Critiques Séries : United States of Tara. Saison 3. Episode 2.

vlcsnap-2011-04-05-11h57m10s88.png

 

United States of Tara // Saison 3. Episode 2. Crackerjack.


Cette dramédie est géniale. Elle allie cette saveur douce et sucrée d'un premier baiser amoureux et cette sensation étrange que cela laisse sur le tard. Une vraie série à la pérennité déjà estimée qui laisse une empreinte de pas à chaque épisode diffusé. "Crackerjack" est encore une fois ce petit bijou que j'adore. Une sublime écorce. En tout cas, les personnages rayonnent de cette candeur et de ce sublime teint encore une fois et je suis éberlué par tant de bonté.

Tout d'abord Tara. Ce personnage est certainement le plus complexe que Diablo Cody ait eu à écrire durant toute sa vie de scénariste et sa seconde réussite après Juno (Jennifer's Body étant l'exemple même du mauvais goût). On retrouve ici ce qui manquait dans le season premiere au final : de la folie des personnages. Entre T qui refait son apparition pour une scène finale tout simplement géniale (le face à face avec sa fille est excellent) et Soshana qui se prend pour la prof de psychologique dans la faculté où elle a décider de reprendre ses études. C'est d'ailleurs une excellente idée je pense. Le prof est un personnage que j'adore déjà et il semble très curieux de voir ce qui se cache derrière la maladie de Tara.
vlcsnap-2011-04-05-11h53m23s123.pngPendant ce temps Charmaine est toujours éprise de son gros nounours. C'est fou mais je crois que je les trouvent sympas tous les deux ensembles. Charmaine était assez moyenne dans le season premiere mais là, elle rattrape le coche. A coup de phrases gluantes de sentiments que j'ai adoré écouter ou encore de petits moments drôles (je crois que la scène de massage reste quelque chose de classique mais excellent quand ça passe à l'écran.

Et enfin Marshall qui est toujours au coeur de sa relation. Son petit copain se pose une question : sont-ils un couple car il n'y a pas grand choix niveau mec gay dans le lycée ou parce qu'ils s'aiment vraiment ? C'est une jolie petite question bien philosophique à laquelle on va chercher une réponse durant la saison. Leurs films sont pas mauvais, surtout cette séquence burlesque et absurde sur fond de musique de Pulp Fiction. J'adore. L'ouverture de l'épisode était d'ailleurs très réussie dans le genre. Au final, ce second épisode était une petite perle dorée que je fais briller au soleil avec volonté.

Note : 8/10. En bref, "Crackerjack" réunira tous les fans de la série. J'en suis certain.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article

G


Excellent épisode ! Le season premiere m'avait plus mais ne m'avait pas entièrement convaincu, mais là c'est bon, je suis définitivement emballé par cette saison. J'espère par contre vraiment que
Kate ne va pas partir au Japon...



Répondre
D


Bon, pas besoin que je redonne mon avis sur l'épisode. Tu es entièrement d'accord avec moi :)


Je suis entièrement d'accord avec toi sur les deux autres points. Le générique je l'adorais aussi. Je l'ai même pris et mis dans mon iTunes et ma collection de génériques de série :)


Sinon pour les audiences c'est catastrophique malheureusement. J'espère juste que Showtime sauvera la série pour une dernière saison. J'espère et surtout que les gens reviennent. :/ peut être un
déplacement du duo derrière The Borgias sera la solution ? The Borgias le dimanche à 21h et à 22h le duo de comédie...



Répondre
S


J'ai adoré cet épisode également, mais comme la série en général.


J'ai juste cette déception cette saison , mais qui n'ont pas de liens avec la qualité de la série elle même.


D'abord la disparition du générique. J'était un peu dégouté quand j'ai vu ça lors du premier et encore plus lors du deuxième. J'adorais ce générique, c'était un peu comme l'identité de la série.
En plus il vaait gagné un emmy ou un golden globe je sais plus en 2009 je crois.


Deuxième déception : les audiences.les gens se désinteressent de la série, mais ce n'est absolument pas mérité. à ce stade la c'est malheuresement mal barré pour une saison 4 et par
conséquent pour avoir une vrai fin (la fin de la saison 3 étant déja tournée).


Enfin j'espère une remontée et surtout une saison 4.



Répondre