avant le côté terrible de l'homme qui est capable de tuer et surtout de torturer sans vergogne (et ce même si les vampires n'ont pas forcément fait mieux). Le discours qu'il y a derrière ces horreurs est un peu celui que les améicains peuvent avoir parfois sur le port des armes et sa légitimité.

J'ai adoré le petit discours de Jessica à la fin de l'épisode. On avait l'impression que cette prière aurait pu être un des discours de fin d'un épisode de Desperate Housewives où Jessica serait Mary Alice et demanderait que l'on bénisse ses amies. Un très joli discours en somme mais qui ne nous laisse pas espérer grand chose de la suite finalement. Surtout que le cliffangher n'en ait pas vraiment un à mes yeux. Par ailleurs, nous allons apprendre que le vieille homme que rencontrait Jason dans l'épisode précédent n'était pas du tout Warlow (mais ça, je l'avais déjà deviné). C'est tout simplement son grand père. La relation entre les deux personnages était cocasse et nous ramène alors à du True Blood plus classique. Jusqu'à l'humour de Jason "Why the fuck are we eating spaghetti for ? Let's go steak this bastard". Et puis nous avons Sookie qui de son côté va faire la rencontre d'une fée prince. Un garçon fée qui pourrait très bien devenir un nouvel intérêt amoureux. C'est que la petite elle a faim. Après Bill, Eric et Alcide, maintenant... un tout nouveau tout chaud ?

"Life is really and shit sandwich sometimes"

Note : 8.5/10. En bref, un True Blood plus intello mais plus passionnant aussi. La stupidité du premier épisode de la saison n'était pas ce que la série avait fait de mieux.

Durex Vinyl

Commenter cet article

delromainzika 24/06/2013 23:31


Oui, c'est exactement ça :)

Reaper 24/06/2013 23:23


J'ai adoré ! Cet épisode m'a rendu nostalgique des premières saisons aux moments de la prière de Jessica (ça ressemblait effectivement à du Mary Alice), et des épisodes avec la grand mère de
Sookie et Jason. Et bordel le grand père fée a un putain de charisme !