Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Under the Dome. Saison 1. Episode 11.

3 Septembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Under the Dome

vlcsnap-2013-09-03-07h27m30s154.png

 

Under the Dome // Saison 1. Episode 11. Speak of the Devil.


Le problème est encore une fois que Under the Dome pense que le téléspectateur est un vrai crétin. Au moment où Angie nous sort "The Dome oses us some answers" j'ai tout de suite compris que la série n'allait rien nous donner, coincée depuis la seconde moitié de la saison sur son Monarch et son papillon dans son cocon ou plutôt sa chrysalide (pour ne pas froisser l'intelligence des scénaristes). Rien de bien palpitant en sommes. Cette semaine, le Dôme va cependant s'énerver au moment où Maxine va tirer sur Julia tout cela car elle ne supporte pas que Barbie puisse être dans les bras de quelqu'un d'autre. Au fond si Max est une grande méchante, elle n'a pas besoin de Barbie sauf qu'elle est raide dingue du garçon (bon, on peut la comprendre qu'elle soit à fond mais tout de même cela décridibilise tout le personnage). Under the Dome n'a jamais vraiment voulu être crédible alors quand il s'agit de faire du placement de produit pour la Toyota Prius. C'est l'une des rares séries où l'on voit les personnages nous montrer qu'il faut recharger cette voiture à une prise de courant.

Si cet épisode était plutôt riche, il nous montre malgré tout que la série ne sait pas vraiment où elle va ni comment elle compte y aller. Alors est ce que Barbie est le Monarch ? Ou le Dôme s'est-il seulement énervé car Junior a voulu quitter le groupe ? On ne sait pas encore mais au fond c'est très maigre comme raison pour nous donner envie de revenir la semaine suivante. Je peux comprendre les gens qui ont abandonné Under the Dome en plein milieu de la saison 1. Cette série est juste crétine. Elle tente de nous envoyer ici et là, de nous balader, mais si l'on regarde bien elle ne nous donne aucune réponse. On aurait bien aimé savoir qui est le Monarch (bien que l'on puisse se douter qu'il s'agit de Barbie) mais rien n'est clair tout est flou. Le quatuor d'adolescents reste un élément important de Under the Dome mais en plus composé d'un personnage horripilant (Junior), le tout manque clairement de matière. A vouloir trop étirer les révélations, Under the Dome se perd complètement.
vlcsnap-2013-09-03-07h15m42s242.pngPour ce qui est du reste de l'épisode, Barbie va jouer au super-héros et sauver la vie de Julia. Je me demande où est ce qu'il a appris à sauver les gens de la sorte mais il est fort Barbie, tu m'étonnes qu'il est certainement le Monarch. J'ai hâte que Julia se réveille afin de confirmer les dires de Barbie et lui sauver la vie puisque Big Jim cherche tout autre chose : le pouvoir. Sa quête de pouvoir reste un élément assez sympathique de Under the Dome dans le sens où Dean Norris reste l'un des meilleurs acteurs du casting. Nous allons grâce à lui dire au revoir à Max. Il était temps. Cette dernière était en train de devenir l'une des tares de Under the Dome. Le problème c'est que le personnage de Maxine était tellement caricatural. J'avais l'impression que le tout prenait une forme particulièrement douteuse. Ce n'est pas ce que je voulais voir de la part d'une telle série, je voulais quelque chose de plus finaud et donc de plus réfléchi. Natalie Zea est une actrice qui est de toute façon bien meilleure dans le registre du drama pur et pas des personnages de ce genre là.

Under the Dome continue donc de décevoir. La série nous envoie dans tous les sens et cela permet d'entretenir un certain rythme mais il aurait fallu également que ce rythme ne soit pas synonyme de vide scénaristique. Cette impression que la série n'évolue pas me donne légèrement le tournis. Au moins on dit au revoir à Natalie Zea dans une mauvaise série, je n'aurais pas voulu qu'elle reste coincée des années. Moi qui prédisait que sa mère n'était pas morte dans l'épisode précédent, je me suis bien trompé, elle est belle et bien morte la pauvre et elle n'était pas à son avantage. Mare Winningham méritait mieux comme dernière apparition dans la série vous ne pensez pas ? Le cliffangher ne me permet pas d'attendre quoi que ce soit de bon de la part de Under the Dome dans le sens où je vois mal Big Jim mourir (ce serait tout de même bête de dire au revoir à Dean Norris, l'un des meilleurs éléments de la série), tout du moins tout de suite. Il faudra sûrement attendre quelques saisons.

Note : 4/10. En bref, malgré la richesse de cet épisode, on brasse toujours autant de vent qu'une éolienne à plein turbo.

Commenter cet article

Vince R' 04/09/2013 10:13


Je ne comprends pas vraiment vos réactions à tous, moi je trouve la série plutôt agréable à regarder (d'autant plus qu'il n'y a pas grand chose à se mettre sous la dent, été oblige...). Petit
point en passant Barbie peut la soigner car c'est un héros de guerre, il à l'habitude des soins "à l'arrache" x)


 


Je n'ai pas aimer le matériaux d'origine (les deux tomes de Dôme), j'ai eus l'impression d'un gros réchauffé du Fléau mélangé avec Cannibale. J'ai trouvé le tout sans saveur et je ne suis
toujours pas fan de sa méthode d'écriture intuitive, la fin est aussi déconcertante que celle du Fléau... M'enfin, pression éditoriale oblige j'imagine...


 


Malgré tout, j'ai beaucoup aimé le postulat de base. C'est pourquoi de voire la série s'inspirer des personnages et de certains fait tout en en proposant une réorchestration moins horrifique et
plus "science fiction" m'a séduit. Bref, je reste curieu de voire comment ils vont justifier le dôme (autre gros point faible du roman, même si je réalise que son but premier était plutot l'étude
des comportements humains).


 


Je précise que je n'ai commencer la série qu'il y a deux semaines, donc j'ai regarder les 9 premiers épisodes d'un coup. Je ne sais pas si ça a changé quelque chose, mais je reste vraiment
surpris par vos critiques =O


 


PS: Je trouve quand même très perturbant d'avoir chaque lundi un épisode dans lequel Dean Norris chasse un baron de la drogue, et un autre ou il est pris de folie meurtrière x)

Quentin 03/09/2013 14:56


Très très mauvaise adaptation du livre, les oeuvres de stephen king sont toujours autant massacré. Le pauvre dean norris, il mérite pas ça, il se fait un peu d'argent au moins.