Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Utopia. Saison 1. Episode 2.

27 Janvier 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2013-01-27-13h30m26s70.png

vlcsnap-2013-01-27-13h57m32s208

 

Utopia // Saison 1. Episode 2. Two.


"Where is Jessica Hyde ?"
Nous apprenions à la fin de l'épisode précédent qui était Jessica Hyde, cette jeune femme qui semble en savoir beaucoup plus que l'on ne pourrait le penser. Et effectivement, elle va en profiter pour nous révéler que c'est son père qui est l'auteur du roman graphique Utopia, un scientifique fou et interné jusqu'à ce qu'il décède. Si Jessica Hyde intéresse autant The Network c'est surement car elle est la clé du second manuscrit et tout cela me passionne déjà. Elle connait également pas mal de choses sur The Network et va nous révéler quelques ingrédients intéressants comme le fait que cette organisation a fait pas mal de choses horribles au temps de la guerre. A la fin de l'épisode précédent, elle faisait la rencontre de deux personnages, deux personnages qui vont devoir la suivre et donc l'aider dans sa quête. Tout cela prend une forme étrange et proche d'un univers de jeu vidéo. J'aime beaucoup la manière dont est incarnée Jessica Hyde. L'actrice, sans expression, fait réellement froid dans le dos. On ne se doute d'aucune de ses réactions ce qui donne une certaine vivacité au récit.

C'était sans compter sur quelques bonnes séquences comme celle de la visite que vont rendre Jessica et le groupe à cet homme qui s'est suicidé plus tôt en se jettent sous un camion. On découvre que la femme qui nous accueil est en fait une agent de la CIA. La torture était moins violente cette semaine, et beaucoup plus psychologique. Il faut bien avouer que le personnage de Jessica est moins violente que le duo de nettoyeurs que l'on avait découvert dans le premier épisode (qui n'est maintenant composé que d'une personne). Ce dernier va nous faire voyager dans sa quête pour trouver Jessica. Je ne sais pas tellement comment les choses vont évoluer, surtout qu'à la fin de l'épisode on nous laisse encore une fois dans le flou le plus total. Mais ce que je voudrais saluer dans un premier temps c'est le fait que le récit est beaucoup moins flou dans cet épisode que dans le premier (qui était très souvent difficile à comprendre). On se rend compte de plusieurs choses, et les révélations de Jessica permettant de mieux cerner les divers acteurs d'Utopia.
vlcsnap-2013-01-27-13h22m07s198.pngL'esthétique de la série est toujours aussi léchée, aux couleurs pops criardes, de même qu'avec ce sens brut et naturel de l'image qui contraste parfaitement. Nous ne sommes pas dans une série qui est là pour nous ménager. Dennis Kelly a créé une sorte d'objet étrange mais fascinant qui après deux épisodes confirme déjà toute l'étendue de son talent et de sa folie. Cependant, j'en discutais avec quelqu'un la semaine dernière et je pense que la complication du récit n'était pas aussi nécessaire. Disons qu'Utopia aurait très bien pu être excellente sans que l'on ait besoin d'en faire quelque chose d'aussi complexe. Fort heureusement ce second épisode permet de mieux cerner le récit et d'en apprendre un peu plus. Il n'y aura que six épisodes pour cette première saison alors autant aller au bout du truc sans prendre des chemins un peu trop longs. Les contrastes colorés sont toujours aussi bien filmés. Comment parler d'Utopia sans parler de cet univers graphique proche des roman graphique très justement.

Note : 9/10. En bref, fascinant et rondement bien menée, ce second épisode apporte suffisamment de réponses pour que le téléspectateur ne se sente pas mal à l'aise.

Commenter cet article