Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : True Detective. Saison 1. Episode5. The Secret Fate of All Life.

17 Février 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-02-17-15h57m21s109.jpg

 

True Detective // Saison 1. Episode 5. The Secret Fate of All Life.


L’épisode précédent était une caractérisation parfaite de la vie de Rust et Hart. Le tout s’était même achevé dans un plan séquence merveilleux qui m’avait laissé le bec cloué. Tout simplement. Et étrangement, cette semaine encore j’ai le bec cloué. C’est rare qu’une série enchaîne deux épisodes d’une qualité brillante égale. True Detective est la preuve qu’une saison écrite à une seule main, réalisée par une seule et même personne, ce n’est pas une mauvaise idée mais au contraire peut-être une nouvelle manière de faire de bonnes séries. Qui mieux que le créateur peut entretenir son suspense jusqu’au bout. Je pense que le problème (qui n’en est finalement pas du tout un) c’est que l’on est habitué des séries qui n’arrivent pas forcément à monter crescendo après avoir atteint un certain point culminant. Certaines sont déjà parvenues à le faire (Mad Men, Breaking Bad, etc.) mais il était difficile d’imaginer après « Who Goes There » que la série pourrait faire encore mieux cette année. Et c’est pourtant ce qu’il s’est passé.

Si cela se déroule de la même façon avec les trois épisodes restant je sens que l’on va pouvoir commencer à parler de la meilleure série dramatique actuellement diffusée. Car il y a déjà pas mal de bonnes séries dans le coin mais j’ai l’impression que True Detective atteint un niveau au dessus. Il y a un truc à la fois dans l’écriture, la réalisation et le jeu des acteurs qui créé une symbiose que l’on ne retrouve nul part ailleurs. Au début les deux premiers épisodes m’avaient peut-être questionné sur cette série et surtout son utilité de jouer la carte de la série policière classique. Le tout était soigné mais n’apportait pas forcément grand chose de plus. Puis l’épisode 3 avait commencé à me faire changer d’avis, me permettant d’entrevoir quelque chose de largement plus complexe qu’il n’y parait. Car True Detective n’est pas une série policière comme les autres, elle utilise son intrigue policière pour justifier le fait que l’on développe une histoire autour de deux flics. Car ce sont eux les héros de l’histoire, pas la mort de cette jeune fille.
vlcsnap-2014-02-17-15h54m03s176.jpgEt l’épisode précédent m’avait donné tellement de frissons que du coup j’avais peur que celui-ci ne soit pas forcément dans la même lignée. Il était difficile de faire mieux mais c’est ce qui s’est passé. Un peu comme avec The Bridge (US) l’été dernier qui nous avait révélé le meurtrier avait même la fin de la saison. C’est quelque chose qui a plus ou moins été emprunté à Twin Peaks (depuis cette dernière a toujours été prise pour référence dans beaucoup de domaines de la série policière). Malgré tout, je pense que cela va beaucoup plus loin que Reggie Ledoux. Ce serait trop facile. Notamment car la série ne nous donne aucune vraie indication sur le fait que cela pourrait être terminé. Et puis il reste trois épisodes. En donnant une réponse à sa plus grande question, la série pourrait aussi tomber dans un piège car j’ai du coup beaucoup plus de questions sur le bout de mes lèvres. Dans tout ça ressort également Rust et Hart. Les deux sont brillants et dès le début de l’épisode on a envie d’en voir beaucoup plus.

Ce que j’aime beaucoup dans leur relation qui s’est énormément rapprochée dans l’épisode précédent c’est le fait qu’ils cherchent à plus ou moins nous mettre dans une situation où la séparation sera par la suite inévitable. Ils sont vus comme des héros pour le moment mais je suis persuadé que cela ne va pas durer (même si dans tout ça Hart semble être celui à qui le tout a le plus réussi si l’on voit les flashforward). Il y a aussi une longue scène assez impressionnante où l’on a Hart et Rust des enfants dans les bras. C’était tellement émouvant comme moment. Je me demande aussi si cet épisode n’est pas un hommage à Twin Peaks qui va beaucoup plus loin que le simple twist du tueur révélé avant la fin de la saison. En effet, j’ai l’impression et pas seulement parce que beaucoup de gens parlent de True Detective comme le nouveau Twin Peaks que tout le monde attendait depuis des années, que la série a la même dynamique. Sans pour autant copier. Car True Detective a déjà prouvé précédemment qu’elle avait su trouver sa propre voix et son propre ton.
vlcsnap-2014-02-17-16h00m44s93.jpgLa dernière image de l’épisode laisse forcément le téléspectateur dubitatif. Que va t-il se passer ? La série prépare de toute façon avec cet épisode les prémices de la fin de la relation entre Rust et Marty. Une très bonne chose puisque c’est aussi ce qu’il faut pour avancer. La série cherche également à donner le point de vue de nos deux personnages qui vont forcément se contredire. Finalement, voilà un brillant épisode, beaucoup plus impressionnant que le précédent et pourtant ce n’était pas simple. Mais on est agrippé durant presque une heure aux images, aux dialogues, aux acteurs, sans pouvoir s’en dépatouiller. On a envie d’en voir plus, tout simplement.

Note : 10/10. En bref, encore meilleur que le précédent, cet épisode prouve encore une fois la belle tenue de route de cette brillante série.

Commenter cet article

etienne 18/02/2014 03:12


Très bonne critique.  J'ai vraiment hâte de voir la suite des choses. Est ce que Cohle et Hart sont entrain de jouer le grand jeu avec les 2 detectives? Est ce que Cohle en 2002 est partie
enquêter de son coté...et que les 2 detectibes ont été envoyé par le yellow king...Le fait que Cohle boit durant l'interrogatoire ne fait pas en sorte que son temoigne soit nul...on spécule...
c'est impossible que Matthew Mcconaughey ne remporte pas le golden globe du meilleur acteur dans une serie tv...IMPOSSIBLE