Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Under the Dome. Saison 2. Episode 1. Heads Will Roll.

1 Juillet 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Under the Dome

vlcsnap-2014-07-01-14h39m51s231.jpg

 

Under the Dome // Saison 2. Episode 1. Heads Will Roll.


Stephen King, écrivain de Under the Dome dont a été adapté la série avait été appelé à la rescousse afin de sauver la série. En effet, la première saison de la série n’avait pas vraiment réussi à être à la hauteur des attentes et je dois avouer que je ne savais pas vraiment quoi attendre de la part de cette seconde saison. Afin de sauver l’histoire et surtout d’éviter de tomber dans trop de pièges, Stephen King s’est occupé de l’écriture de ce premier épisode. Par ailleurs, et puisque Stephen King est un petit rigolo, il a voulu jouer à Où est Charlie avec nous et s’est donc permis d’apparaitre dans l’épisode et c’était à nous de le trouver. Je suis fier de moi puisque je n’ai trouvé du premier coup mais en même temps ce n’était pas bien difficile non plus. Donc, la première saison de Under the Dome s’était achevée sur un épisode des plus médiocres et décevants. Mais comment faire pour sauver la série ? Forcément, Stephen King avait la solution. Il tente alors de sauver la série en lui injectant de nouvelles pistes pour la suite. Ce n’est pas non plus brillant comme épisode mais disons qu’il était difficile de relancer la machine alors qu’elle venait de caler en plein milieu de la saison précédente. Je suis aussi un peu déçu du fait que CBS ait décidé de faire de Under the Dome une série sur plusieurs saisons et pas simplement une mini-série.

Surtout qu’il y a des tas de bouquins de Stephen King à adapter (comme par exemple 11/22/63 dont J.J Abrams devait produire une adaptation mais qui apparemment n’a pas trouvé de chaîne). Forcément, retrouver Big Jim, Barbie (je ne m’y ferrais jamais à ce prénom) et Junior, et puis Brian K. Vaughan, le showrunner de la saison précédente a quitté le navire. Dès les premières minutes de l’épisode, le dôme se transforme en une sorte de gros aimant qui attire tout ce qui est possible et imaginable. Cela va bien évidemment mettre un peu tout le monde sans une sale situation et tout le monde va devoir tenter de sauver tout le monde. Notamment Linda qui va tente de sauver Barbie (avant de se faire écraser par une voiture). La mort de Linda est presque décevante dans le sens où j’ai toujours aimé Linda. C’est un personnage qui, dans sa relation avec Barbie et les autres, était intelligent et loin du côté ultra crétin de Under the Dome. C’était donc à mon sens un personnage qu’il fallait garder dans les parages mais apparemment, les scénaristes n’ont pas voulu le faire. C’était un moment tragique tout de même la mort de Linda mais elle meurt de façon tellement étrange et drôle que je n’ai pas réussi à ressentir quoi que ce soit. J’étais surtout choqué.
vlcsnap-2014-07-01-14h16m43s94.jpgAprès, tout cela est fait pour laisser un peu de place à d’autres choses et notamment à de nouveaux personnages. Comme Sam Verdreaux (incarné par Eddie Cahill - CSI : NY -). Je ne sais pas ce que ce dernier va bien pouvoir nous apporter mais j’ai peur que cela ne soit pas aussi réussi que prévu. Sam est donc l’oncle (dont on n’avait jamais entendu parler auparavant) de Junior. Si cette arrivée semble être là pour combler certains problèmes de la série et donc renouveler un peu les intrigues, je dois avouer que j’ai bien envie de voir ce qu’ils font. Ensuite, nous avons bien évidemment Big Jim qui se retrouve coincé avec Dodee (qui était tuée l’an dernier) mais elle est là pour délivrer un message. Under the Dome tombe alors dans le truc de la série un peu folle qui s’amuse avec tout le monde. J’ai notamment bien aimé tout ce qui se passe avec Big Jim à la fin de l’épisode ou encore le petit « rêve » de Junior qui se retrouve tout seul dans une ville mystérieuse (la mise en scène ici était assez inspirée à ma grande surprise). Comme un seul nouveau personnage ne suffisait pas, nous avons aussi la professeur Rebecca Pine (incarnée par Carla Crome) qui supervise la construction d’un aimant géant afin de contrer le dôme. Bien évidemment, Under the Dome ne pouvait pas non plus arrêter d’être crétine.

Du coup, il y a encore une partie de la série, notamment à cause de personnages ridicules et notamment de Junior, on se retrouve donc avec plus ou moins l’envie de voir pourquoi le potentiel n’éclos pas totalement. Par ailleurs, Angie est-elle morte ? Je n’espère pas. Finalement, Under the Dome revient avec un épisode plutôt correct. Surtout que je dois avouer que je ne m’attendais pas vraiment à ce que Stephen King puisse en partie sauver le navire.

Note : 5.5/10. En bref, retour correct pour Under the Dome.

Commenter cet article

cedric 01/07/2014 19:01


Oui Angie est vraiment morte ... tellement stupide ! Ce personnage avait tellement à offrir ! Grosse déception

Bibiche 01/07/2014 16:28


Retour sympatique mais avec un peu trop de scènes ridicule, pas par leur actes mais par leur mises en scènes, exemples: Quand la voiture arrive sur la policière, quand la cuisinière va sur les
jeunes... Ce n'est pas à mourir de rire certes, mais j'ai tout de même poussé un mini-rire.