Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Unforgettable. Saison 2. Episode 10. Till Death.

19 Mars 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Unforgettable

vlcsnap-2014-01-21-00h43m57s118.jpg

 

Unforgettable // Saison 2. Episode 10. Till Death.


Je suis le seul à trouver Al et Carrie mignons ensemble. La scène d’ouverture de l’épisode était vraiment mignonne comme tout alors qu’ils ont enfin trouvé un appartement (jusqu’à ce qu’un twist vienne plus ou moins tout changer) dans lequel ils peuvent prendre du bon temps si vous voyez ce que je veux dire. Cela fait certainement partie de l’évolution de Unforgettable. Depuis le début de la saison 2, la série n’est plus aussi torturée que durant la première saison. Le reboot lui a vraiment fait du bien et Poppy Montgomery est de ce fait beaucoup plus radieuse. Sans parler du fait qu’elle est en train de retrouver sa couleur blonde. On sent que l’on se dirige vraiment vers quelque chose de nouveau et c’est certainement l’une des meilleures choses qu’il soit. L’épisode se concentre donc un peu plus sur le couple heureux et c’est une très bonne idée. J’aurais presque aimé que l’épisode ne se concentre que sur ces deux personnages. Surtout quand ils vont dans les rues de New York et dépensent à tout va ici et là simplement pour s’amuser. Et cela fonctionne grâce à l’alchimie que les deux acteurs ont maintenant développés, baiser en plus. Cela aurait presque été beaucoup plus intéressant.

Mais puisque nous sommes dans une série policière, il faut également un cas de la semaine. L’épisode était également beaucoup plus coloré que les épisodes précédents. La mise en scène de Jan Eliasberg (NCIS Los Angeles) apporte donc un peu de pep's. Je me souviens que durant sa première saison, je voyais Unforgettable comme une série assez froide et distante. Il faut dire que l’histoire personnelle de Carrie n’aidait pas vraiment à rire. Du coup, le fait que cela devienne maintenant une sorte de feel-good série policière cela me plait beaucoup plus. Sans parler du fait que Carrie est beaucoup plus libre dans sa manière d’agir en tant que flic. Ecrit par Barry Schindel (New York Police Judiciaire), on sent également la patte Law & Order. Notamment dans la manière de développer l’histoire. On ouvre et referme sur les personnages (et pas un crime), un système déjà utilisé par la série de Dick Wolf à plusieurs reprises. Dans tout cela, Ellot Delson tente également de prendre une place beaucoup plus importante. Dallas Roberts est bon dans son rôle mais depuis le début de la saison il était beaucoup trop en retrait à mon humble avis.
vlcsnap-2014-01-21-00h46m34s145.jpgC’est un peu comme s’il n’était là que pour faire acte de présence. Du coup, de le voir prendre un peu plus de place m’a plu. C’était assez divertissant et efficace en soit, ainsi que demander de plus. Cette semaine également, Cherie a droit à plus de lignes de dialogues qu’à son habitude ce qui n’est pas une mauvaise chose. Finalement, cet épisode était très différent de ce que Unforgettable a l’habitude de nous offrir et j’ai même trouvé ça assez plaisant dans son ensemble. Au fond je ne pouvais pas demander mieux de la part de la série. En espérant que la suite de la saison soit dans le même genre, Dylan Walsh portant sur ses épaules Poppy Montgomery. Ce qui manque malgré tout dans Unforgettable ce sont des bonnes petites répliques amusantes. Certes l’ambiance est là mais le reste aurait pu très bien être plus cocasse. Ce n’est qu’un petit défaut quand on voit que l’épisode m’a énormément plu. Je ne m’y attendais pas du tout, bien au contraire. En effet, je m’attendais encore à une affaire sans envergure et ambition.

Note : 6.5/10. En bref, un bon épisode de Unforgettable. Plus fun et frais que d’habitude. Réussi.

Commenter cet article