Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Upper Middle Bogan. Saison 1. Pilot (Australie).

18 Août 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-08-18-12h42m48s103.png

 

Upper Middle Bogan // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Les australiens peuvent parfois être bons dans la comédie. C'est en tout cas ce qu'a pu nous prouver Please Like Me par exemple. Mais elle peut aussi être médiocre. Créée par Robyn Butler et Wayne Hope (The Glynn Nicholas Show), cette petite comédie de presque trente minutes nous embarque dans le quotidien de ces personnages parfois loufoque, parfois un peu trop normaux. En effet, c'est justement ce contraste qui fait que par moment ce premier épisode tombe dans l'oubli. Le téléspectateur se demande bien ce qu'il regarde, si c'est réellement drôle ou non car il n'y a pas de réelle indication de là où tout ça semble réellement vouloir aller. Certaines scènes peuvent donner l'envie d'aller plus loin mais d'autres donnent plutôt envie de fuir. Les pires moments de l'épisode, je les ai finalement vécus avec le côté loufoque de la série. Entre la scène de rallye et celle du patient complètement cinglé, je dois avouer que j'ai du mal à choisir ce qu'il y a de plus ridicule entre les deux.

L'histoire de deux familles vivants aux opposés d'une rue. Bess Denyar est médecin avec sa mère, Margaret, un peu rupine sur les bords, son mari, Danny Bright, archivecte et leurs jumeaux de 13 ans allant dans une école privée, Oscar et Edwina. Quand Bess découvre qu'elle est adoptée, elle est surprise, mais encore plus quand elle rencontre ses parents biologiques, Wayne et Julie Wheeler. Elle découvre également qu'elle a trois frères et soeurs : Amber, Kayne et Brianna.
vlcsnap-2013-08-18-12h49m21s187.pngLe scénario de Upper Middle Bogan n'est donc pas très bien équilibré à mon humble avis. Je suis certain qu'ils auraient pu faire quelque chose de plus surprenant, de plus intéressant aussi, mais le sujet de la série est très restreint ce qui ne semble pas réellement engagé quoi que ce soit de très bon. J'avais envie d'apprécier Upper Middle Bogan dans le sens où c'est rare que j'aille en Australie découvrir de nouvelles séries. D'une part car leur patrimoine n'est pas aussi large que celui des américains, mais aussi car finalement d'autre part ils peuvent nous faire de petites pépites. Je me souviens d'une série australienne que j'ai suivi l'an dernier (Conspiracy 365) qui m'avait beaucoup plu dans un registre totalement différent j'en conviens. Mais c'était une série, sans être parfaite, qui avait réussi à me donner envie de revenir chaque mois pour un nouvel épisode.

Par ailleurs, vous aurez surement reconnu Glenn Robbins si vous regardiez Kath and Kim (pas la version américaine mais la version originale de la série). Il incarne ici Wayne Wheeler, de la famille un peu cinglée. Par moment j'ai revu ces comédies des années 2000 où l'on mettait en scène deux familles l'une contre l'autre (Treize à la Douzaine 2 par exemple). Ce n'était pas ce que Hollywood avait produit de mieux mais au moins c'était bien plus sympathique que Upper Middle Bogan. Cette série ne cherche pas à aller quelque part si l'on regarde de plus près cet épisode, du coup je trouve que c'est du vrai gâchis. Après, je pense que cette petite comédie de ABC1 ne cherchait pas forcément à faire de vagues mais uniquement à offrir une alternative à toutes les comédies actuelles et de ce point de vue là, c'est presque réussi.

Note : 3.5/10. En bref, sans être totalement raté, ce premier épisode de Upper Middle Bogan va dans tous les sens et ne parvient pas à trouver le bon équilibre dans les loufoqueries.

Commenter cet article