Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Unforgettable. Saison 1. Episode 14. Carrie's Caller

10 Février 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Unforgettable

vlcsnap-2012-02-10-20h40m52s2.png

 

Unforgettable // Saison 1. Episode 14. Carrie's Caller.


Chaque fois que je regarde un épisode de Unforgettable, je me demande si la série peut faire mieux. Mais je crois que ce n'est même pas une question qui doit se poser étant donner qu'elle n'a réussie à faire que deux épisodes corrects sur 13. Et ce 14ème alors ? C'est un bon. Disons que ça aurait pu être bien pire. L'épisode en lui même était assez rythmé pour ne pas endormir le téléspectateur et l'histoire était suffisamment bonne pour ne pas empoisonner tout le monde autour. Car les personnages n'évoluent pas dans Unforgettable, et c'est déjà un gros problème. On ne veut pas vivre avec les Simpsons, on voit une série policière qui a quelque chose à raconter et qui avant dans un sens ou dans un autre mais qui avance. C'est pourquoi, je ne comprends pas pourquoi on fait toujours un pas en avant et un pas en arrière dans l'affaire de la mort de la soeur de Carrie. J'espère juste que ce mystère sera résolu avant la fin de la saison, car ça traine tellement. Mais vu que Unforgettable est moins bonne que Mentalist, oser faire trainer tout ça autant de tant c'est du sadisme pur et simple.

Mais je ne vais pas trop me plaindre de Carrie car cette dernière était loin d'être mauvaise dans cet épisode. En effet, Poppy s'amuse bien à faire la course en guise d'ouverture d'épisode pour aller chercher à manger pour toute l'équipe. En gros, les estomacs de ses collègues sont plus importants que la mise en danger de vies sur l'autoroute. Mais je comprends, Carrie est une pro de la conduite et puis elle peut faire ce qu'elle veut, elle est flic. Elle est pas belle la vie ? Vous imaginez ce genre de choses dans la vraie vie ? Moi difficilement. Mais d'un autre côté, elle outrepasse quelques règles pour son plaisir personnel. Dans ce nouvel épisode, le tueur en série connait les facultés de Carrie et il va s'en servir pour la manipuler. Prenant une petite inspiration à Saw, cet épisode raconte donc l'histoire d'un tueur particulier, qui va menacer l'équipe de police du Queens : si elle ne trouve pas les lieux où doivent être tuer les prochaines victimes alors, il y aura des morts sur sa conscience. C'est malin et plutôt bien mené car le téléphone est réellement un ustensile intéressant.
vlcsnap-2012-02-10-20h42m32s230.pngTrès peu employé finalement dans les séries de ce genre là, et qui rend le propos plus ou moins efficace. En tout cas, je n'ai pas détesté la manière dont les choses se goupillent. Carrie fait du Carrie, et puis on avait droit à la petite visite de Jane Curtin (grande gagnante d'un Emmy pour sa performance dans la série Third Rock from the Sun) en guise d'analyste, et elle s'appelle Joanne Webster. Ce personnage s'introduit très bien dans la série car elle est tellement clinique que finalement, toute nouvelle tête une bonne nouvelle. Je fais encore la tête à Dylan Walsh, cet acteur est vraiment niais. Je l'aimais bien dans Nip/Tuck et aussi en cinglé dans Le Beau Père, mais dans Unforgettable il est aussi expressif qu'une feuille morte. Au final, ce nouvel épisode a de gros défauts mais finalement par rapport à ce que j'ai déjà vu dans la série ce n'était pas trop mal et surtout c'était assez bien niveau rythmé. Pour une fois que c'est pas ennuyeux à mourir. Mais la série devra s'arrêter en mai, c'est juste trop mauvais pour mériter une saison 2.

Note : 5.5/10. En bref, par rapport à tout ce que la série a pu nous faire subir jusqu'ici, cet épisode était pas trop mauvais.

Commenter cet article