Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Unforgettable. Saison 1. Episode 7 et 8. Road Block / Lost Things

12 Novembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Unforgettable

vlcsnap-2011-11-12-01h42m50s146.png

 

Unforgettable // Saison 1. Episodes 7 et 8. Road Block / Lost Things.


Avant on avait les introductions d'épisodes avec Carrie - non pas celle qui se fait inondée de sang de porc - dans des lieux atypiques, sauf que maintenant ce sont la découverte des corps qui sert d'intro. Et c'est encore plus drôle. Car ce sont des scènes ridicules, avec des actrices qui découvrent des corps, et qui surjouent le tout. Cela fait très faux mais aussi excellent. Les deux épisodes étaient tout aussi mauvais l'un l'autre mais Lost Things avait au moins l'allégeance d'être décent pour la série. J'essaye encore de comprendre comment CBS arrive a commander des séries de cette acabit. Je sais, je la regarde mais c'est parce que Poppy Montgomery est drôle. Le tout reste donc ridicule. Egalement la réalisation de la série. Les gros plans, les musiques faites avec les exemples de Windows, ou encore les personnages aussi grossièrement écrit qu'un éléphant, franchement, je ne sais pas ce qui se passe chez l'équipe de scénariste mais j'ai peur. Je suis sûr qu'ils n'ont pas d'idée et que pour en avoir, se font hypnotisés par de multiples Carrie Wells comme dans les scènes qu'elle se revoit vivre. Ce principe est un des trucs les plus ridicules qu'il existe.

Dans "Road Block", l'enquête de Carrie sur la mort de sa soeur avance, mais elle n'arrive pas à faire cas à part alors elle à du mal avec une affaire d'enfant disparue dont le père a disparu. La jeune fille disparue s'appelle Bianca et il n'y a même pas Bernard pour la sauver. Rien à voir avec le dessin animé malheureusement. Alors ue ça aurait pu être drôle ce que soit le cas. Mais non, Unforgettable se veut trop sérieuse. Et c'est bel là son problème. La scène de course dans les bois, la scène d'ouverture et le personnage de Carrie en lui même tout est là pour jouer sur les blagues que l'on peut faire. Le sérieux fait parti de la série, alors que rien n'a la consistance. C'est alors au détour de flashbacks que l'on tente de comprendre un tantinet comment l'enquête de la soeur de Carrie était menée. Poppy sans maquillage et les flashbacks moisis ça fait très mal aux yeux. Alors que chaque épisode de Unforgettable connaît environ un bon 50% de scènes ennuyeuses, qui ne font pas avancé l'histoire et qui tentent de nous divertir tant bien que mal sur les états d'âme de Burns joué par un Dylan Walsh toujours plus mauvais d'épisodes en épisodes.
vlcsnap-2011-11-12-02h33m10s134.pngAu contraire, dans "Lost Things" on a plus l'intrigue du meurtre de la soeur de Carrie car bon, c'était tellement nul dans l'épisode précédent - car ça n'avançait pas - qu'ils ont pas été plus loin là. Le cliffangher de l'épisode précédent n'est pas résolu et pas reévoquer. De plus, la petite référence à cette enquête faite lors du début de l'épisode durant une discussion entre Al et Carrie était d'une nullité sans non. C'est quoi ces dialogues ? Ca me rappelle un peu le triple cross-over de CSI quand Horatio parle de Warrick à Langston. C'était tellement marrant. Cette semaine l'enquête était un peu mieux développée tout de même. Déjà on utilise tous les personnages de façon égale et notamment Mike qui n'a qu'un rôle secondaire dans l'épisode précédent. Le fait que le meurtrier est en vue un potentiel seconde meurtre. Le seul truc vraiment intéressant de cet épisode c'est la micro référence au twist de Usual Suspects quand un témoin va inventer tout en s'inspirant des éléments qu'il a autour de lui. Tout d'un coup, l'épisode se réveille.

Mike a des lunettes, et on a droit à un petit faux raccord dans cet épisode autour de ses lunettes - ce qui permet surtout de le vieillir encore plus, il est presbyte le pauvre quand même -. Ainsi, ces deux épisodes manquaient de trucs. Et encore, "Lost Things" était finalement pas si mauvais que ça quand on y pense. Pour une fois que je me suis pas trop fait "chier" devant la série. On tient peut être le bon bout, en tout cas c'est un élément qui va peser dans la balance du pour que je poursuive la série au delà de décembre, mois où je vais décider de ce que je vais poursuivre ou non en mi saison. D'ailleurs, pour reparler du dernier épisode, la dernière scène était bonne, et malgré son côté déjà vu milles fois, elle avait le mérite d'être palpitante. Sans parler du WTF sur "Lovesong" d'Adele pour terminer l'épisode de façon finalement plutôt correct malgré l'incongruité de la situation.

Note : 2/10 et 5/10. En bref, deux épisodes très inégaux. L'un était ennuyeux du début à la fin, l'autre était bien mieux car mettait en avant tous les personnages.

Commenter cet article