Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Under the Dome. Saison 1. Episode 4.

16 Juillet 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Under the Dome

vlcsnap-2013-07-16-09h37m41s224.png

 

Under the Dome // Saison 1. Episode 4. Outbreak.


Il aura donc fallu une épidémie de méningine afin que la série redécolle à nouveau. L'épisode précédent était vraiment mauvais. Le problème c'est que la série ne sait pas vraiment ce qu'elle veut faire et surtout la manière dont elle veut le raconter. Elle enchaine alors les intrigues épisodiques dont l'on n'a pas grand chose à faire, et les mystères. Sauf que les mystères prennent une place tellement peu importante dans la série que l'on finit par les oublier. Maintenant, il faut savoir capitaliser sur les rebondissements de cette série de façon efficace. Je me demande par exemple ce que Big Jim va faire d'Angie alors qu'il a découvert qu'elle est emprisonnée dans le sous sol. Il peut la tuer et du coup permettre à son fils de rester un héros, ou la sauver et arrêter son fils comme tout homme de bon sens ferait, ou enfin la laisser emprisonnée mais dans un autre endroit (pour ne pas qu'elle meurt la pauvre). Je n'ai pas lu le livre, et heureusement, car j'aurais au moins la surprise de savoir comment cela va se dérouler.

Angie est un personnage qui ne sert strictement à rien dans le récit pour le moment, si ce n'est à permettre à Junior de nous montrer à quel point c'est un vrai psychopathe. Car oui, bien qu'il puisse être le héros de la quarantaine de la semaine (celle de l'épidémie de méningine), il n'en reste pas moins un cinglé. Maintenant qu'il va rejoindre les forces de l'ordre et devenir quelqu'un d'important à Chester's Mill, la question est de savoir comment tout cela va évoluer à la fois pour lui et pour nous. Au fond, on ne peut pas laisser Angie s'en aller, ce serait bien trop facile. Mais Big Jim pourrait aussi ne pas vouloir avoir du sang sur les mains. Le cliffangher laisse donc l'opportunité du téléspectateur de se poser tout un tas de questions. Efficace, vous ne trouvez pas ? Par ailleurs, Big Jim et le révévend vont nous offrir un assez bon face à face final bien que cela ne nous en dise pas réellement plus sur cette histoire d'essence et surtout pourquoi Big Jim a voulu en garder en abondance de la sorte.
vlcsnap-2013-07-16-09h25m22s254.pngDe son côté, Julia va en apprendre un peu plus sur son mari disparu. Elle pense que Barbie le garde dans une vieille cabane sauf que ce n'est pas le cas (et on le sait très bien). Julia va surement apprendre que son mari avait des dettes et que Barbie était juste là pour venir récolter l'argent de son patron, le créditeur. Julia aurait pu être un personnage bien plus intéressant dans cet épisode mais l'épidémie de la semaine venant la toucher, bien évidemment... Par ailleurs, le problème de Chester's Mill c'est qu'ils n'ont pas toujours tout ce qu'il faut pour sauver tout le monde, qu'ils seront peut être bientôt à bout de beurre de cacahuètes, ... Il est vrai que j'ai du mal à croire qu'ils puissent encore tenir longtemps sous ce Dome alors qu'au fond ils n'ont pas nécessairement tous les moyens à disposition pour survivre. L'eau par exemple n'est surement pas une ressource inépuisable sous ce Dome. Bref, la série reste donc parfois incohérente mais on ne peut pas lui en vouloir.

Et puis il y a cette épidémie, sortie de nulle part et qui ne sert pas vraiment le récit. Le but est de créer un sentiment de confinement (comme avec les deux épisodes précédents) et de peur (sans trop en abuser non plus). Big Jim a pendant ce temps besoin de transformer tout ce qu'il fait en quelque chose d'avantageux. Bien entendu qu'il parviendra certainement à s'en sortir de façon efficace, mais pour le moment ce n'est pas le but.
"We have not to tell anyone because the Dome doesn't want us to tell"
La petite histoire de Joe et Norrie m'a fait exploser de rire. D'un côté c'est ce qu'il y a de plus ridicule dans l'épisode (surtout leur manière de trembler et de se contortionner), mais d'un autre côté c'est un mystère intéressant à creuser. Et puis c'est Norrie qui va encore une fois soulever la question de la nourriture (“What’s going to happen when the food runs out?”).
vlcsnap-2013-07-16-09h25m20s232.pngUnder the Dome me laisse donc encore une fois circonspect. A la fois vis à vis de sa connerie, mais également vis à vis de ses bons mystères. Je suis bien plus partagé au sujet de cet épisode que j'ai envie d'aimer et de détester à la fois pour ses prises de risque minimaliste.

Note : 5/10. En bref, on n'est pas encore arrivé au bout du tunnel, mais je vois la lumière.

Commenter cet article

accroseries 21/07/2013 23:39


Une bonne série a suivre.