Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Tumble Leaf. Saison 1. Pilot.

3 Juillet 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-07-02-01h13m25s131.jpg

 

Tumble Leaf // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Amazon est entrée l’an dernier dans le monde des séries. Si on a pu découvrir des pilotes et accessoirement Alpha House et Betas, elle avait aussi commandé des séries animées pour les enfants. Parmi lesquelles il y avait donc Tumble Leaf. J’étais curieux de découvrir à quoi cette série animée pouvait bien ressembler et après avoir vu le premier épisode je dois avouer que je n’ai pas été aussi charmé que j’aurais aimé l’être. En effet, dès le début on a l’impression que l’on va voir une série particulièrement mignonne et pleine d’entrain. Rapidement on se rend compte que cela ne raconte rien du tout et que les enfants pourraient finalement peut-être s’ennuyer. C’est pourtant très travaillé d’un point de vue de l’animation que je trouve plutôt mignonne dans son ensemble (notamment les poulets qui m’ont beaucoup fait rire). Tumble Leaf tente de fonctionner plus ou moins sur le modèle de Dora l’Exploratrice en faisant plus ou moins semblant d’impliquer le téléspectateur mais là aussi cela ne fonctionne pas vraiment. Surtout que l’on n’a pas vraiment l’occasion de comprendre ce qui se passe tant le premier épisode passe d’intrigues en intrigues sans qu’il n’y ait semble t-il de lien.

Dans le pays imaginaire de Tumble Leaf, le petit renard Fig découvre l'aventure, l'amitié et l'amour...
vlcsnap-2014-07-02-01h18m47s28.jpgAvant tout, je dois avouer que j’aime beaucoup l’animation en stop-motion. C’est quelque chose de beau et qui dénote aussi par rapport à ce que l’on a l’habitude de voir dans le monde de l’animation. Les personnages ont beau tous être plus ou moins sympathiques et la musique apaisante, je n’ai pas réussi à m’intéresser à ce que Tumble Leaf voulait me dire. Peut-être que je ne suis pas le public cible ? C’est ça que vous vouliez me dire. Je l’avais déjà compris mais j’ai un esprit d’enfant qui adore regarder des séries pour enfants (je pourrais très bien encore regarder Bob l’Eponge et passer un agréable moment). Le but de Tumble Leaf est peut-être alors de permettre aux enfants de prendre conscience du monde qui les entoure de façon scientifique (notamment en leur expliquant l’utilité d’une lampe torche et le fait qu’il ne faut pas avoir peur des ombres, etc.). C’est une série animée qui a une vocation éducative dans un univers mignon comme tout mais j’en attendais certainement trop. Je peux comprendre que les enfants soient dispersés par exemple mais était-ce nécessairement de répéter des dizaines de voir Tumble Leaf, « flashlight », etc.

Je n’en suis pas certain. Bien au contraire, je pense qu’en plus de ça c’est bien trop long. 22 minutes par épisode. Je ne pourrais jamais en enchaîner un second même si au fond il n’y a rien de mauvais là dedans. C’est honorable mais ce n’est pas ce que je recherche dans une série animée pour enfants. Je préfère quand les enfants sont éduqués avec des trucs un peu moins crétins (il faut bien dire ce qui est) et où ils ont vraiment l’impression de partir à l’aventure. Ce qui n’est pas du tout le cas dans Tumble Leaf. Je pense que je pourrais conseiller à des enfants de regarder plutôt Gravity Falls par exemple (certes plus adulte mais qui permet aussi de s’amuser avec les monstres et les univers fantastiques) sans compter qu’il y a toujours Dora l’Exploratrice. On peut dire tout ce qu’on veut sur cette jeune fille mexicaine et son fidèle sac à dos, cela reste un dessin animé éducatif réussi. Je ne devrais peut-être pas vous dire ça mais si je tombe devant un épisode de cette série animée, je pense que je pourrais tenir l’épisode entier sans problème contrairement à Tumble Leaf qui ne parvient finalement pas à être suffisamment perspicace.

Note : 3/10. En bref, une belle animation pour un scénario ultra creux qui n’égalera jamais Dora l’Exploratrice dans le registre de la série animée pour enfants éducative.

Commenter cet article