Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Unnatural History. Saison 1. Episodes 6, 7 et 8.

17 Octobre 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2010-10-17-16h49m29s56.png

 

Unnatural History // Saison 1. Episode 6. Public School Enemies.


Lors d'une exposition de voiture au musée, Henry découvre une lettre de John Dilliger à J. Edgar Hoover à propos d'un trésor d'argent. Les trois amis tentent de retrouver cet argent afin d'éviter la coupe du budget de l'école et ainsi, sauvé la place du doyen. Une série qui prend des facilités avec ses histoires encore une fois car tout est un peu trop facile ou pas assez enterré mais qu'importe, l'atout de cette série c'est son trio d'ado que je trouve plutôt convainquant dans leurs rôles respectifs.
Dans cet épisode, alors qu'ils cherchent l'argent de Dillinger, ils doivent également tenter de retrouver des voleurs dans l'école qui tag les casiers et ont volés le portable de Jasper sur lequel se trouve "sa vie"... C'était assez drôle et fun, comme à l'habitude la série trouve ce qu'il faut. Notamment la petite scène d'ouverture avec Henry petit afin d'expliquer sa phobie de conduire une voiture (Henry doit passé son permis de conduire). Henry au volant de cette Smart c'est assez drôle quand même, notamment la partie dans le lycée.
Au final, cet épisode drôle et sympathique, dans l'esprit farouche et aventureux de la série. Ca manque vraiment de séries d'aventures la télévision américaine et Unnatural History est là pour mettre un point d'honneur à ce que cela ne soit plus le cas. Merci encore à Kevin G. Schmidt qui dans le rôle d'Henry est le parfait ado fasciné par les intrigues du genre. Je suis fan du genre et j'ai pas honte.

Note : 7/10. En bref, un bon épisode de Unnatural History avec les ingrédients habituels.

vlcsnap-2010-10-17-17h32m59s38.png

 

Unnatural History // Saison 1. Episode 7. The Liberian Candidate.

 

Alors que le "frère" de Henry fait son apparition c'est qu'il se passe quelques chose derrière tout ça. J'ai trouvé l'épisode plutôt correct car la partie avec Jasper et Henry qui se retrouvent à faire du football américain, enfin, plutôt qu'ils subissent, le tout avec Maggie en coach. C'était justement pile dans l'esprit de cette série et j'ai bien aimé.
"She said she is going through her SPAM". "Since when does Maggie eat meat?". "It's not that kind of SPAM; it's an email thing". "There's edible email?". Reste donc l'esprit totalement désuet de Henry. Ce personnage est un peu l'ado aventurier qui se cache tous en nous. Je l'aime beaucoup car sans le vouloir, il est drôle. Comme divertissement cette série est parfaite.
Voilà ce que je recherche avec Unnatural History et je le trouve, dans cet épisode où des attaques sont faites contre un ambassadeur, c'était intéressant. Je me suis pas ennuyé et cela c'est grâce au trio infernal et Jasper, le plus débile mais le plus drôle.

Note : 6/10. En bref, un épisode correct avec les touches qu'il fallait où il fallait.

vlcsnap-2010-10-17-19h39m31s180.png

 

Unnatural History // Saison 1. Episode 8. Curse of the Rolling Stone.

 

Pas mauvais cet épisode sur la malédiction d'une pierre rouge exposée au Smithsonian. Bien sûr, il va  y avoir des "malédictions", de l'action avec un Henry qui va devoir défoncer des portes et jouer de ses talents à une discipline chinoise dont je ne connais pas le nom. Bref, c'était bien foutu.
L'intrigue en elle même était prenante, je me suis pas ennuyé et avec Unnatural History on a également droit aux trucs les plus débiles et les plus faciles pour faire en sorte d'arrivé à la fin de l'histoire mais la stature d'un Henry drôle et n'y connaissant rien aux nouvelles technologies, c'est intéressant. Moi je suis assez fan de cette série qui au final me plonge dans une période pour moi révolue : mon adolescence.
C'est assez flagrant comme cette série arrive à nous rajeunir le temps d'un épisode. J'aimerais vivre les aventures toutes plus improbables les unes que les autres de ce trio avec ses qualités et ses défauts. Alors bien sûr cette série n'est pas la meilleure du genre ni la meilleure de toutes les séries qu'il existe, très loin même mais elle permet de se détendre sans trop se prendre la tête ce qui est déjà assez exceptionnel à mon goût.

Note : 6/10. En bref, un épisode encore une fois correct avec les bons ingrédients au bon endroit.

Commenter cet article

BeLichris 28/10/2010 00:58



N'y a t'il pas un souçis dans le suivi des épisodes... Je m'explique. Dernier épisode ou Henry fini son hamac  et 6 et 7 ou il dort dedans, Référence a (en gros) rien n'est impossible dans
le 8 mais repris précédement dans le 7 par maggie. Discordance qui on tendance à destabiliser le spectateur (j'aime que les choses se suivent).