Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : True Detective. Saison 1. Episode 3. The Locked Room.

27 Janvier 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-01-27-19h05m31s56.jpg

 

True Detective // Saison 1. Episode 3. The Locked Room.


Il est des séries policières qui, au travers de la manière dont elles développent leur histoire qui parviennent à surprendre les téléspectateurs. En effet, le plus gros problème dans une série c’est l’équilibre entre les révélations et la rétention d’information qui doit être parfaite. Car si ce n’est pas le cas d’un côté on s’ennui de trop en savoir et de l’autre il y a trop de mystères et l’on se lasse ainsi rapidement. La série ne cherche jamais à trop en faire, notamment autour de la relation entre Rust et Marty qui, petit à petit, va se séparer. True Detective sait en tout cas ce qu’elle veut faire avec ses personnages et son univers. Petit à petit le tout commence à prendre une forme différente, afin de libérer bien évidemment tout ce qui peut faire de cette série une bonne série. La cohérence entre les personnages, les dialogues, les lieux, etc. permet de se laisser emporter plus facilement. Je dois avouer que je ne m’y attendais pas du tout. Quand True Detective commençait, je n’avais pas forcément été emballé autant que j’aurais pu le vouloir.

Par moment la série nous fait quelques effets d’annonce pour nous montrer que finalement elle n’a oublié personne et surtout que les personnages sont aussi importants que la partie whodunit. Cet épisode nous permet également de nous demander ce qui a mis fin à l’amitié et la relation de collègue entre Marty et Rust. On ne sait pas encore ce qu’il s’est passé mais c’est justement l’un des grands mystères de la saison. Peut-être même plus mystérieux que le meurtre de cette jeune femme. Je pense que le problème dans leur relation vient du fait qu’ils n’ont tout simplement pas la même perspective. Marty est quelqu’un d’un peu plus rangé, plus drôle que Rust. Matthew McConaughey et Woody Harrelson incarnent brillamment cette dualité et je ne pouvais tout simplement pas rêver mieux. Rust de son côté c’est le côté un peu plus fun et libre de True Detective. Il se permet plus de choses en dehors du cadre que Marty. Ce qui est compréhensible par la condition sociale du personnage. Leur vision de la vie n’est pas la même non plus.
vlcsnap-2014-01-27-19h06m15s248.jpgCe nouvel épisode nous permet également d’explorer un peu plus l’enquête. A la fin de l’épisode, nous suivions Rust dans une église délabrée, ce qui avait de quoi nous permettre de nous poser des questions. La piste de la religion est plutôt bien développée au travers de ce nouvel épisode bien que l’on sache au fond que ce n’est pas la réponse que la série pouvait donner à son enquête. Ce serait trop facile de résoudre le cas à l’épisode trois quand il reste encore cinq épisodes derrière sur la même histoire. Cela permet cependant de confronter là aussi les deux enquêteurs. La série se sert donc de tout ce qu’elle peut faire aussi bien en termes de mise en scène qu’en termes de dialogues et d’écriture pour confronter les différences de chacun. C’est astucieux et étant donné que la série prend son temps, c’est même assez surprenant. Dans tout cela, Rust méprise donc la religion comme on peut s’y attendre, notamment en aliénant les gens qui pensent pouvoir y trouver des réponses ou bien une aide céleste qui n’existe pas. Le côté très terre à terre de Rust me plait alors que Marty est plus dans une dimension optimiste, pensant que derrière la religion il y a de l’espoir.

Si le fait que Rust n’aime pas la religion pourrait le rendre irrespectueux, au fond on peut aussi comprendre son avis puisque je le trouve sensiblement bien écrit. La série développe à la perfection ses personnages et leurs discordances. Cela permet aussi de confronter les problèmes des deux personnages dans leur vie privée. True Detective ce n’est finalement pas une série policière mais une série de personnages qui prend le temps de nous raconter des aventures, assez fascinantes d’ailleurs, avec des personnages. En somme, True Detective cherche avant tout à jouer le miroir brisé entre ses deux détectives et cela fonctionne très bien. Cela permet de se laisser plonger dans l’affaire en évitant de nous ennuyer avec toutes les informations que la série peut encore se retenir de révéler.

Note : 7.5/10. En bref, la série s’affirme un peu plus encore. Tout cela met en avant les forces des personnages à merveille.

Commenter cet article