Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Up All Night. Saison 1. Episode 7.

3 Novembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-11-03-22h14m38s236.png

 

Up All Night // Saison 1. Episode 7. Parents.


Emily Spivey a tout de même fait une bonne petite comédie, dommage que les audiences ne soient pas forcément excellentes car elle mérite bien mieux. Mais bon, il faut savoir qu'elle ne fait pas pire que Community ou encore Parks & Recreation - alors certes le niveau de qualité est très différent -. Up All Night nous livrait dans son épisode précédent la naissance du bébé de Reagan et Chris. C'était très sympathique, avec une bonne dose d'émotion sur les bords. Cet épisode va tenter lui aussi de tirer la larme au téléspectateur en nous donnant la mort d'un personnage. Bon, on le connait pas je vous rassure, c'est un technicien de l'émission d'Ava. Et la fin de l'épisode, sur fond d'hommage était tout de même le grand WTF de cet épisode. Je me demande même si des fois ils pensent les scénaristes à la scène qu'ils écrivent ou pas. Mais malgré cette sensation bizarre j'ai adoré. Surtout que Maya Rudolph trouve une nouvelle fois le moyen de s'en donner à coeur joie.

Pendant ce temps Reagan veut donner un bon exemplaire à sa fille et pour celle, elle va tenter de bien s'entendre avec sa mère - qu'au fond elle déteste - . Alors voilà, ce n'est pas un bon exemple pour sa fille. Blythe Danner (Marilyn dans Will and Grace) incarne ici la mère de Reagan. L'actrice est tout sauf ennuyeuse, elle m'a beaucoup fait rire, sans vraiment le vouloir par moment et l'alchimie entre elle et Christina Applegate est là. C'est ce qu'il fallait pour elle. Cette dernière n'arrive pas à vraiment me subjuguer mais elle a trouver ici le duo qui fonctionne - en plus de ses apparitions avec Will Arnett dont l'alchimie reste satisfaisante et surtout très fraiche -. Quand je repense à Arnett, je pense à Running Wilde et l'alchimie assez moyenne qu'il y avait avec Keri Russell. Ici c'est le contraire, Chris et Reagan ça fait vraiment un bon petit couple qui a un enfant et qui doit faire avec. L'épisode parle donc d'être parent, et d'une façon drôle sans être hilarante non plus.
vlcsnap-2011-11-03-22h20m58s192.pngC'est d'ailleurs ce que je regrette avec Up All Night c'est qu'elle ne se lâche pas suffisamment et donc on a droit à des épisodes sympathiques, mais pas forcément super hilarante. Moi j'adore rire devant les comédies, je m'en cache pas alors je suis toujours un peu sur ma fin. Le tout étant très vite rattrapé par Maya Rudolph et sa folie incontrôlable. Pendant ce temps Chris veut faire des changements dans sa vie. Cela va donner des scènes qui auraient pu être bien meilleures mais son face à face avec le père de Reagan, psychanalyste cela m'a bizarrement rappeler un peu Ben Stiller et Robert de Niro dans un cadre différent dans le film Mon Beau Père et Moi. Ainsi, ce nouvel épisode en révolutionne pas la série mais nous offre suffisamment de bons moments pour nous satisfaire et nous combler de joie.

Note : 7/10. En bref, un épisode sympathique à la fin WTF.

Commenter cet article