Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Tyler Perry's Love Thy Neighbor. Saison 1. Pilot.

30 Mai 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-05-30-09h49m45s193.png

 

Love Thy Neighbor // Saison 1. Episodes 1 et 2. What's Love Got to do with it ? (Pilot) / Love Thy Independence.


Tyler Perry fait énormément de mal au monde des sitcoms. Je n'ai pas souvenir d'avoir vu un bon pilote de comédie produit par Tyler Perry. Le dernier que j'ai pu tenter, Meet the Browns, m'avait interpellé dans le genre ridicule. Le problème c'est qu'il a fait beaucoup de mal à la comédie afro américaine en lui donnant un air vieillot. On est loin de Let's Stay Together par exemple qui reste une comédie afro-américaine plutôt correcte dans son ensemble. Après avoir offert à OWN, la chaine d'Oprah Winfrey, un soap dégueulasse (The Haves and Have Nots), il nous offre maintenant une comédie à la mord moi le noeud pas très finaude et très souvent cabot. Les personnages sont navants ou bien déjà vu. Je pense notamment à Madea's quand je vois Patrice Lovely dans le rôle de Hattie Mae Love. Un personnage qui passe surtout son temps à crier plutôt qu'un réellement faire rire les téléspectateurs. Et sa voix devient rapidement irritante. Je veux bien être indulgent mais là, c'est indigent.

Bienvenue au Love Train Diner ! Au menu chaque jour, de la bonne nourriture, de grands éclats de rire, des leçons de vie et plein de bons sentiments. Hattie Mae, la matriarche, doit non seulement gérer le restaurant, mais aussi les tracas familiaux.
vlcsnap-2013-05-30-09h51m17s99.pngvlcsnap-2013-05-30-10h11m48s119.pngJe me demande comment Tyler Perry peut avoir encore envie de faire vivre autant de clichés afro-américains dans une série en 2013. Une comédie qui plus est. Nous ne sommes plus dans les années 1990, où le Cosby Show faisait le sel de ce genre de comédies. Nous sommes maintenant près de vingt ans plus tard mais pour lui rien n'a changé. Les dialogues sont donc assez navrants et dépassés. Un peu comme si Love Thy Neighbor était un relan de ce que les sitcoms peuvent nous délivrer de pire. Alors certes, il n'y a pas beaucoup de budget mais ce n'est pas pour autant qu'il fallait demander au décorateur de remonter le temps. Les tapisseries à fleurs sont particulièrement navrantes, sans compter les constumes des personnages qui donnent l'impression qu'ils ont puissé dans le cagibit des grands studios. Du coup on se retrouve assez rapidement avec quelque chose de pas très digeste sur les bras. C'est dommage car j'aurais bien aimé trouver Love Thy Neighbor réellement drôle, surtout que je suis bon client mais tout est à jeter malheureusement.

Et je ne dis pas cela seulement après avoir vu le premier épisode. Etant donné que OWN, dans un élan de gentilesse en proposait deux à la suite, histoire de se faire une idée, j'ai moi aussi été tenter de voir la suite. Une suite certes moins catastrophique que l'introduction mais toujours aussi navrante malgré tout. Je me suis donc un peu ennuyé, et même demandé ce que je faisais là. En plus de ça, j'ai toujours détesté Madea's, la saga de Tyler Perry au cinéma. Ce dernier est un vrai fléau dans le monde de la comédie. C'est dommage car j'aurais tellement aimé qu'il n'y ait pas autant de mauvaises choses d'un seul coup. Il y avait tellement à faire autour d'un sujet aussi classique. On peut le voir que des comédies comme Happily Divorced ou encore Malibu Country, jouant pourtant sur des adages classiques et même vieillots mais pourtant c'est drôle. Alors peut être que je ne suis pas la cible de Tyler Perry mais si je ne suis pas la cible, étant bon client, je ne sais pas qui pourrait aimer ça. Mis à part des téléspectatrices (vu que c'est sur OWN) qui n'ont jamais vu de bonnes comédies afro-américaines de leur vie.

Note : 0/10. En bref, affligeant, pas drôle et même ennuyeux. Love Thy Neighbor a tout d'un sous-Madea's et déjà que je n'aime pas Madea's. Du Tyler Perry en mode pustule.

Commenter cet article