Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Tyrant. Saison 1. Episode 7. Preventative Medicine.

6 Août 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-08-06-15h00m02s61.jpg

 

Tyrant // Saison 1. Episode 7. Preventative Medicine.


Quand Tyrant tente d’être un pur drama familial, la série n’est pas si mauvaise. En effet, le gros problème de cette série ce n’est pas son côté familial mais plutôt son aspect géopolitique et tout ce qui l’entoure. Les négociations avec le Sheik dans l’épisode précédent étaient ridicules et n’apportaient rien de bien intéressant au récit. Bien au contraire, je dirais même que c’était l’une des plus mauvaises idées que la série ait pu avoir, surtout quand on voit le résultat qui est des plus décevant. A l’issue de l’épisode précédent, Jamal laissait le Sheik avoir une crise cardiaque ce qui ne va finalement pas le tuer mais l’amener à l’hôpital. Sauf que Bassam, son frère, va devoir faire le sale boulot à sa place et l’assassiner purement et simplement dans le but de protéger Jamal et de pouvoir continuer à faire ce pour quoi il est resté : la paix. Car Bassam découvre ce qui s’est passé il y a 20 ans et le fait que c’est son oncle qui est le responsable de toute cette mauvaise relation entre le Sheik et le pouvoir alors que le père de Jamal et Bassam voulait tout le contraire : la paix. Peu importe de ce point de vue là, le plus important reste les enjeux autour de ce qu’a pu faire Bassam mais aussi comment il va parvenir à vivre avec. Car telle est la question.

Bassam plonge, un peu facilement certes (le cliché de la bouteille d’alcool) mais franchement j’aime bien ce que cet épisode tente de faire avec le personnage et ce même si au fond ce n’est pas le meilleur acteur du monde. Après tout, on est dans un soap dynastique et le but est simplement de prendre plaisir à voir les personnages tomber, se relever et re-tomber encore et encore. Jamal de son côté est en pleine euphorie. Après ce qui s’est passé dans l’épisode précédent et le fait que son frère ait tué le Sheik pour lui, alors la relation entre les deux frères ne peut qu’être plus soudé que jamais (alors que ces derniers temps ce n’était plus trop ça). J’ai hâte de voir comment tout cela va se goupiller, surtout quand on voit à quel point Bassam est quelqu’un d’intelligent qui sait très bien ce qu’il fait et pourquoi il le fait. Le but est simple, il veut poursuivre le travail que son père a commencé. Cet épisode m’a légèrement fait penser à Sons of Anarchy. On avait Clay et Jax, les deux n’avaient pas du tout la même vision des choses. Jax a repris le flambeau car son père avait fait un manifeste qui voulait rendre les activités du club légales contrairement à Clay qui voulait tout le contraire.
vlcsnap-2014-08-06-15h17m04s46.jpgCe que l’on remarque chez Jamal et Bassam c’est que le premier se moque complètement de faire des choses légales, et au fond il n’en a rien à faire du pouvoir (ce qu’il veut c’est être libre, tout simplement, de faire ce qu’elle veut quand il le veut) contrairement à Bassam qui a envie de rétablir la paix et que toutes ces histoires de meurtres et violences s’arrêtent. Tariq de son côté est donc le vilain pion qui risque bien d’y passer très prochainement. Je vois mal Bassam garder son oncle diablotin près de ce qu’il veut faire avec Abbudin. Bien au contraire. Jamal de son côté est devenu complètement fou. Sa petite discussion avec sa prostituée qu’il aimerait bien emmener aux Maldives afin de fuir le pays et vivre sa vie comme bon lui semble sans l’engagement d’un politicien était juste et logique. Au fond cela se sent que même si Jamal aime le pouvoir (il y a toujours un rapport de dominant / dominé avec lui), ce n’est pas comme ça qu’il en a envie. Le fait qu’il tue sa femme, sauvagement, à l’issue de l’épisode, transforme encore un peu plus Jamal en véritable monstre. Je me demande comment il va s’en sortir encore une fois, surtout que je vois mal Bassam mettre encore une fois les mains dans le sang.

Par ailleurs, je suis tout de même un peu déçu par l’histoire de la soeur de Molly qui veut venir s’installer à Abbudin et qui demande de l’aide en conséquence à sa soeur car cette dernière a toujours tout eu. Je sens déjà venir le chantage et l’envie de Molly de mettre un terme à la fin de sa soeur. Ce pourrait être un angle intéressant surtout que l’on n’a pas encore vu jusqu’où Molly pouvait réellement aller pour le moment pour se protéger elle-même. Ce serait peut-être un moyen de le faire.

Note : 6/10. En bref, quand Tyrant devient une série familiale, alors elle devient intéressante et sympathique même si les grosses ficelles sont toujours là. Le fait que cet épisode soit plus agréable que les autres aide mon indulgence.

Commenter cet article