Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Twisted. Saison 1. Episode 14. Home is Where the Hurt is.

2 Mars 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-03-02-00h59m47s15.jpg

 

Twisted // Saison 1. Episode 14. Home is Where the Hurt is.


Vous n’avez pas imaginé comme moi qu’il s’est passé quelque chose entre Danny et Charlie ? Disons qu’il y avait une telle tension sexuelle entre les deux personnages, du coup je me suis demandé si une petite fan-fiction n’était pas déjà en train de se préparer au sujet d’une potentielle relation entre ces deux personnages. Ce pourrait être beaucoup plus amusant que les histoires entre Danny et Jo ou Lacey. Ce n’est pas ce que je préfère dans Twisted car la série ne sait pas faire de choix de ce point de vue là. Enfin, jusqu’à ce qu’à la fin de l’épisode, Danny embrasse enfin Lacey et décide d’aller peut-être un peu plus loin avec elle. Ce n’est pas une mauvaise idée mais au contraire, je pense que cela pourrait apporter pas mal de bonnes choses par la suite. C’est le bal de la promo dans Twisted et forcément, tous les regards se portent sur Danny et le choix de cavalière qu’il pourrait faire. S’il ne semble pas avoir d’égard pour Lacey (la laissant volontiers à Charlie), il aurait peut-être pu se rapprocher de Jo. Mais c’est raté. C’est Lacey qui remporte le gros lot. Le jeu de chaises musicales entre ce triangle amoureux commence à devenir un peu redondant.

C’est dommage car le reste n’est pas si mauvais que ça. Notamment Charlie. Ce dernier est pile poil ce dont Twisted avait besoin pour se lancer dans une toute nouvelle direction. Bien que lui et Danny fassent semble de ne jamais s’être rencontré, ils vont tout de même passer énormément de temps ensemble. Leur relation est plutôt cordiale pour le moment et je dois avouer que j’aime bien ce que Twisted fait. Cela permet aussi de parler un peu plus du passé de Danny. Il y a encore des secrets à déterrer mais de ce point de vue là, j’ai du mal à cerner ce que cela peut être. D’un tout autre point de vue, c’était logique que Danny allait être couronné Roi du bal. Pourquoi ? D’un côté car tout le monde doit se sentir coupable de l’avoir maltraité alors qu’il n’était pas le meurtrier de Regina et d’un autre côté car c’est presque trop facile. Cela ne pouvait pas être Charlie alors que tout le monde est en train d’apprendre à le connaître. Jo de son côté joue à la bonne samaritaine, surtout quand elle encourage Andie à demander à Rico d’aller avec elle au bal de la promo. C’était mignon comme tout.
vlcsnap-2014-03-02-00h42m50s80.jpgD’un point de vue plus adulte, Twisted a toujours des choses à nous raconter. Notamment car Karen va nous informer que l’assurance vie de Vikram est particulièrement intéressante financièrement et puisque parce que Kyle va découvrir que Tess savait que Vikram était en vie. Pour ce qui est de la relation entre Kyle et Tess, je dois avouer que je ne m’attendais pas du tout à ce que cela parte en lambeaux de la sorte. Mais c’est terriblement excitant de voir un couple comme celui-ci commencer à se quereller. Je suppose qu’ils vont se tomber dans les bras rapidement, surtout quand Tess aura pris le temps de s’expliquer mais Kyle est trop remonté pour le moment et il a de toute façon d’autres chats à fouetter. Mais Karen de son côté n’est pas un personnage très intéressant. Bien au contraire, je trouve que Denise Richards est aussi intéressante que Holly Marie Combs dans Pretty Little Liars : elle est ennuyeuse à mourir. Tout simplement car il n’y a aucune intrigue qui semble réellement s’intéresser à elle. Ici c’est encore Vikram qui revient sur le devant de la scène, et pas elle.

Note : 6/10. En bref, bien sympathique petit épisode de Twisted. Avec un peu de fraicheur bienvenue.

Commenter cet article