Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : United States of Tara. Saison 3. Episode 3.

12 Avril 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-04-12-11h42m47s117.png

 

United States of Tara // Saison 3. Episode 3. The Full Fuck You Finger.


Je crois que cette série est tout ce qu'il y a déplus surprenant. Cet épisode, en plus d'être égal à lui même apporte une fois de plus une ouche sur le personnage de Tara qu'on croit toujours insoupçonnée. C'est d'une finesse dans l'écriture que j'ai toujours peur d'en écorché la page. Alors ce nouvel épisode était encore une fois excellent. J'ai pris un malin plaisir à suivre les tribulations des différents protagonistes. C'est à la fois élégant et surdémesuré mais c'est ce que j'aime avec cette série. C'est parfois tellement grandiloquent qu'on aurait envie de faire l'amour sur un air familier.

Tout d'abord la mère de Max, jouée la l'excellente Frances Conroy. Ce passage est tout simplement ahurissant. C'est à la fois crémeux et pâteux. On ne sait pas trop ce qu'elle va faire mais cela passe tellement bien. L'actrice est en forme et après avoir enchaîné les rôles merdiques (oui !) dans des séries comme Desperate Housewives ou Grey's Anatomy, elle revient intéressante dans le rôle de cette mère loufoque qui a un peu perdue la boule, passionnée de Noël et complètement gaga. Les scènes avec Max sont sympathique mais j'en garde une en souvenir : celle avec Marshall. Elle était géniale. Certainement une des meilleurs scènes de l'épisode. "You're a gay".
vlcsnap-2011-04-12-11h45m18s98.pngPour ce qui est de Tara, elle prépare la baby shower de sa soeur Charmaine. Entre le retour d'Alice que j'ai trouvé justifié et intéressant en passant par Buck qui est une personnalité qui ne sert pas à grand chose depuis le début de la saison mis à part cette histoire de menaces et enfin T en fin d'épisode qui m'a fait littéralement roulée de rire. J'adore ce personnage et Toni Collette c'est même plus une actrice, elle est grandiose dans le rôle de Tara. C'est lumineux et gracieux.

Kate veut s'en aller au Japon. La série est tournée depuis novembre donc impossible d'intégrer l'histoire du tsunami et du tremblement de terre au Japon et pourtant… qu'est ce qu'on voit à la télévision : grand tremblement de Terre au Japon. Est ce que les scénaristes de United States of Tara sont des devins ? Va t-il falloir faire attention si jamais il y a alerte à la canicule en France, … ? Je ne sais pas mais en tout cas, je m'étonne même que cela est pu être laissé dans la série, souvent sujet à discorde. Kate n'arrête pas de parler, c'est un peu son leitmotiv à elle. Elle me fait rire à saouler tout le monde avec sa vie. Heureusement qu'elle ne s'en va finalement pas.

Note : 8.5/10. En bref, c'est certainement la série la plus illuminée de ces dernières années, mais vraiment !

Commenter cet article

FAB-S 10/12/2011 23:16


J'aime bien quand USOT se concentre seulement sur ses personnages principaux parce que la plus part des personnages secondaires ne m'intéresse pas beaucoup, et Frances Conroy m'a beaucoup plus
aussi.


C'est vrai que Toni Colette est génial, je vais bientot regarder Night Fright justement parce qu'elle y est mais c'est sur et certain que ça sera un rôle complétement opposé à USOT.

FAB-S 10/12/2011 23:12


Je crois que pour moi c'est le meilleur épisode de la série, ou en tout cas depuis la saison 2. La saison 1 m'est un peu flou :)

delromainzika 18/04/2011 23:13



Ah mais c'est tout ce que je te souhaite. Ca aide vachement et pas que pour voir une floppée de série ^^



Watcher 18/04/2011 23:10



Peut-être qu'un jour je maîtriserai assez l'anglais aussi ^^



delromainzika 18/04/2011 16:32



Ouais, je sais qu'elle est pas encore sortie. Il faut s'armer de patience quand on veut des sous titres quand même je trouve, surtout que USOT c'est du 30 min, donc moins loin à faire que du 45
je pense.