Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Under the Dome. Saison 2. Episode 5. Reconciliation.

29 Juillet 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Under the Dome

vlcsnap-2014-07-29-10h01m03s174.jpg

 

Under the Dome // Saison 2. Episode 5. Reconciliation.


L’épisode précédent nous avait assommé de révélations plus ennuyeuses les unes que les autres. Certes, cela sert le récit mais ce n’était pas fait dans les meilleures circonstances possibles. Le problème c’est que la série est vraiment ridicule car si vous regardez bien le tout, vous comprendrez que les personnages manquent cruellement de sens. A commencer par Big Jim qui passe toujours pour le héros et le leader de la ville, même quand celui-ci est responsable d’avoir conspuer afin de tuer une partie de la population pour vivre plus longtemps. A la fin de l’épisode, tout le monde se retrouve pour festoyer alors qu’au fond ils étaient prêt à s’arracher la gorge il y a quelques minutes (surtout quand on sait qu’un agent et Big Jim ont également conspirer afin de faire exploser la réserve de nourriture de la ville, histoire de mettre tout le monde encore plus dans le besoin). Ensuite nous avons la révélation finale où cette femme garde chez elle l’équivalent d’un supermarché dans son salon (et encore d’après elle, il y en a encore plus dans la cave). Car son mari était quelqu’un qui avait peur de la fin du monde. Tout est un peu trop facile à mon goût, surtout que le côté famine était réellement intéressant à explorer et cette femme, bien trop gentille, donne toute la nourriture qu’elle a alors qu’ils auraient pu faire une vraie intrigue égoïste.

Sans compter qu’à l’époque de la première saison où s’enchaînaient les pillages, on se demande comment les pilleurs n’ont pas réussi à découvrir cette maison alors que le salon est plein à craquer de nourriture dans tous les sens. De ce fait, je me demande vraiment ce que cherche à faire Under the Dome. Il y a des idées mais tout semble tellement mal justifié. Surtout quand tombe du ciel des choses qui n’auraient probablement pas dû tomber du ciel, tout simplement. Le premier quart de l’épisode était probablement la partie la plus ennuyeuse alors que la série semble à nouveau faire dans l’exposition la plus navrante qu’il soit et l’on est très loin de ce que l’on aurait dû attendre de la part d’une telle série, tout simplement. C’est en tout cas ce que je ressens. Julia devient dans cet épisode la nouvelle Big Jim en organisant une collecte de nourriture. En gros, tous les habitants de Chester’s Mill vont devoir amener dans un lieu précis tout ce qu’ils ont chez eux et qui est comestible afin de redistribuer la nourriture équitablement. Forcément, tout le monde est choqué et cri dans tous les sens. Sheriff DJ Phil était le personnage le plus inutile de Under the Dome. Dans son rôle de shérif de la semaine, franchement on a connu beaucoup mieux.
vlcsnap-2014-07-29-09h52m08s198.jpgJe suppose qu’il est temps pour Under the Dome de donner à Barbie l’étoile de shérif de la ville, tout simplement. La mère de Norrie débarquant d’un coup d’un seul apparaît dans cet épisode afin de tenter de sauver Big Jim et Rebecca, car c’est leur avocate tout simplement. On ne peut pas dire que la série fasse grand chose de réellement intéressant par la suite. Même l’histoire de Joe et Norrie devient ridicule quand il y a un baiser échangé avec Melanie. Disons que j’ai du mal à comprendre pourquoi Under the Dome souhaite faire dans la romance ennuyeuse alors qu’il y a une révélation à la fin de l’épisode qui n’attend que nous. Ce tunnel devrait très certainement nous emmener chez l’oncle de Junior. Je ne vois pas comment cela pourrait ce faire autrement. Surtout que l’on sait que l’oncle de Junior est le tueur que tout le monde recherche maintenant. Pourquoi ? Car c’est explicitement montré qu’il en a après tous les adolescents qui sont proches de ce dôme et de ce qu’il peut bien leur raconter. Finalement, Under the Dome reste une série décevante et ce n’est pas un aussi mauvais épisode qui va y changer grand chose, malheureusement.

Note : 3/10. En bref, je me demande toujours ce que cette série veut réellement faire.

Commenter cet article